Gally

  • Mon gras et moi

    Gally

    • Diantre
    • 11 Juin 2008

    Elle est grosse, très grosse, et entretient depuis toujours des rapports existentiels avec son gras.
    Elle croque avec un humour à double tranchant sa lutte contre ses bourrelets, les orgies de barres diététiques, et le regard d'autrui. source de bien-être zygomatique, cette bd couvre 100% des apports journaliers recommandés en matière drôle... histoire de ne pas laisser le lecteur sur sa faim !

  • Sale morveuse t.3

    Gally

    • Diantre
    • 3 Juillet 2010

    Maintenant que Lola a de nouveau dix ans (il fallait suivre, infidèles ! Dans Sale morveuse ! T1, notre héroïne de trente ans a fait le souhait de rajeunir de vingt ans et. ça a marché !), après avoir persécuté copieusement ses anciens camarades de classe et terrorisé l'un d'entre eux en lui prédisant l'avenir, Lola a accumulé les gaffes et la voilà bien embêtée... Hospitalisée dans une sorte d'asile pour enfants ! Mais on ne la lui fait pas à elle. Elle n'avale pas ses médicaments, contredit les psychiatres, et fomente une révolution avec les autres enfants, qui finalement ne sont pas si débiles que cela, mais juste différents, particuliers, doués de certains dons que les adultes refusent, ne veulent pas accepter. En plus d'entrer dans la critique féroce du système hospitalier, Gally, comme dans Mon Gras et Moi, traite en filigrane, sous ses coups de pinceaux noirs et acerbes, le thème de la différence et son acceptation par autrui. Toujours aussi drôle, autodérisoire, ce troisième opus avance vers les hypothèses qui se déploieront dans le dernier pour mieux les retourner comme un gant et toujours surprendre le jeune lecteur comme le plus grand !

  • Notice sur Mgr l'Archevêque de Paris, (Hyacinthe-Louis de Quélon), Sa Vie, sa Mort. Ordre et détail des Cérémonies De l'Exposition de son Corps et des Processions de toutes les paroisses à Notre-Dame. Jour et heure des Funérailles Date de l'édition originale : 1840 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.
    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Paul est de ces gens qui vérifient leurs sources et ne sombrent jamais dans les sottes superstitions. Lors d'un repas entre amis, il explose et explique l'importance de la logique. Déstabilisé par un cousin, il rentre chez lui et reçoit la visite d'un esprit. Et pas n'importe lequel : l'Esprit critique, bien déterminé à lui expliquer en quoi consiste vraiment la pensée scientifique.

  • Cinq amis, un collège, des histoires à l'infini !

    Juliette, alias Tomate,  trouve un mot d'amour dans son cahier d'anglais. Heureusement, elle peut compter sur Émilie, toujours prête à aider ses amies.  Mounia, elle, risque de rater  son contrôle de maths à cause d'un garçon, alors que Sohan, le fan de sport, n'ose pas parler à la fille qui l'intéresse... Quant à  Héloïse, elle cache un énorme secret...

    Avec la bande des Miams, la vie au collège est pleine de surprises !

  • « C'est que du bonheur », s'exclame-t-on désormais communément à tout propos !
    Mais qu'est-ce que le bonheur ? Un désir, une aspiration ? Une disposition d'esprit, une aptitude que chacun posséderait à des degrés différents, l'humanité se divisant entre optimistes et pessimistes ?
    Notre époque, pourtant lourde d'angoisses en l'avenir, semble en effet obsédée par le bonheur. Elle paraît faire de la capacité à être heureux une injonction, un ordre politiquement correct : multiplication de guides et de manuels, créations de clubs et de think tank (« Fabrique Spinoza », « ligue de l'optimisme »), mise en place de travaux de recherche sur le thème (chaire de sciences du bonheur, Nobel d'économie décerné à Angus Deaton pour ses travaux sur bonheur et croissance).
    Ce dictionnaire est donc né d'un étonnement sur la place paradoxale prise par une notion fuyante dès que l'on tente de la fixer historiquement et psychologiquement. Il se veut donc critique. Croisant des points de vue multiples à travers 230 entrées et 92 auteurs, de la philosophie à la littérature, des arts à la sociologie, de l'économie à la psychologie et à la psychanalyse, des neurosciences à l'histoire, etc., il est à la fois instrument de connaissances et invitation à réfléchir sur le contemporain.
    L'enjeu de ce dictionnaire réside surtout dans la volonté de questionner les nouveaux clichés sur le bonheur.

  • Ourmiah requiem

    ,

    • Feles
    • 22 Juin 2020

    Ourmiah, 1918. Depuis quatre ans, l'Azerbaïdjan iranien est le théâtre de drames répétés, au gré des occupations et des incursions russes, ottomanes et kurdes, dans un contexte de délitement de l'autorité persane. Un homme seul doit prendre des décisions difficiles, abandonné des gouvernants des grandes puissances déjà engagées dans la Première Guerre mondiale, mais peut-être pas de son Dieu. Cet homme, c'est monseigneur Emile Sontag, le délégué apostolique à la tête de la Mission des lazaristes.
    Ce soir, il hésite à accueillir quatre demandeurs d'asile... L'Histoire nous dira si les actes de solidarité, mis bout à bout, peuvent enrayer le cycle des violences.

  • Qui a écrit ce « je t'aime » dans mon cahier d'anglais ? Est-ce une mauvaise blague de Sandra-populaire ou bien de Ben-la-terreur qui me surnomme « Tomate » ? Et si c'était le beau Michael ? Et c'est quoi cette histoire d'élection des délégués ?

    Juliette a douze ans et elle rougit tellement qu'on l'appelle Tomate. Quand on est timide, comment enquêter sur un mystérieux amoureux secret ? Heureusement, il y a ses meilleures copines Émilie et Mounia qui sont là pour l'aider.

  • Les filles je n'y comprends rien, je préfère mes potes du club de foot. Mais voilà, le ballon a cassé la vitre de la bibliothèque du collège et j'ai été collé alors que ce n'était même pas ma faute. Dans la cour tout le monde semble s'amuser, même ces trois filles qui discutent sur leurs bancs. La plus petite est super marrante ! J'aimerai bien savoir son nom.Sohan a treize ans, ses amis du club de foot, et un oncle qui l'aide dans tous ses problèmes. Quand l'amitié et l'amour sont aussi pétillants que son soda préféré, comment faire en sorte de garder tous ses secrets en bouteille ? 

  • Qui a dit que la vie était un conte de fées ? Lorsqu'on est trahie par sa meilleure amie, difficile d'y croire. Sous le choc, Blanche, 18 ans, préfère s'enfuir dans la nuit parisienne, entraînée par de mystérieux fêtards rencontrés sur le réseau social le plus populaire du moment. Si la magie devient virale, une princesse peut-elle s'en sortir avec pour seules armes sa répartie et son téléphone ?

  • Ma meilleure amie Juliette craque pour Michael. Mais moi j'ai l'impression que Michael ne regarde que moi. Ah non ! L'amour je n'en veux pas, surtout si je risque de perdre Juliette. Comment vais-je faire ?

    Emilie a douze ans et deux meilleures amies qu'elle adore, une demi-soeur et une famille recomposée. Quand on est persuadé que l'amitié est plus importante que tout, comment accepter les sentiments des autres ? Et si l'amour était aussi sucré qu'une mandarine ?
     

  • S'intégrer dans une école de management, comprendre les cours magistraux, suivre des travaux dirigés, résoudre des études de cas ou se préparer à vivre au mieux son expérience en entreprise, telles sont les enjeux majeurs que rencontrent les étudiants étrangers qui veulent suivre un cursus français en école de management.
    Cet ouvrage aborde toutes ces notions et permet à l'étudiant une intégration réussie dans le contexte particulier de l'école de management.
    Des extraits vidéo de cours, des entretiens avec des étudiants ou des enseignants présentant leur programme, des entretiens d'évaluation ou de méthodologie de travail, servent de base pour les activités nombreuses qui structurent l'ouvrage.

  • Comment ça : plus de bonbons à la fraise ? Mais j'en ai besoin pour mon contrôle de math, c'est mon sortilège de fée ! Et puis, qui est ce garçon qui a volé le dernier paquet à la supérette et qui s'est moqué de moi ?

    Mounia a douze ans, deux meilleures amies et une passion pour la coiffure. Quand on rêve de mettre un peu de magie dans la vie au collège, peut-on aider tout le monde et même rencontrer le prince charmant ?
     

  • Cet ouvrage réunit, pour la première fois, des textes des XIIIe et XIVe siècles traitant de la poésie : les Razos de trobar de Raimon Vidal ; le livre II du De vulgari eloquentia de Dante ; le Prologue général de Guillaume de Machaut ; l'Art de dictier d'Eustache Deschamps ; les livres XIV et XV de la Genealogia deorum gentilium de Boccace.
    Pourquoi et comment, après plus d'un siècle de chansons des troubadours et des trouvères, décide-t-on de réfléchir à la langue et à la forme d'une lyrique presque déjà passée de mode ? Quelles transformations cette pensée de la poésie accompagne ou entérine-t-elle ? Telles sont les questions générales qui ont présidé au choix du corpus. Interroger cette émergence d'un discours médiéval sur la poésie, c'est aussi privilégier une aire linguistique à trois voix - oc, oïl, si.
    Ainsi, à partir du noyau originel que constitue la canso des troubadours, ce sont les langues poétiques d'une Europe du Sud qui se donnent à lire, et à entendre, dans ce volume.
    Ces textes - dont certains n'avaient pas été traduits dans leur intégralité jusqu'alors - sont présentés dans leur langue originale en face de leur traduction en français contemporain, et accompagnés d'un appareil de notes et d'un glossaire.

    Traductions et commentaires sous la direction de Michèle Gally.

  • Pour les Médiévaux, l'amour est d'abord poésie, puis un code, la fin'amor. L'intelligence de l'amour, selon l'expression du poète dans la Vita Nova, est à la fois savoir d'amour et savoir poétique, qui ensemble conduiront Dante à son « Poème sacré ». Car l'amour, au Moyen Âge, demeure pris entre amour de Dieu et aventures dangereuses du désir. Il ne cesse d'être le thème d'un enjeu entre laïcs et religieux, clergie et chevalerie, poésie et théologie.
    Au XIIIe siècle les discours sur l'amour se multiplient, en latin chez les théologiens, en français dans les traductions plus ou moins fidèles de l'Art d'aimer d'Ovide. Plus qu'une réponse inaboutie et toujours reprise à une définition de l'amour, ces dernières indiquent la tentative des clercs pour faire pièce à la fin'amor lyrique. Dans le sillage à la fois des trouvères et d'Ovide se construit alors en deux temps la somme poétique et savante du Roman de la Rose. « Art d'aimer » et « miroir aux amoureux », elle change la donne et propose une alliance : l'aventure amoureuse se fond dans le savoir encyclopédique.
    À la fin du XIVe siècle, les Échecs amoureux confirment que la quête amoureuse n'a de sens que d'être quête de connaissance. L'ars amandi se mue en libido sciendi. Quant aux poètes, de Richard de Fournival à Guillaume de Machaut, si leur discours lyrique se fait plus savant, s'ils font désormais entrer le monde dans leurs vers, c'est pour séduire leur dame. L'intelligence de l'amour ne saurait se déprendre de l'intelligence de la poésie.

  • Gally et Obion s'aiment à travers un blog qui sert de support à leurs désirs et à leurs fantasmes. S'encourageant l'un l'autre, ils dessinent des histoires cocasses, torrides, et explicites. Pour l'album Love Blog, ils reprennent leurs personnages et le système du ping-pong graphique, en ajoutant de nombreux inédits... Et surtout, c'est toujours drôle, tendre, sexe, décomplexé et universel !

empty