Philippe Rey

  • Un jour de juillet 1650, Geertje Dircx est arrêtée et conduite à la maison de correction pour femmes de Gouda, condamnée à y passer douze ans. À l'origine de cette peine, Rembrandt Van Rijn. Jugée par contumace, la prisonnière, depuis sa cellule, revient sur les années qui ont précédé son arrestation et sur son idylle avec le célèbre peintre.
    De milieu modeste, Geertje entre à tout juste trente ans au service de Rembrandt, en tant que nourrice de son fils Titus. La mort de Saskia Van Uylenburgh, femme de l'artiste, fait de Geertje la maîtresse de maison, et la cohabitation laisse vite place à l'amour. Les deux amants vivent une liaison scandaleuse, hors mariage, jusqu'à la trahison de Rembrandt...
    S'appuyant sur des documents historiques et des sources sérieuses, La maîtresse du peintre redonne voix à Geertje Dircx, injustement désavouée par l'histoire. À l'encontre de l'image répandue d'un homme visionnaire et intouchable, Simone van der Vlugt dresse de Rembrandt le portrait d'un être complexe, un génie certes, mais capable de manipulation. Un roman puissant qui met en lumière une femme réduite au silence.

  • Au XVIIe siècle, après la mort mystérieuse de son mari, la jeune Catrijn quitte sa campagne néerlandaise pour tenter sa chance à la ville. Le hasard des rencontres la mène à Amsterdam où elle est engagée comme intendante dans une famille. Passionnée de peinture, Catrijn aide la maîtresse de maison à parfaire son apprentissage. Elle fera même la rencontre de Rembrandt dans son atelier.

    Mais, poursuivie par son passé, en la personne d'un ancien valet de ferme qui menace de révéler les circonstances de la disparition de son mari, la jeune femme doit fuir à Delft où elle est engagée dans une faïencerie, et formée par un ami de Vermeer. Le grand peintre voit d'un oeil bienveillant le succès fulgurant de Catrijn lorsqu'elle met au point le célèbre bleu de Delft.

    Tiraillée entre deux hommes qui veulent l'épouser, passionnée par son métier, Catrijn doit faire des choix et tracer avec courage son propre chemin.

    Simone van der Vlugt offre le le magnifique portrait d'une femme artiste au Siècle d'or néerlandais, qui cherche à se faire une place dans un monde d'hommes en dépit des violences et des préjugés. Un roman captivant.

  • La fabrique

    Simone Van Der Vlugt

    Amsterdam, 1892. Lydia n'espère rien lorsqu'elle se plonge dans les affaires de son père tout juste décédé. Mais la découverte d'un carnet la laisse songeuse : au fil des pages, elle comprend qu'il projetait la création d'une fabrique de fromage moderne, actionnée à la vapeur. Contre toute attente, elle se promet de réaliser ce projet un peu fou. L'époque interdisant à une femme seule de mener une telle entreprise, Lydia trouve de l'aide auprès d'un fermier de la région, Huib. À eux deux, et malgré leurs origines sociales différentes, ils comptent bien construire la plus grande fabrique de fromage de la région, et peut-être trouver en chemin plus que le succès...

    Anvers, 1914. Nora, fille unique de Lydia, a trouvé refuge en Belgique, dans les bras de son jeune époux. Un départ précipité qui prend toutes les apparences d'une fuite, tandis qu'elle cherche du réconfort loin des siens. Réussira-t-elle à assouvir cette nouvelle soif de liberté, alors que la Première Guerre mondiale frappe aux portes de son pays d'adoption ?

    Simone van der Vlugt nous tient en haleine avec cette histoire émouvante, pleine de péripéties - celle de deux femmes courageuses décidées à accomplir leurs rêves.

  • En 1552, Lideweij Feelinck, jeune Néerlandaise de vingt ans, fait appel à l'un des médecins les plus renommés des environs de Leyde lorsque son père tombe gravement malade. Entre le docteur Andries Griffioen et elle, c'est une évidence amoureuse immédiate. Mais alors que pointe l'Inquisition européenne, cette possible union entre un protestant et une catholique éveille la fureur de sa famille. Déchirée entre l'amour sincère qu'elle porte à son père et ses envies d'indépendance, Lideweij doit faire un choix et questionner sa propre foi, tandis qu'Andries, appelé auprès du prince Guillaume d'Orange, se retrouve confronté à l'une des pires maladies qui soient...

    Bientôt, l'accession au trône du roi catholique espagnol Philippe II vient rebattre les cartes politiques et enfle la menace à l'encontre des réformés. La noblesse résiste, se mobilise pour la liberté de culte et affronte le terrible destin auquel est promise la population protestante...

    Avec une grande sensibilité et une attention portée aux détails, Simone van der Vlugt offre le portrait d'une femme audacieuse, au coeur d'une période noire de l'histoire des Pays-Bas, une femme déterminée à affirmer ses désirs et à prendre la place qui lui revient.

empty