Jean-Jacques Courtine

  • Jamais, avant le XXe siècle, le corps humain n'avait connu de tels bouleversements. Le troisième et dernier volume de cette somme magistrale saborde les profondes transformations, ressenties à même la chair, qui sont tout autant mutation des regards qu'on a portés sur lui.Le déplacement du rapport entre santé et maladie, corps normal et corps anormal, vie et mort dans une société médicalisée de part en part ; le relâchement de disciplines héritées du passé, la légitimité accordée au plaisir en même temps que l'émergence de nouvelles normes et de nouveaux pouvoirs, biologiques et politiques ; la recherche du bien-être individuel et l'extrême violence de masse, le contact des peaux dans la vie intime et la saturation de l'espace public par la froideur des simulacres sexuels : tels sont quelques-uns des paradoxes et des contrastes au sein desquels s'est constitué le rapport du sujet contemporain à son corps.

  • Des médecins, à l'Âge classique, observent le visage humain, tentent d'y deviner les passions de l'âme½; des curieux se pressent, au siècle des Lumières, au spectacle d'un homme sans bras ni jambes, vêtu à la Turque, qui tourbillonne, le sabre au clair, sur le pavé parisien½; des soldats américains, durant la Guerre d'Irak, posent devant des prisonniers dénudés.
    Ce sont là quelques-uns des corps que l'on croise dans ces pages, et que le travail de Jean-Jacques Courtine interroge, dans un parcours qui traverse l'histoire du visage, du corps, de la virilité. Le livre partage avec le travail foucaldien un paradoxe fondateur½: lorsqu'on y interroge l'énigme de la chair, ce sont tout autant l'épaisseur sédimentée du langage et les incessants déplacements du regard qui répondent.

  • 1880... Le siècle qui s'achève a inventé l'homme sensible, entre clameurs guerrières et élans révolutionnaires. S'ouvre alors une ère nouvelle : partout s'étend l'empire de l'émotion, sur les individus comme sur les masses. D'obscurs mouvements de l'âme échappent au sujet, d'étranges contagions parcourent les foules, de nouveaux savoirs tentent de les déchiffrer. Ce troisième volume explore les régimes émotionnels qui, depuis lors, sont devenus les nôtres : traumas et violences psychologiques extrêmes d'un siècle de fer et de sang ; anxiétés flottantes, dépressions chroniques, humiliations diffuses ; mais encore compassions inédites, mutation des codes de l'amour, invention de nouveaux désirs.

    Sous la direction de Jean-Jacques Courtine. Avec les collaborations de Bruno Nassim Aboudrar, Stéphane Audoin-Rouzeau, Antoine de Baecque, Ludivine Bantigny, Éric Baratay, Yaara Benger, Christophe Bident, Christian Bromberger, Esteban Buch, Anne Carol, Jacqueline Carroy, Pierre-Henri Castel, Jean-Jacques Courtine, Stéphanie Dupouy, Ute Frevert, Sarah Gensburger, Claudine Haroche, Eva Illouz, Claire Langhamer, Nicolas Mariot, Charles-François Mathis, Olivier Mongin, Dominique Ottavi, Michel Peraldi, Jan Plamper, Richard Rechtman, Bertrand Taithe, Christophe Triau, Sylvain Venayre.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Avec les éclats du féminisme, les revendications gays, la promotion de nouvelles figures métrosexuelles, la virilité ne cesse d'être questionnée. Critiquée, refoulée, dissimulée, on en vient à se demander si elle reste encore un élément reconnu, valorisé, ayant droit de cité. Cette monumentale Histoire de la virilité s'empare du problème pour l'envisager dans tous ses aspects. Réunissant un panel de spécialistes de l'histoire des mentalités et des représentations, elle offre un parcours des plus complets des sens qu'a pu prendre la notion de virilité à travers les âges, de l'Antiquité à nos jours.Organisée autour de figures symboliques fortes - le militaire, le politique, le religieux, le jeune garçon, l'homosexuel, la femme... -, convoquant tous les imaginaires - livres, cinéma, bande dessinée... -, explorant tous les territoires et levant un certain nombre de tabous, cette véritable encyclopédie de l'homme viril contient en outre une vaste iconographie qui en fait la référence indispensable sur la question.

  • " Avec les éclats du féminisme, les revendications gays, la promotion de nouvelles figures métrosexuelles, la virilité ne cesse d'être questionnée. Critiquée, refoulée, dissimulée, on en vient à se demander si elle reste encore un élément reconnu, valorisé, ayant droit de cité. Cette monumentale Histoire de la virilité s'empare du problème pour l'envisager dans tous ses aspects. Réunissant un panel de spécialistes de l'histoire des mentalités et des représentations, elle offre un parcours des plus complets des sens qu'a pu prendre la notion de virilité à travers les âges, de l'Antiquité à nos jours.Organisée autour de figures symboliques fortes - le militaire, le politique, le religieux, le jeune garçon, l'homosexuel, la femme... -, convoquant tous les imaginaires - livres, cinéma, bande dessinée... -, explorant tous les territoires et levant un certain nombre de tabous, cette véritable encyclopédie de l'homme viril contient en outre une vaste iconographie qui en fait la référence indispensable sur la question.

    " Alain Corbin, Jean-Jacques Courtine et Georges Vigarello ont tous les trois dirigé l'Histoire du corps.Historiens de renom, spécialistes unanimement salués et enseignant à Paris I, Paris III ou l'EHESS, ils ont contribué à faire émerger un continent méconnu de l'histoire, centrée sur les pratiques corporelles, les représentations et l'apparence.Directeur du volume III, Jean-Jacques Courtine Professeur d'anthropologie à l'université de la Sorbonne Nouvelle (Paris III), et professeur émérite à l'Université de Californie à Santa Barbara, il travaille sur l'histoire de la parole publique et sur l'anthropologie historique du corps. ContributeursStéphane Audoin-Rouzeau, Antoine de Baecque, Christine Bard, Arnaud Baubérot, Anne Carol, Johann Chapoutot, Christopher E. Forth, Claudine Haroche, Dominique Kalifa, Pascal Ory, Florence Tamagne, Christelle Taraud, Sylvain Venayre, Georges Vigarello, Fabrice Virgili

  • Avec les éclats du féminisme, les revendications gays, la promotion de nouvelles figures métrosexuelles, la virilité ne cesse d'être questionnée. Critiquée, refoulée, dissimulée, on en vient à se demander si elle reste encore un élément reconnu, valorisé, ayant droit de cité. Cette monumentale Histoire de la virilité s'empare du problème pour l'envisager dans tous ses aspects. Réunissant un panel de spécialistes de l'histoire des mentalités et des représentations, elle offre un parcours des plus complets des sens qu'a pu prendre la notion de virilité à travers les âges, de l'Antiquité à nos jours.Organisée autour de figures symboliques fortes - le militaire, le politique, le religieux, le jeune garçon, l'homosexuel, la femme... -, convoquant tous les imaginaires - livres, cinéma, bande dessinée... -, explorant tous les territoires et levant un certain nombre de tabous, cette véritable encyclopédie de l'homme viril contient en outre une vaste iconographie qui en fait la référence indispensable sur la question.

empty