Kwon-M.H

  • Un nouvel album coréen ! Un ton étonnant, mélange de sagesse et d'humour, de réalisme et de rêve, de tradition et de modernité.

    - Quand tu seras grand, tu seras tailleur de pierre comme ton père ?
    - Ah non, surtout pas tailleur de pierre ! Moi, quand je serai grand, je serai riche, très riche. Et j'irai à la chasse tous les jours !
    - Si tu vas à la chasse, moi je serai le soleil pour te faire suer à grosses gouttes !

    Cet échange banal s'il en est, et si bien senti, entre deux gamins devient vite une véritable joute verbale. Comme il est difficile parfois d'accepter le métier de son père ! Devenir tailleur de pierre n'a rien de bien exaltant. On se sent vite jugé sous le regard des copains. Et comme il est facile de rêver de richesses !

    Mais une fois posé ce point de départ particulièrement réaliste, les deux copains vont s'affronter à coups de menaces métaphoriques, belles et poétiques, empruntées auxcontes traditionnels. Le soleil cherche à nuire au chasseur, puis vient le nuage, le vent, le mur, la souris, le tigre, la pierre, pour finir par une pirouette magnifique sur le tailleur de pierre ! Et le fils du tailleur de pierre va finir par voir la beauté du métier paternel et par être fier de son père, eh oui ! La dernière image est d'ailleurs pure merveille qui montre la pierre taillée par le père devenue bouddha. Et le père s'en va, son outil sous le bras et son fils à ses côtés, heureux.

empty