Marie Morelle

  • "Qu est-ce que la foi catholique, qui est Dieu, qui est Jésus ? Qu y a-t-il après la mort ? Pourquoi aller à la messe le Dimanche ? Voici une méditation simple et accessible, profonde et contemplative autour de quelques grandes questions fondamentales de la foi. - ""Je suis chargée de vous le dire, pas de vous le faire croire."" Bernadette Soubirous."

  • Pour comprendre les itinéraires des enfants des rues, marie morelle les a suivis de yaoundé à antananarivo.
    Elle nous révèle ici, avec force et talent, les lignes brisées de leur vie, de l'enfance qu'on meurtrit et détruit.

  • Un Pépix fantastix qui jette un duo de héros fantasques dans une grande et épique aventure en forêt, peuplée de créatures extraordinaires...

    À l'orée d'une forêt, les chats d'un village disparaissent un à un. Cela suffit à piquer l'insatiable curiosité de Mardy, 10 ans, l'aîné fantasque aux cheveux verts d'une famille atypique installée récemment. Pour résoudre le mystère, le garçon sera assisté de son petit frère Ozgo, tout aussi original que lui, perpétuellement déguisé et résolument lunaire, ainsi que de leur soeur encore bébé, Petite.
    Leur quête les mènera jusque dans un monde souterrain peuplé de boules d'herbe parlantes et baveuses, les Ploozes, qui vivent sous le règne d'un... poireau. Mais oui, un poireau vivant, méchant, énorme et tyrannique. Ce dernier va s'emparer de Petite pour les besoins de son royaume, forçant les garçons à se lancer dans une aventure périlleuse pour récupérer leur petite soeur et aider les Ploozes à se libérer de l'oppression.

  • Un grand génie et une petite voix, trois larmes et dix rires, une sorcière et une amoureuse, des opéras du soir et une petite musique de nuit, un papillon et beaucoup d'étoiles.
    Voici chaque étape de la vie d'un virtuose habité, un brin décalé, devenu un génial compositeur. Un texte poétique, drôle et tendre, lu par François Morel, sur les plus belles pages musicales de Mozart.

  • Le petit frère de Pénélope vient de se faire enlever par des lutins-robots - malpolis, qui plus est ! Va-t-elle le laisser disparaître dans une dimension parallèle ? Sûrement pas : elle part à la poursuite des kidnappeurs avec Dounia, sa meilleure amie catcheuse. Et si sur le chemin, elle doit faire équipe avec ce-crétin-de-Léopold, son rival, affronter une reine (bleue) complètement cinglée, gagner un combat de catch géant, ou déclencher une révolution robotique, qu'à cela ne tienne ! Personne ne lui pique son frère : elle a besoin de lui comme cobaye pour ses expériences scientifiques...

  • Des recettes familiales gourmandes, faciles à réaliser, à partir de produits simples.

    « Dans ce livre, je partage avec vous ma cuisine de coeur, non pas celle du chef, mais celle du quotidien, que chacun peut faire, refaire et surtout s'approprier. Ce sont mes recettes personnelles, conçues au fil de l'inspiration, avec des produits simples, peu d'ustensiles et de temps, uniquement du plaisir... ».

    Stéphanie Le Quellec a ouvert à Paris La Scène, un lieu de vie qui mêle table étoilée et simplicité.

  • Une confrontation entre les recherches historiques concernant la mort des mères et des nouveau-nés autrefois et les témoignages d'aujourd'hui sur la manière dont ces morts spécifiques sont vécues et accompagnées. Qu'est ce qui a changé ?

    Depuis le XVIIIe siècle, les soignants ont engagé un long combat pour faire baisser la mortalité des mères et des nouveau-nés. Même si aujourd'hui, dans nos maternités occidentales, le risque mortel pour la mère est presque écarté, la peur de la mort reste encore présente dans l'esprit des protagonistes de la naissance. Depuis les années 1950, c'est cette peur qui a légitimé bien des avancées de la médicalisation hospitalière de la naissance, censée désormais éviter tout risque fatal. Les analyses et les témoignages de soignants, de psychologues, de sociologues et de parents nous rappellent ici combien ont été importantes les mutations récentes : dans les maternités, jusque dans les années 1990, la possibilité de la mort maternelle, néonatale ou périnatale a longtemps été occultée, entraînant chez les soignants, quand elle survenait, une apparente indifférence qui a longtemps prévalu. La mort des mères étant devenue rare, c'est surtout la mort des foetus et des nouveau-nés qui a longtemps posé problème. Depuis quelques années, les conduites d'évitement ont cessé, peu à peu remplacées par des paroles, des gestes de bienveillance qui ont permis une prise en charge par les personnels hospitaliers. Plus récemment, des associations de parents endeuillés, appuyées sur les réseaux sociaux, ont constitué un recours original de plus en visible, en encourageant le partage de récits de vie numériques.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Depuis 1900, la savonnerie Marius Fabre, installée à Salon-de-Provence, continue à transmettre son savoir-faire et son patrimoine. Quatre générations se sont ainsi succédé pour décliner la recette familiale du savon de Marseille traditionnel, écologique par nature, sans parfum ni conservateur, aussi doux que nourrissant.

    Aujourd'hui comme à sa création, avec passion, la savonnerie Marius Fabre cuit au chaudron et sélectionne rigoureusement ses huiles. Cube vert extra pur pour la peau, copeaux pour le linge, savon noir pour la maison, cosmétiques pour le bien-être, tous les produits griffés Marius Fabre ont ce même souci de qualité et de protection de l'environnement. Une histoire de famille intimement liée à celle du savon de Marseille artisanal, au service de la fabrication d'un produit exceptionnel.

  • Épopées royales, contes de Noël, légendes miraculeuses : calisson et nougat sont les héros de mille et un récits. Ils sont le roman délicieux de la Provence que cet ouvrage vous invite à découvrir. Au fil des pages, qui nous entraînent dans l'histoire et les secrets de fabrication du calisson et du nougat, se révèlent les saveurs d'un patrimoine gastronomique que Le Roy René honore depuis un siècle. Pour compléter le merveilleux voyage, carte blanche a été donnée à cinq Chefs de renommée qui nous livrent des recettes aussi inédites que gourmandes.

    LAILA AOUBA - CHRISTOPHE FELDER - PATRICE GELBART - STÉPHANE JÉGO - GEORGIANA VIOU.

  • 2 textes qui traitent le handi-cap en positif et de plus, vu du côté handicapés.

  • L'oeuvre d'aristote traduit la volonté constante de comprendre le réel dans sa diversité.
    Contre le risque d'une réduction du savoir aux abstractions vides, mais également contre la fascination qu'exerce la multiplicité considérée pour elle même. lire aristote, c'est donc mettre la philosophie à l'épreuve, et cela dans tous les domaines oú s'accomplit le travail de la raison : les principes de la philosophie naturelle, les problèmes de méthode, la science de l'être en tant que tel, la connaissance du vivant, la recherche de l'excellence morale et du bien commun.
    Tel est le parcours que cet ouvrage propose au lecteur. il le fait ainsi participer à un défi radical et fondateur.

  • Mettre des mots sur le chagin et réapprendre à vivre sereinemment.

    Le sujet de ce livre nous concerne tous. À un moment ou un autre de notre vie nous sommes inéluctablement confrontés à une perte douloureuse. Rupture, divorce, séparation, émigration, départ d'un être aimé, retraite, perte de son emploi, ou perte de capacités physiques avec l'avancement de l'âge, disparition d'un objet auquel on était attaché par de précieux souvenirs, c'est toujours un temps douloureux que ces événements ouvrent brutalement au coeur de notre vie. Toutes ces pertes nous font connaître la lourde expérience, à la fois émotionnelle, physique et morale, des différentes étapes de cicatrisation de la blessure qu'on appelle le « processus de deuil » :
    Choc, déni, séparation, tristesse, acceptation.
    Toujours pénible, ce processus devient évidemment atrocement douloureux lorsque la perte est la pire de toutes, celle qui est due à la mort d'un être cher. En ce cas, c'est un gouffre que cette perte ouvre au coeur même de notre vie. Nous nous trouvons soudain désemparés sous le coup du chagrin qui nous accable, notre affliction nous entraîne dans un profond effondrement émotionnel ; nos repères sont perdus et, sur le chemin du deuil, nous avançons alors dans un cortège de larmes, d'angoisses et de peurs. Comment en effet accepter l'immense douleur morale que nous inflige un événement que nous ressentons comme inacceptable ?
    En suggérant de nombreux exercices, ce livre plein d'empathie, de bienveillance et de tendresse, a pour ambition d'offrir une aide aux personnes qui souhaitent accompagner un proche dans ces moments difficiles, ou qui sont elles-mêmes engagées dans cette douloureuse expérience du deuil. Apprendre à mettre des mots sur la douleur, identifier et écouter ses émotions, retrouver la présence à soi-même permettra d'éclairer ce chemin du deuil et d'amorcer une évolution sereine en échappant à la dévastation du chagrin. Issus d'authentiques expériences vécues, les nombreux témoignages qu'on trouvera dans ce livre seront autant d'exemples d'espérance.

  • Un enfant disparaît dans un quartier tranquille. Un quartier où l'on se croise sans se voir, sans jamais se rencontrer, où l'on s'observe, parfois. Routine quotidienne, blessures camouflées, il ne se passe rien d'habitude, ou alors pas grand-chose. Qui sont-ils vraiment ceux qui habitent là ? Qui ont vu quelque chose mais ne le diront pas ou bien qui n'ont rien vu alors qu'ils auraient dû, qui disent n'importe quoi pourvu qu'on les écoute. Il y a la vieille qui passe sa journée à la fenêtre, en face, et le voisin reclus ; il y a la voisine et le garçon, celui qui ne dit jamais rien, et il y a le livreur qui passe...
    Qui sont-ils ceux qui cherchent à comprendre, à retrouver l'enfant ? Les flics, les journalistes, qui posent des questions parce que c'est leur travail, mais qui ne trouvent rien - qui pensent à autre chose, parfois... Leur seul point commun, à tous, c'est l'enfant disparu. Quel est son nom, déjà ? Un seul est le coupable, c'est vrai, les autres sont innocents. Mais le sont-ils vraiment ?

  • En 1995, Michel Troisgros et son épouse Marie-Pierre ont ouvert un « café-restaurant-épicerie » à côté de la Maison Troisgros, leur restaurant trois étoiles de Roanne. Le souvenir des salumerie italiennes les a inspirés dans la conception de ce lieu simple et élégant où l'on sert une cuisine précise, d'inspiration ménagère (Tarte à l'oignon et aux cèpes secs, Omelette plate et soufflée à la fourme) où se glissent aussi des souvenirs de voyages (Fish & chips, sauce indienne ou Ceviche de daurade). On y vend également des produits de grande qualité tel le judion, énorme haricot blanc découvert dans les bars à tapas de Séville et ingrédient de choix des Foies de lapin à l'artichaut. C'est sur la base de ce répertoire culinaire que s'est construit ce livre qui propose en 81 recettes d'emporter chez soi l'atmosphère chaleureuse du Central et de s'essayer à une cuisine nourrie de savoir-vivre.

  • Pierre Marcolini vous invite à venir déguster le chocolat aux quatre coins du globe en un voyage culturel et sensoriel.

    Pâtissier et chocolatier au savoir-faire visionnaire, reconnu pour ses choix éthiques et son approvisionnement direct auprès de producteurs indépendants, il nous dévoile ses découvertes à travers un carnet de voyages délicieusement inattendu. Gianduiotti, cornes de gazelle, alfajores, carrot cake, cappuccino au lait de soja et yuzu, pavlova... autant de fruits d'une cuisine de rencontre entre des produits traditionnels et un savoir-faire extraordinaire.

    Porté par la passion mais aussi le respect pour la nature et les Hommes, bien plus qu'une aventure gustative, ce voyage en six escales (Europe, Afrique, Amérique du Sud, Amérique du Nord, Asie et Océanie) est une véritable expérience qui se contemple, se savoure, se vit.

  • J'yaitoutmis ! Une cuisine simple et gouteuse, une facilité déconcertante, peu de préparation pour un plat unique qui va mijoter tranquillement pendant que...- Vous faites une sieste...- Vous jouez a candy crush...- Vous lisez le dernier monde diplomatique...ou Voici - Vous réparez le store du premier qui pendouille depuis deux mois... Une cuisine qui prend le temps de laisser du temps, une cuisine qui se partage, une cuisine qui réchauffe. - Par saison : Du poisson et pas que, de la viande, de la volaille, des plateaux de fromages, des recettes Vegan...- Une proposition de vin pour chaque recette.- Des recettes écrites en GROS pour pouvoir le lire le livre tout en cuisinant.Photographies : Marie-Pierre Morel.

  • Pourquoi la consommation d'alcool augmente-t-elle chez les 18-30 ans alors qu'il y a une tendance à la baisse pour tous les autres groupes d'âge ? Des spécialistes reconnus de différentes disciplines scientifiques croisent leurs regards afin d'identifier les facteurs de vulnérabilité et les modes de protection spécifiques à cette période de la vie.

    Fruit d'une réflexion collective conduite au sein de la Fondation nationale d'alcoologie, cet ouvrage analyse l'augmentation des alcoolisations au moment de l'entrée dans l'âge adulte. L'allongement et la massification des études, le report de l'âge au premier enfant, la perte de confiance en l'avenir, le déclin des rites intégrateurs et l'évolution des pratiques festives sont autant d'éléments qui permettent de situer le contexte de cette consommation. Loin de souscrire à un regard stigmatisant sur les pratiques juvéniles, ils montrent combien les facteurs externes (statut social, changements sociétaux...) et internes (personnalité, fonctionnement cérébral...) sont en cause. Reste la diversité des modes de consommation. Du fêtard occasionnel au jeune à risque d'alcoolisme, en passant par les profils plus ou moins modérés, il s'agit de comprendre et d'expliquer, loin des clichés télévisés, quels sont les facteurs de vulnérabilité spécifiques à cet âge, mais aussi et surtout quels sont les facteurs de protection qui peuvent faciliter l'entrée dans le monde adulte.

  • « La vue, c'est la vie ! » et il est possible de préserver son « capital vue » en respectant les règles simples et en suivant les conseils présentés dans cet ouvrage complet.
    Le but de ce livre est multiple : comprendre ce qu'est un oeil et comment il fonctionne, décrire simplement les principales maladies dont il peut être victime et enfin expliquer comment on peut conserver le plus longtemps possible des yeux en bonne santé.

  • Immersion délicieuse dans l'univers du cacao avec Pierre Marcolini, l'un de ses plus grands orfèvres. Sa signature ? Une majestueuse cabosse. Les fèves de cacao au cour de sa passion.
    Celui qui a été sacré champion du monde de pâtisserie en 1995 crée son propre chocolat à partir de fèves achetées sur les plus belles plantations de la planète. Bean to bar, de la fève à la tablette, rares sont les chocolatiers à emprunter cette voie, la plupart de ses pairs travaillant à partir de chocolat de grandes sociétés (Valrhona, Barry-Callebaut.) pour créer leurs spécialités.

    > Une initiation pratique au bean to bar à appliquer chez soi, donc au bean to home - ou comment torréfier, broyer et tempérer son propre chocolat.

    > 150 recettes pour maitriser tous les aspects du chocolat - craquant, crémeux, en sauce. - et réaliser de somptueux gâteaux, bonbons, plats salés et autres douceurs (Fèves crues en poivre & sel à grignoter à l'apéritif, Fèves fumées aux copeaux de bois, Poivre de grué de cacao, Infusion de cacao, etc).

    > À la découverte de 10 grands crus parmi les plus beaux terroirs de cacao : du Mexique à l'Indonésie, en passant par le Cameroun, Madagascar ou le Vietnam.

    Pierre Marcolini, artisan belge, amoureux du chocolat depuis son plus jeune âge, est aujourd'hui l'ambassadeur de la Haute Chocolaterie belge dans le monde. Sa vocation est précoce, il accumule rapidement des titres prestigieux comme Meilleur Apprenti puis Meilleur Ouvrier de Belgique, respectivement en 1988 et 1991. Il se lance dans l'aventure des championnats du monde de pâtisserie, qu'il remporte en 1995 à Lyon, après deux places de vice-champion en 1992 et 1993. Il ouvre sa première boutique cette même année en Belgique, et est aujourd'hui à la tête d'une trentaine de points de vente, en Belgique, au Japon, à Paris (dont une rue Saint-Honoré) ou au sein du mythique Selfridges de Londres.
    Il marque un tournant dans sa carrière en 2001, quand il décide de fabriquer ses propres chocolats à partir des fèves de cacao. Il va alors parcourir le monde à la recherche de crus d'exception. Le concept de bean to bar est né, de la fève à la tablette. Il bouscule enfin les codes et réinvente la sacro-sainte tablette de chocolat en créant « Carré²Chocolat », une tablette carrée dont chacune des neuf facettes est frappée d'une des lettres de son nom, Marcolini.

    Photographe multifacette pour la presse et l'édition, Marie Pierre Morel a déjà signé les images de "Breizh Café" et "Alexandre Gauthier, Cuisinier" aux éditions de La Martinière.

  • Breizh Café, c'est bien plus que des crêpes bretonnes ! « Travailler la matière première », tel est le mot d'ordre de Bertrand Larcher, dont le respect des produits est placé au coeur de sa cuisine en faisant notamment appel à des producteurs régionaux pour un choix de matières premières de qualité (la farine de sarrasin, le froment, les légumes, le beurre Bordier, etc.).
    C'est cette approche si singulière qu'il met à l'honneur dans ce projet réunissant plus de 60 recettes de crêpes, de galettes et de petites préparations, où se mêlent les produits simples de la Bretagne avec des saveurs multiples pour un résultat qui se veut authentique et surprenant : Brochette apéro galette-saucisse-huîtres en tempura;Breizh roll au tartare de chèvre;Galette saumon fumé et ikura; Galette poulet sauce au cidre; Galette miel de sarrasin glace sarrasin;Crêpe banane caramel beurre salé au rhum. Des recettes traditionnelles magnifiées pour en faire des plats d'exception. Car c'est aussi ça le Breizh Café, la simplicité des produits au service de l'excellence.
    Un accord cidre est recommandé pour chaque recette.

  • Version courte : Expliciter et comprendre les différences et les ressemblances entre les naissances intimes d'hier et d'aujourd'hui, tel est le but de cet ouvrage qui rassemble des auteurs venus de pays et d'horizons divers : historiens, sociologues, anthropologue, sages-femmes, médecin, parents.

    Version longue : Pourquoi s'intéresser à une pratique marginale aujourd'hui ? Le temps où toutes les femmes accouchaient à la maison n'est pas si loin : en France ce n'est qu'en 1952 que les naissances en milieu hospitalier ont dépassé les naissances à domicile. Quelles ont été les raisons de cette mutation fondamentale ? Quelles ont été les conséquences sur le métier de sage-femme et d'obstétricien ? Pourquoi aujourd'hui des femmes font-elles le choix d'accoucher chez elles ? Est-ce un retour en arrière ou, au contraire, une pratique d'avant-garde ?

  • La Colline du Colombier, ancienne ferme transformée en gîte et en restaurant par Michel Troisgros, est née du désir de renouer avec une manière traditionnelle de se nourrir dans ces fermes du Brionnais. Sans folklore, Michel Troisgros propose ici une cuisine d'aujourd'hui à partir des ressources que suggèrent le paysage - rivière et mares, pâturages, chemins creux et « terrasses », haies qui le quadrillent, jardin potager, basse-cour - ou des habitudes de la campagne, comme cette soupe qui vous attend, sur la table, dans un geste de réconfort.
    Ainsi, le livre suivra ce fil conducteur : tradition de l'hospitalité, coutume du casse-croûte, ce que fournit la basse-cour, cueillette le long des chemins, l'élevage et ses produits, la rivière et la pêche, la fête qu'offrent les desserts.
    Les recettes, au lieu de suivre l'ordre classique, se répartiront au long de cet itinéraire qui, de notre assiette, nous fait parcourir tout un panorama.

empty