Religion & Esotérisme

  • Les patriarches du zen

    De Smedt/Mollet

    • Relie
    • 27 Janvier 2012

    Voici une anthologie inédite, classant par thèmes de grands textes des maîtres du ch'an chinois et du zen japonais (dont certains ont été ici traduits pour la première fois).
    Les auteurs restituent toute la puissance et la vivacité de cette philosophie à nulle autre pareille. Le karma, ou loi de cause à effet, les lois de l'impermanence, les rapports entre vacuité et phénomènes, visible et invisible, vie et mort, l'éveil et la sagesse, l'éternel présent à vivre et l'art d'embrasser les contradictions sont quelques-uns des thèmes ainsi illustrés et explicités par ces textes d'une rare profondeur.

  • Voici une anthologie inédite, classant par thèmes de grands textes des maîtres du ch'an chinois et du zen japonais (dont certains ont été ici traduits pour la première fois). Les auteurs restituent toute la puissance et la vivacité de cette philosophie à nulle autre pareille. Le karma, ou loi de cause à effet, les lois de l'impermanence, les rapports entre vacuité et phénomènes, visible et invisible, vie et mort, l'éveil et la sagesse, l'éternel présent à vivre et l'art d'embrasser les contradictions... sont quelques-uns des thèmes ainsi illustrés et explicités par ces textes d'une rare profondeur. Un index des maîtres et des oeuvres cités termine cet ouvrage unique, illustré de summi-e, portraits calligraphiés des plus grands maîtres de cette tradition.
    />

  • Marie-Paule Mollet démontre tout au long de son livre la différence entre les forces de l'Univers et celles du Cosmos. Le Général De Gaulle a écrit " Je crois aux forces terrestres, aériennes et mécaniques et aux forces de l'Univers ". Pour l'auteur, ces puissances de l'Univers avec un U majuscule, appartiennent au Cosmos. À partir de ce constat, le Général avait traduit certaines forces par des chiffres. C'est ainsi qu'il a pu encore préciser " Lorsque l'on met en harmonie les forces de l'Univers avec l'action que l'on mène, on augmente la puissance de tir, on augmente la puissance de feu ". Ces forces, il les a traduites par des chiffres, toujours les mêmes (1 - 4 - 11 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 22 - 28 - 31 - 33 et 44 - avec comme base 11.22.33.44). Pourquoi ces chiffres plutôt que d'autres ? Elle ne peut l'expliquer, si ce n'est qu'elle a notamment pu les vérifier en Égypte. Exemple : le tombeau 33.

    Il apparaît alors comme une évidence qu'il réussissait, à travers ces chiffres, les actions menées en temps de guerre mais aussi en période de paix.
    À travers cette façon d'opérer, il a démontré son intelligence et le fait qu'il était un " animal politique " hors du commun.

empty