Ruth Stegassy

  • Notre monde n'est plus qu'un vaste trompe-l'oeil : un constat d'autant plus criant que nous nous refusons à ouvrir les yeux ! C'est pourtant à l'oeil nu, autour de nous comme partout ailleurs, que nous pouvons observer la dégradation de nos territoires. Aucun continent n'est épargné : trop de paysages uniformisés (cultures extensives, architectures-carcans), trop d'eaux raréfiées et domptées (barrages, berges ne retenant plus la végétation), trop de terres épuisées (déforestation, monocultures) et colonisées (parkings et échangeurs envahissants), trop de territoires empoisonnés (défoliants, pesticides, radioactivité), trop de zones contrôlées (approvisionnements centralisés) ou interdites (sites industriels, nucléaires et militaires), trop de ressources pillées (poissons, minerais.) et piratées (ressources végétales).
    Beaucoup de ces désastres humains, économiques et sanitaires sont peu, voire pas connus du public, et leurs origines, leurs modes opératoires et leurs conséquences souvent mal décryptés. Mais plus invisibles encore sont ceux qui, seuls ou en petits groupes, luttent contre ces atteintes.
    À partir des entretiens qu'elle anime depuis dix ans dans son émission «Terre à terre» (France Culture), Ruth Stégassy, avec ce premier volume, propose une lecture cohérente, lucide et critique de nos territoires, des altérations qu'ils subissent et des déséquilibres de tous ordres qui se multiplient.
    Ce livre fait entendre successivement les voix de ceux qui, par le témoignage, l'expérience et l'analyse, nous ouvrent les yeux sur ce nouveau paysage humain, et celles d'autres qui, victimes, mais tenaces et solidaires, proposent des solutions pour préserver ou restaurer les espaces indispensables à nos ressources et à notre survie.
    Un livre où l'on retrouve les expertises et les engagements de Pat Mooney, d'Agnès Bertrand, de Fabrice Nicolino, de Pierre Lieutaghi.

  • Désormais, l'heure n'est plus au simple constat : c'est le temps de l'action. Nous ne pouvons plus nous placer en tant que spectateurs impuissants alors qu'il est encore possible d'agir.
    Véritable éloge des initiatives positives, cet ouvrage, richement illustré, transporte le lecteur vers le monde de demain, en harmonie avec notre belle planète.
    Réchauffement climatique, épuisement des ressources naturelles, augmentation des inégalités, fragilité de la biodiversité...La Terre est en souffrance. Le destin de la planète doit désormais être au coeur de nos préoccupations. Car l'heure n'est plus au simple constat : c'est le temps de l'action. Nous ne pouvons plus nous placer en tant que spectateurs impuissants alors qu'il est encore possible d'agir. Véritable témoignage porteur d'espoir, ce livre dresse un panorama à l'échelle mondiale des initiatives individuelles ou collectives de tous ceux qui aujourd'hui vivent dans le respect de notre planète ; De l'écoquartier de BedZED à la nouvelle gare de Berlin, des bassins d'eau au Rajasthan aux courses de véhicules solaires en Australie, des banques de semences française à la déforestation au Kénya, de la gestion durable des crocodiles en Papouasie-Nouvelle-Guinée à l'écodesign, cet ouvrage part à la rencontre de tous ces citoyens qui, aux quatre coins de la planète, construisent autrement le monde de demain. En nous proposant de découvrir un nouvel art de vivre, il donne aussi la parole aux acteurs des grands enjeux de l'environnement et de l'écologie, qu'ils soient scientifiques, sociologues, économistes, architectes ou philosophes. Résolument tourné vers l'avenir, ce livre est une invitation à relever ce passionnant défi.

  • Cet ouvrage de référence présente la diversité, l'histoire et l'évolution des principales céréales cultivées en France ainsi que le cycle complet de la culture des blés, depuis le semis jusqu'à la moisson au battage du grain, en passant par les outils et les gestes nécessaires à ces travaux.

  • Entretien entre Maurice Chaudière et Ruth Stegassy Faire tout, à partir de rien. Juste de la terre, de l'eau et du soleil. Ce pourrait être le fil d'Ariane à tenir précieusement pour s'aventurer sur les innombrables chemins que Maurice Chaudière a tracés dans son existence. Potier, apiculteur, fin connaisseur des plantes, amoureux des bêtes, et surtout du sauvage, il n'a jamais cessé d'observer la vie autour de lui et de s'en inspirer. De ses années passées à enseigner l'histoire de l'art, il a gardé un don inimitable pour raconter, décrire, rêver tout haut et donner corps à ses rêves. C'est ici le don qu'il nous fait au travers de ce long entretien conduit par Ruth Stegassy.

  • Réconcilier la nature et la ville.
    Faire face au changement climatique. Imaginer, à l'échelle locale, d'autres voies de développement. Une utopie ? Un rêve certes. Mais de ceux qui semblent si réels qu'on croit les toucher du doigt au réveil. A Stockholm, à Bologne, à Grenoble, des âmes libres ont osé y croire. Pendant de longs mois, Cyria Emelianoff et Ruth Stegassy ont arpenté l'Europe en train, en bus, en ferry, pour recueillir la mémoire de ces pionniers, capables de mettre toute leur énergie dans la transformation d'un modèle qu'ils pensent profondément inadapté au monde qui vient.
    Loin de se contenter de repeindre le bitume en vert, ils inventent de nouvelles manières de produire et d'utiliser l'énergie. Ils imaginent de nouvelles manières d'habiter, de se mouvoir, écologiques, certes, mais surtout plus humaines. En un mot : conscientes. Et si la ville durable était tout simplement la ville apaisée ?

empty