Editions Namuroises

  • A partir de témoignages écrits recueillis auprès de 330 jeunes entre 12 et 30 ans en Fédération Wallonie-Bruxelles, une évocation plurielle du ressenti de la jeunesse belge face au confinement et à la crise sanitaire de 2020.

  • Conforme aux référentiels pédagogiques et agréé par la Commission de pilotage (Agrément 07/12) Les jeux et exercices des Outils d'orthographe présentent un grand nombre d'activités destinées à apprendre l'orthographe. Ce livre comprend une synthèse de la méthode développée dans le premier volume, auquel il se réfère constamment, des exercices d'éducation de l'image mentale, des exercices de perfectionnement et d'application pour chacune des règles énoncées dans le premier volume. Pour permettre à chacun de travailler seul, un CD audio reprenant les principaux exercices est fourni avec le livre.

  • Ce livre contient des exercices progressifs, en application de la méthode présentée dans les Outils de conjugaison - une méthode simple à l'usage de tous, basée sur les principes de la gestion mentale. Il sera utile, autant pour l'apprentissage scolaire guidé par un professeur en classe, que pour une rééducation personnelle à domicile. Méthode et exercices novateurs simplifient largement l'apprentissage de la conjugaison.

  • Depuis trois ans, les bénévoles du Collectif Citoyens Solidaires de Namur accompagnent les demandeurs d'asile qui sont accueillis à Belgrade (Namur). Cet ouvrage réunit une vingtaine de récits. Des confidences déposées pour nous aider à mieux comprendre ce que vivent les réfugiés. Au fil des témoignages, le livre aide à comprendre pourquoi certains décident un jour de tout quitter, comment ils arrivent jusqu'ici, à quoi ressemble la vie en centre, ce qu'est la procédure de demande d'asile, ce qui se passe « après »...
    Ce livre, c'est... des faits, des ressentis, des témoignages d'enfants, de jeunes et de moins jeunes, d'hommes et femmes d'origines diverses, de la souffrance, des doutes, mais aussi beaucoup de courage, de détermination, d'espoir...
    Ce livre, c'est aussi... le travail magnifique de plus de 40 bénévoles (illustrateurs, rédactrices, photographes) qui ont mis leur talent au service de ces demandeurs d'asile, réfugiés, migrants...

  • Un témoignage minutieux de la vie quotidienne des civils belges durant la Première Guerre mondiale, à travers la retranscription intégrale des quatre carnets rédigés par le chanoine Jean Schmitz entre 1914 et 1919.

  • Première année de l'apprentissage du grec ancien Textes, exploitation grammaticale et étymologie Eléments de morphologie Lexique de base Ce manuel invite à un voyage. Sur les traces d'Ulysse. Au coeur du grec ancien, au coeur de sa présence aujourd'hui. Il invite à suivre un périple dont les étapes intriguent toujours, pour découvrir la beauté et l'actualité du grec. Dans ce cours, qui se veut actuel et dynamique, les bases de la langue grecque sont abordées avec rigueur et précision, à travers différents textes d'Apollodore, auteur qui permet d'insérer la mythologie au centre des apprentissages. La découverte de chaque texte permet d'observer et de comprendre les phénomènes linguistiques et phonétiques de base et s'accompagne d'exercices et d'une synthèse. A côté de la découverte de la langue, chaque étape, presque systématiquement, comporte des rubriques qui s'inspirent du contenu du texte pour proposer une ouverture à l'art et plus spécialement à la peinture, unse séquence consacrée à l'étymologie, un petit texte en grec moderne et une activité à la fois lusique et logique. Que ce voyage sur les traces d'Ulysse soit plein de joies, de péripéties et de découvertes...

  • Pourquoi la souffrance et le mal ? Pour celui qui en a fait l'expérience, cette question est inévitable. L'enjeu n'est pas théorique mais vital. Il s'agit, à travers ce qui sera dit et pensé, d'apprivoiser l'innommable. Tant que l'on n'est pas parvenu à inscrire le mal dans sa vie, en ayant la force de le regarder en face et de dire " ça m'est arrivé ", il continue à distiller son poison. Vivre, c'est vouloir la vie, et cette vie-ci, car il n'y en a pas d'autre. C'est donc l'accepter avec le mal qu'elle contient. Renoncer à cette confrontation sous prétexte qu'en définitive, nous n'en sortons jamais gagnants, c'est plus sûrement encore laisser le mal triompher. Il faut monter au front. C'est l'invitation pressante que nous adresse ce petit livre, qui intéressera un large public. Docteur en philosophie, Jean-Michel Longneaux est chargé de cours aux Facultés universitaires de Namur. Ses recherches portent sur la phénoménologie et plus particulièrement sur les questions liées à l'éducation, à la relation amoureuse, aux soins de santé et à la fin de la vie. Il est rédacteur en chef de la revue Ethica Clinica.

  • Ailleurs

    Xavier Istasse

    « J'ai pris des centaines de photos dans ma vie, au gré de mes envies, au fil de mes voyages, de mes rencontres. J'ai capturé des instants, des lumières, des rires d'enfants... Aujourd'hui je les libère dans un livre. Mon premier livre de photographies. En tant que photographe, je ressens aujourd'hui le besoin de partager mon regard. Imprimer mes images, ne pas les abandonner sur un disque dur, les toucher et voyager à nouveau avec elles, c'est une forme d'aboutissement. Une manière de donner naissance à une partie de soi que l'on offre aux autres. Pour moi, consigner mes émotions de photographe et mon regard dans un livre c'est aussi et surtout ... fabriquer un objet. Un objet qui a du sens, qui rassemble, qui s'offre, se transmet, se garde précieusement. « Ailleurs » est cet objet. »

  • Dès la première édition, les OUTILS D'ORTHOGRAPHE proposaient les règles d'orthographe dans le double langage oral (avec des mots) et visuel (à l'aide de schémas) selon les principes de la gestion mentale.
    Cette double présentation permet à chacun de choisir le langage qui lui convient le mieux pour comprendre et mémoriser les règles.
    Aujourd'hui l'ouvrage s'améliore en présentant la procédure à suivre pour chaque règle, à l'aide d'exemples détaillés en «je».
    Bref, pour chaque règle sa «recette»! C'est la GRAMMAIRE ORTHOGRAPHIQUE PROCÉDURALE.
    LES OUTILS D'ORTHOGRAPHE, nouvelle édition, c'est ...
    - une présentation verbale de la règle (en mots comme dans les autres grammaires) - une présentation visuelle de la règle (en dessins ou schémas qui aident les enfants qui ont besoin d'images pour comprendre et retenir les mots) - une procédure expliquée en « je » et accompagnée d'exemples pour appliquer la règle facilement À cela s'ajoutent... une présentation complète de la nouvelle orthographe la liste complète des mots modifiés par la réforme de l'orthographe quelques outils de grammaire de la phrase pour faciliter la compréhension des règles et de leur procédure un index pratique pour retrouver facilement la règle recherchée.

  • Resituant la Meuse sur son tracé, de sa source à son embouchure, Vies de Meuse s'attache à la partie franco-belge du fleuve : de la pointe de Givet à Namur. Le livre est une invitation au voyage, à la découverte d'un fleuve qui coule dans les veines de tous ceux qui le côtoient, l'apprécient, l'aiment.
    Vies de Meuse se compose de six chapitres, correspondant à six sections du fleuve.
    La première nous parle du ru depuis les contreforts des Vosges et la dernière, de son cours au-delà de namur, vers Liège et les Pays-Bas.
    Mais c'est surtout de son chemin entre Revin et Namur que les auteurs ont choisi de nous parler, au travers de nombreux paysages, coups de coeur patrimoniaux, culturels ou humains...
    Pour ce faire, ils adoptent trois angles de vue, FOCUS sur des éléments se référant plus à notre patrimoine : les villas mosanes, Freÿr, la Citadelle de Namur, mais aussi les sports nautiques, Rops, le pêcheur tranquille...
    Les rubriques historiques sont largement illustrées de gravure ou photos anciennes, nous plongeant dans notre passé, qu'il est important de préserver et de transmettre aux jeunes générations.
    RENCONTRES avec des gens de Meuse, passionnés et amoureux de leur métier :
    Li An Phoa, cette professeure de l'université de Rotterdam qui lutte pour améliorer la qualité de l'eau, Jef Roba ou Alain Pascal, éclusier de La Plante, et bien d'autres encore.
    TERROIR nous présente des anecdotes, des plantes, des recettes glanées au fil du fleuve. Connaissez-vous la cacasse à cul nu ? Voulez-vous en savoir plus sur le fameux silure, monstre du Loch ness mosan?
    Bref, au fil de ces 200 pages, le lecteur ne pourra que se laisser séduire et envoûter, bercer par ces rencontres poétiques, ponctuées par des citations, extraits de poésies des auteurs qui ont aimé ce fleuve.
    Mais ce qui rend le livre aussi attrayant, ce sont bien sûr les photographies inédites, prises au cours de longues promenades à toutes les heures du jour et de la nuit. L'oeil avisé et amoureux du photographe a su capter des impressions, des sensations, des couleurs devant lesquelles on s'arrête, pour admirer...

  • En 1986, le Festival International du Film Francophone est créé pour présenter une sélection de films et démontrer qu'il existe un cinéma de langue française aux quatre coins du monde (Québec, Suisse, Sénégal, Roumanie?...). Publié à l'occasion du 25ème anniversaire du FIFF, cet album photo rassemble les portraits les plus marquants des invités de ces 25 années de cinéma francophone. Un DVD accompagne le livre à la belle reliure cartonnée?: il reprend des extraits filmés et des bandes audio.

  • Ce livre contient des exercices progressifs, en application de la méthode présentée dans les Outils de conjugaison - une méthode simple à l'usage de tous, basée sur les principes de la gestion mentale. Il sera utile, autant pour l'apprentissage scolaire guidé par un professeur en classe, que pour une rééducation personnelle à domicile. Méthode et exercices novateurs simplifient largement l'apprentissage de la conjugaison, en utilisant les techniques d'imprégnation - présentation « en mandalas » - et en construisant la forme verbale plutôt qu'en la restituant par un recours hasardeux à une mémorisation aléatoire. Marc-Albert Moriamé est professeur à l'Institut Saint-Louis à Namur. Il a développé une méthode d'apprentissage du français qui s'appuie sur une expérience pédagogique de trente ans et qui tient compte de tous les profils pédagogiques.

  • La Wallonie a fait l'objet de nombreuses analyses dans des domaines divers. Mais ces études, malgré leur qualité, ne peuvent pas être lues par tous, faute du temps ou des compétences nécessaires. D'où l'idée d'un recueil de textes qui a pour ambition d'offrir à un large public une vue globale, synthétique et critique de notre société. L'état de la Wallonie permet au lecteur de se faire une idée générale de son fonctionnement et des grands défis auxquels elle doit faire face. Chaque contribution est complétée par une bibliographie succincte.
    Les trente-six chapitres de l'ouvrage sont organisés autour de sept thématiques générales : 1. Modes de vie - 2. Cadre de vie - 3. Mortalité, morbidité et soins de santé - 4. Enseignement, médias et langues - 5. Économie - 6. Société - 7. État et politique.

  • D'aout 1914 et la mobilisation à octobre 1920 et la Fête des Combattants, les archives photographiques racontent l'histoire de Namur. Le livre, complément à l'exposition qui se tient jusqu'au 11 novembre aux Archives de l'Etat, permet d'en apprendre davantage sur ces clichés de haute valeur historique. Les commentaires des auteurs sont basés sur les recherches dans les archives documentaires, les ouvrages historiques et la presse locale. Derrière les clichés se cachent les visages de photographes namurois amateurs et professionnels.
    Voilà de quoi réjouir assurément tous les amateurs des traces du passé de notre Ville !
    Thèmes développés "Visite du roi de Bavière". Aide à l'enfant sous l'occupation "Démolition de l'hôtel de Ville et projet allemand d'une place d'Armes" "Entrée triomphale du roi Albert ".

  • "Les Amis de la Citadelle de Namur proposent un livre sur un sujet inédit : les travaux militaires allemands à Namur entre 1914 et 1918, dont la construction de l'impressionnante base de zeppelins à la périphérie de la ville.
    En 280 pages, les auteurs rappellent brièvement les faits avant de présenter les troupes d'occupation et les travaux du génie militaire sur base de documents inédits (provenant du Fonds Moscou) ou peu connus (mémorandum secret allemand). Une part importante de l'ouvrage présente sous différents aspects la base de zeppelins de Cognelée. Enfin, le livre se termine sur la contextualisation technique et culturelle des travaux allemands à Namur. Et comme nous en ont habitué les Amis de la Citadelle, l'ouvrage est très largement illustré avec l'aide des Archives Photographiques Namuroises.
    "

  • Voici le deuxième volume de ce Répertoire, travail monumental commencé par François Jacques et poursuivi par Daniel Meynen. Le premier volume est paru aux éditions namuroises en 2016 ; ce volume-ci, fort de plus de 600 pages, répertorie tous les lieux de culte de l'ancien diocèse de Namur, de la lettre D à la lettre I. Les passionnés d'histoire ecclésiastique et du patrimoine y retrouveront le sens du détail et de la précision cher à Daniel Meynen, archiviste à l'évéché de Namur depuis 2001 et auteur de plusieurs articles parus dans les Annales de la Société Archéologique de Namur.

  • Cet ouvrage décrit la vie et l'oeuvre du Chanoine André Lanotte, secrétaire de la Commission diocésaine d'art sacré et responsable de la reconstruction et de la restauration des églises endommagées dans le sud du pays durant la Deuxième Guerre mondiale.

  • S'appuyant sur de longues recherches d'archives, les auteurs racontent avec tendresse cent ans de vie quotidienne à Namur. Nous suivons la vie difficile et souvent haute en couleur de Louis, le joueur d'orgues, d'Amélie, la lavandière... Nous découvrons les multiples changements qui ont contribué au développement de Namur à cette époque. L'épidémie de choléra, les inondations, les moulins ou verreries, l'apparition du téléphone ou de l'électricité, les aléas des deux guerres... bref, nous sommes plongés au coeur de cette ville que les auteurs aiment tant !

  • La suite des aventures des trois jeunes échasseurs à travers la ville de Namur, sur les traces du trésor du fantôme de Félicien Rops.

  • Dix oeuvres-clés de la littérature belge, de Maeterlinck à Toussaint, passées au crible dans des dossiers pédagogiques clairs et attrayants. Le livre idéal pour partir à la découverte de la littérature belge.

  • Les tricheurs, en art, en sport, en politique, en communication comme dans la vie rebutent ou. fascinent. Fausses confidences (Marivaux), fausse maîtresse (Balzac), faux-monnayeurs (Gide), faux-fuyants (Sagan), faussaire (Des Cars), les altérations, duplications, travestissements sont courants en littérature, où le mensonge se fait parfois plus fort et plus éclairant que la vérité. Dans ce roman, un pareil jeu est mené avec une référence initiale à la peinture qui a également, ô combien, ses maîtres faussaires, célèbres ou inconnus. Le commissaire chargé de l'enquête, expérimenté et futé comme ses modèles, les grands détectives du roman policier, ne s'en laisse pas conter, fût-ce par un comte. Sur un tapis chamarré et mouvant, dans le décor qui lui est cher, l'auteur déroule une histoire singulière, accrocheuse dès la première page, qui fait avancer avec éclat et sûreté, comme sur un échiquier, les divers personnages animés d'un souffle vital mais aussi de sentiments troubles. Né au hameau de Faulx (ça ne s'invente pas) dans la commune de Gesves, non au château de la Belle au bois dormant mais dans une modeste demeure, Jean-Hubert Mabille a déjà évoqué son enfance rurale et traditionnelle dans d'autres livres. Il y revient ici, avec l'art du conteur amoureux de la langue et de son terroir.

  • Au retour de son camp, Léanne ne reconnaît plus sa grande soeur. Ses parents parlent de crise d'adolescence, de recherche d'identité et de repli sur soi. Mais pourquoi Val a-t-elle les pieds aussi froids ? Pourquoi arrête-t-elle de respirer ? Et d'où vient cette nouvelle teinte dans son regard ? En décidant de chercher la vérité, Léanne ne sait pas encore quelles frontières elle va dépasser.

  • Je lui dis alors que nous marchons en ville : « Je crois que je ne t'aurais jamais aimée si je t'avais rencontrée dans un autre contexte. » J'ai dû mal articuler ou bien une voiture est passée à cet instant et le vacarme de son moteur a couvert le son de ma voix. Elle me répond : « Je ne vais jamais dans les discothèques. » Dans une discothèque, on danse pour oublier. Oublier le stress, les contrariétés, les déceptions. Oublier qui l'on est. Là où j'ai rencontré Élise, nous dansions pour nous rappeler. Nous rappeler que nous sommes vivants. Dans une discothèque, on danse pour s'approcher de l'autre. Là, nous dansions pour nous approcher de nous-mêmes. Si je ne m'étais pas approché, jamais je ne l'aurais vue.

  • Annoncée en 1911, construite en 1912, abandonnée en 1914, restaurée en 1956 et délaissée depuis, la colonne Victor Hugo, érigée face à l'Aigle blessé, a longtemps conservé le secret de sa conception. L'auteur nous en livre tous les détails et raconte les vicissitudes et les atermoiements qui firent ensuite l'histoire de ce monument élevé Aux poètes et artistes français de la plume et du pinceau qui chantèrent Waterloo jusqu'à son sauvetage inespéré, fin 2010, par la Province du Brabant wallon.

empty