French Pulp

  • Une femme, en plein hiver, se jette nue dans la Seine.
    Un homme qui prend possession de ses victimes, les ruines, puis les oblige à se suicider.
    Un colis qui arrive entre les mains de Magne, fait remonter à la surface une affaire de plus de 30 ans.
    Comment mener deux affaires de front, quand vos vie perso part en vrille ?

  • Enfermé.e

    Jacques Saussey

    Les premiers papillons ont éclos derrière ses paupières. Elle en avait déjà vu de semblables, enfant, un été au bord de l'océan, jaunes et violets contre le ciel d'azur. Elle était allongée au soleil, l'herbe souple courbée sous sa peau dorée. Le vent tiède soufflait le sel iodé de la mer dans ses cheveux. Aujourd'hui, l'astre était noir. Le sol dur sous ses épaules. Et l'odeur était celle d'une marée putride qui se retire. Les papillons s'éloignaient de plus en plus haut, de plus en plus loin. Et l'air lui manquait. Lui manquait...
    Elle a ouvert la bouche pour respirer un grand coup, comme un noyé qui revient d'un seul coup à la surface.
    Les papillons ont disparu, brusquement effrayés par un rugissement issu du fond des âges...

  • Nature morte

    Lionel Olivier

    Des corps mutilés exposés dans le calme de la ville d'Auxerre.
    Voici l'oeuvre que Meng laisse derrière lui.
    Meng, un "artiste", un peintre torturé pour qui la création n'est engendrée que par la souffrance, pas la sienne, celle de ses victimes.

  • Des flics désabusés, en bout de course.
    Des jeunes en colère, prêts à tout pour de l'argent facile.
    Des tueurs de flics qui ont soif de meurtres.
    Un homme en quête de vengeance.
    Des ingrédients explosifs pour un roman qui vous tient en haleine de la première à la dernière page !

  • Quand on propose à l'embaumeur de participer à un projet de plastination, il faut s'attendre à un refus.
    Un défunt, ça se respecte, ça n'exhibe pas !
    Le souci c'est que dans la vie on ne fait pas toujours ce que l'on veut, Mandoline va devoir rentrer dans le délire d'un mégalo morbide et tenter de comprendre un trafic de cadavres...

  • "Guy Marchand, mon acteur fétiche, beau comme une Ford Mustang, même à l'âge d'être l'ermite des tarots. Le sourire c'est comme le charme, ça ne vieillit jamais. La pétillance dans le regard non plus. Puis la voix...Signoret et Trintignant, ou encore Jeanne Moreau...Ça te fait une valse à mille temps, rien qu'en te disant bonjour.

    Tu parles que j'en ai entendu parler ! Il y a quelques années, cette terrible histoire avait défrayé la chronique. On l'avait surnommée Beast, la bête, parce que le criminel avait fait un carnage. La nuit du 16 juin, un jeune homme, Léo Straum s'était réveillé dans l'entrepôt de textiles de ses parents, situé dans le quartier des Marolles, rue des Capucins, avec son père, sa mère et sa soeur éventrés et lardés de coups de couteaux. Une vraie boucherie. Les murs étaient éclaboussés de sang et le gars ne se souvenait plus de rien."

  • Preface et bandeau de Nadine Monfils.
    Pour commencer, prenez :
    Un prêtre exorciste agent du Sodalitium Pianum, les services secrets du Vatican.
    Un curé qui a compris qu'il avait fait le voeu de célibat et non de chasteté.
    Un homme d'église qui manie la langue d'Audiard avec amour.
    Un abbé qui vous confesse avec la délicatesse du Marginal de Jacques Deray.
    Vous obtiendrez Requiem...

  • Le Géant

    Michel Lebrun

    Ville-Nouvelle, petite commune de la banlieue parisienne. Ses grandes cités dortoirs, ses adultères discrets, ses bandes de jeunes plus ou moins violents...
    Et son Géant. Un hypermarché gigantesque, planté au coeurde la ville, offrant à une population frustrée un étalage de marchandises chaque jour plus attirantes.
    Montescourt, son directeur, a tout sacrifié pour son magasin. Il n'a pas de vie de famille, peu de plaisirs, une unique obsession : le Géant.
    Un jour, fatalement, tout cela finira par exploser.
    Et ce jour-là, contre toute attente, c'est Montescourtlui-même qui mettra le feu aux poudres.

  • Dans sa chambre verrouillée à double tour, on retrouve le corps sans vie du marquis de Sorel. Sur les lieux, nulle trace de lutte, nulle n'arme ; sur le corps, aucune blessure n'apparente... Défaisant un à un les fils d'une toile invisible, Jean de La Fontaine va remonter la piste du prédateur secrètement tapi dans l'ombre du château de Sorel... Inspirant à Jean de La Fontaine la première de ses fables, ce mystère marquera la naissance d'un grand détective que ses nombreuses enquêtes consacreront comme le premier profiler de l'histoire de l'humanité et le plus grand poète de son temps.

    Tout le monde croit connaître Jean de La Fontaine, mais sait-on que le poète avait l'étoffe d'un formidable détective ? Que sa charge de maître des eaux et forêts l'amena à démêler les plus délicates enquêtes policières sur les seigneuries de l'Aisne, où il exerçait ? Que ce fut là qu'il trouva la matière même de ses fables ?

  • Victor, chef-jardinier dans un golf, est trouvé assassiné dans une cabane de chasse. Son chien Dakar, prunelle de ses yeux, est tout aussi mort que lui. La rumeur dit que Victor est riche, très riche. Preuve en est la superbe propriété qu'il possède, étrange, pour un jardinier... avec dessus, ce que tout le monde nomme la "maison des pendus". Cinq employés travaillent au golf, dont Marcus, un moine défroqué. Lucie, une superbe femme, tient l'accueil du golf. Elle ne pense qu'à repérer le prince charmant, surtout s'il est riche. Victor Senga, dit Tété, est noir. Et riche. Et mort.
    C'est beaucoup pour cette vallée bourguignonne au fond de laquelle se niche le golf du Val des Sources.

  • Une secrétaire

    Jérémy Bouquin

    Émilie se rêvait criminologue, profileuse... Mais le destin en a voulu autrement, elle décroche un simple job de secrétaire pour un juge d'instruction teigneux.
    Ce dernier est en charge d'une des enquêtes les plus sensibles du moment : la disparition de la petite Manon.
    Dans une France sous tension, avec une ambiance aux portes du chaos, cette secrétaire va s'enfoncer peu à peu dans une affaire qui va très rapidement les dépasser.
    Une intelligence artificielle qui va vers le naturel, un algorithme qui prend le contrôle.
    Un suspect qui aurait fait moult victimes, comment et pourquoi ?
    Jérémy Bouquin signe une fois de plus un roman aux frontières de l'étrange, où "Une femme de ménage" nous attendait patiemment.

  • Mauvaise main

    Gilbert Gallerne

    "La lame vrombissait comme un essaim de guêpes en colère. Personne pour le chasser. Il avança. Chercha du regard un morceau de bois à lui offrir.
    Les appels de sa mère se rapprochaient. Si elle le trouvait ici, il serait bon pour une fessée. Il devait se dépêcher. Là ! Près de l'établi, quelques planches. Une petite ferait l'affaire. Il se penchait sur le bois abandonné quand on le saisit sous les aisselles. Il serra les dents dans l'anticipation de l'impact sur ses fesses. Il n'y eut pas de claque. On le projeta en l'air, droit sur la lame qui hurlait sa faim."

  • Marion et Fanny sont les meilleures amies du monde. Entre elles, pas de secret ! Leur mariage ? Un désastre confortable. Leurs rêves d'enfants ? Un tombeau de regrets. Et leur mari ? De simples obstacles, dont la disparition précoce ne les chagrinerait pas plus que ça...
    Justement, ne devrait-on pas toujours pouvoir compter sur sa meilleure amie ? Aussi bien en cas de coup dur, de chagrin d'amour... que d'assassinat ?
    Des brasseries parisiennes au Casino de Cannes, entre les deux femmes va se mettre en place une mécanique meurtrière... capable de changer la plus solide des amitiés en polar renversant.
    Et quand le rideau tombera, quelles que soient les coupables, une chose est sûre : la Seine sera pleine de revolvers.

  • New-York, 1962. Tandis que Mike Coppolano mène un combat acharné contre le crime qui gangrène la grosse pomme, son propre père, Louis Coppolano, s'implique malgré lui dans ce qui restera comme le casse le plus audacieux de l'après-guerre.
    Qui du père ou du fils remportera la mise ?

    Peuplé de gangsters sans pitié, d'aventuriers au grand coeur et de tous les frustrés du rêve américain, l'Amérique des années 60 se révèle être un terreau fertile pour Auguste le Breton et sa série des Rififi. Son génie pour le crime et sa gouaille légendaire dressent un tableau à la fois pittoresque et brutal des bas-fonds de l'humanité, un monde où, une fois enclenché, l'engrenage se révèle souvent mortel...
    Auguste le Breton n'invente rien : il a tout vécu.

  • Quand la vengeance vient des personnes disparues...
    Otis est journaliste. Célibataire depuis que Claire, la femme qu'il aimait, a été violée et assassinée il y a quelques années.
    Lors d'une enquête à Budapest sur Imre Bajdel, un homme soupçonné d'ignobles trafics. Otis voit ce dernier mourir devant ses yeux. Sur la scène du crime il apperçoit une femme qu'il reconnait. Il peine à y croire.
    Cette femme, il a écrit sur elle il y a 14 ans. Elle fait partie des victimes de l'attentat du 11 septembre.
    Le journaliste va très vite découvrir l'existence d'une organisation, l'Hippocampe, ayant pour objectif d'implanter la loi du talion en mutualisant des crimes. Il sera lui-même tenté par ses membres... et s'il était possible de faire justice soi-même ?

  • Un accident de parachute est exceptionnel, d'autant plus lorsqu'il se révèle criminel...
    La liste des suspects sera longue pour Camille et son équipe. Thomas Laverne a réussi dans les affaires mais on n'atteint pas les sommets sans se faire au passage des ennemis : certains vous jalousent, d'autres vous en veulent pour avoir perdu un emploi, ou pour ne pas l'avoir obtenu...
    Guillaume Ramezi nous offre une intrigue machiavélique pour son second roman.

  • Le doulos

    Pierre Lesou

    Le Doulos, en plus d'être un chef d'oeuvre du 7e art, est avant tout un livre culte de Pierre Lesou. Truands à l'ancienne et flics patibulaires se côtoient sans distinction dans un univers ou l'argot et la gouaille sont aussi importants que les coups de mitraillette et les beaux chapeaux. Toute une époque !

    Quand il apprend que sa femme a été abattue, Maurice Faugel n'a qu'une idée en tête : se venger. À sa sortie de prison, il abat l'assassin, récupère un magot et se prépare à commettre un ultime casse. Mais en se confiant à son meilleur ami Silien, il ne pensait pas mettre les pieds dans un engrenage infernal : son complice est devenu un « Doulos » un indicateur qui risque bien de le renvoyer en prison... ou au cimetière !

  • Texas, années 70. Alors que le leader de son groupe vient de succomber à une overdose, Abel réalise qu'il ne deviendra jamais une légende du Rock'roll. L'écume aux lèvres, le voici qui fonce dans le désert. Son véhicule ? Un corbillard. Son chargement ? Le cadavre à peine froid de son ami...

    Commence alors une aventure qui le conduira, 25 ans plus tard, à affronter démons et regrets dans un Texas infernal, où les shérifs sont encore plus dépravés que les citoyens qu'ils sont chargés de protéger. Entre femmes fatales, producteurs véreux et cimetière un peu trop fréquenté, le vieux rockeur parviendra-t-il à faire de son dernier tour de piste un coup de poker triomphant ?

  • Mike Dolan sort de prison et se retrouve dans le New-York des années sombres. La grosse pomme à pourri, la ville est devenue un taudis à ciel ouvert où les cadavres se ramassent à la pelle. Entre flics véreux, truands pervers et femmes fatales, il va avoir fort à faire pour retrouver les assassins de son frère.
    Sa solution ? Faire exploser la ville. Mais survivra-t-il au raz de marée qu'il va provoquer ?

    Laurent Guillaume livre ici un polar plein de hargne et de style, un hommage sanglant à l'âge d'or du pulp américain.

  • Les enlisés

    André Lay

    Dans ce portrait machiavélique d'un couple enlisé dans un bonheur convenu, l'intrigue commence comme une romance et finit comme un polar ! Odieux et réjouissant, un drame tendre... à en crever.
    Regagner l'amour de sa femme ? Rien de plus facile :
    Il suffit de l'empoisonner. Et ensuite, de s'occuper tendrement de sa convalescence, en bon mari aimant. Mais à trop vouloir s'attacher sa compagne, Claude n'avait pas prévu qu'il susciterait chez elle des sentiments fanatiques... qui se révèleront bien plus tragiques qu'un divorce !

  • Jean Le Petit, dit PJ, est un biologiste brillant mais sans envergure, il ne ressent plus aucune émotion suite à un accident qui a endommagé son hypophyse et son système limbique. Cette anesthésie émotionnelle a éveillé en lui des facultés exceptionnelles.
    Il peut ainsi ressentir les failles émotionnelles des autres et s'y engouffrer.
    Injectant chez ses victimes l'émotion délétère qui leur est spécifique pour qu'elle soit fatale à leur organisme et y développe des maladies foudroyantes.
    JP devient Le Maître des émotions, le premier sérial killer capable de vous tuer avec vos propres émotions...

  • Quand le commissaire Lionel Jonzac se rend sur une scène de crime dans les catacombes, on ne peut pas dire qu'il soit dans les meilleurs conditions.
    L'interpellation du Serbe a été un véritable fiasco...
    La victime, une jeune fille, qui git à ses pieds est salement mutilée. Quand en plus il reconnaît sa nièce, Jonzac n'a qu'un avant-goût de l'enfer qui l'attend...

empty