Jets D'encre

  • Qui sommes-nous ? Comment tout a commencé et par quoi ? Que le filtre soit religieux ou scientifique, la Genèse est un phénomène complexe et imprécis. C'est ce qui anime la jeune préhistorienne Shana Stenford, qui défend des thèses novatrices et controversées sur l'apparition anachronique de certaines espèces. Après la mort mystérieuse de son collègue universitaire, un grand consortium privé lui confie la direction d'un site de fouilles enfoui dans les Alpes du piémont italien.
    Très rapidement elle est précipitée dans une vertigineuse conspiration scientifique et politique où les découvertes, les meurtres et les énigmes se succèdent à un rythme incessant.

  • Philippe Médian est un homme discret, effacé, qui mène sa vie en se gardant de toute prise de risques, de toute originalité. Jusqu'au jour où, mû par une force irrésistible dont il ne perçoit ni l'origine, ni le sens, il explose son smartphone à l'aide d'une masse. C'est l'amorce d'un « burn-out technologique » dans lequel il finit par sombrer, et qui le pousse à se lancer dans une quête pour tenter de comprendre l'épreuve qu'il traverse et le vide profond qu'il ressent au fond de lui. Avec l'espoir de s'en sortir...
    Dans ce roman percutant, Claude Rouge livre, à travers les pérégrinations de son personnage, de subtiles et pertinentes réflexions sur la numérisation galopante de notre société, et invite à s'interroger sur ses conséquences, sur le bien-être humain et nos rapports aux autres.

  • Charles

    Delaby Sorel Paul

    Charles, désabusé, regrette de n'avoir pas plus abusé. En décalage par rapport à une société stéréotypée qu'il n'essaie pas de changer, il se fond, ne veut pas paraître et finit par disparaître. Charles n'est ni dépressif ni pessimiste. Il est. Et être, c'est déjà tout un programme. Entre la mer, la mère, l'amer, il vogue, hésite, avance. Tout au long de son existence, les rencontres non programmées de personnes diversifiées ponctuent et modifient un chemin pourtant tout tracé...
    Dans ce roman qui ne donne aucune leçon, Paul Delaby Sorel prend le contre-pied des récits porteurs de questionnements sur le vrai bonheur, le bien-être et confirme que la littérature peut rendre une vie banale attachante, voire passionnante ; chaque être peut devenir personnage de fiction.

  • Depuis presque quarante ans, on entend la même rengaine : lutte des classes, crise sociale, financière, politique, environnementale, chômage, immigration, mondialisation... En fait, rien ne change, et Christian Fertillet voit la France s'abîmer dans un non-sens qui confine à l'absurde. Agacé par des dirigeants qui donnent des leçons à tout le monde sans jamais se les appliquer, ne sachant qui écouter et croire, il décide de se forger sa propre opinion afin de comprendre les raisons d'une telle accumulation de problèmes.

    Dans cet ouvrage, il passe au crible la situation socio-politico-économique du pays et ses sujets les plus brûlants, et y livre, en plus de ses conclusions, les solutions qu'il entrevoit. Il ne suffit pas de s'adapter, mais surtout de se doter d'un sens critique aigu et de se réserver le droit de s'indigner, de se révolter pour vivre en harmonie au sein de sa famille et de sa communauté. Pour regarder ensemble le soleil, et non les nuages...

    Un essai fouillé, fruit d'un patient travail de recherche et d'observation, qui jette une lumière crue, mais nécessaire, sur la société française.

  • Les racines tordues

    Claude Rouge

    "Écoute-moi bien, disait le Mémé, en bas, tu aperçois des morceaux de toits entre les arbres, c'est là que se trouvent nos racines. Tes racines. Ne l'oublie jamais." Pour quelles raisons, au décès de son grand-père, ces propos refont-ils surface dans la vie d'Aymeric, devenu adulte ? Quel est le véritable sens de sa décision, inconcevable pour son entourage, d'acheter les terres où vécurent ses grands-parents ? Dans le magnifique décor des Cévennes, par la rencontre de personnages profonds et attachants et la confrontation aux doutes d'Aymeric, Claude Rouge invite à une réflexion subtile sur le rôle des "racines" dans nos vies, question pertinente et très actuelle dans une société ... en pleine une crise identitaire ?

  • Animals

    Harant Philippe

    Ludovic Dumouriez n'apprécie guère d'être dérangé dans sa sieste dominicale, encore moins lorsque l'importun n'est autre que sa supérieure. Toutefois, il lui faut bien admettre que la découverte d'un cadavre près d'une chapelle, allongé nu sur le ventre, les bras en croix, avec l'inscription « PORC » écrite en rouge mérite qu'on s'y intéresse. La liste des potentiels coupables est longue : le mari, des membres de groupuscules homophobes, des membres d'une secte, des personnalités importantes de la région... Les policiers piétinent et les recherches n'avancent pas. Alors, quand trois suspects sont retrouvés morts recouverts des inscriptions « PORCS », « LA BANDE » et « DES TROIS », l'enquête prend un nouveau tournant. Il semblerait que quelqu'un s'en prenne aux « animaux » du coin...
    Dans ce polar breton, Philippe Harant fait reprendre du service à son capitaine aussi rustre qu'entêté, resserrant l'étau autour des personnages et des lecteurs qui retiennent leur souffle jusqu'à la dernière ligne.

  • Tobi Casperlino

    Claude Rouge

    « Lorsque ma mère a crié "À table" parce que les pâtes étaient cuites, mon choix était fait : Valéry Giscard d'Estaing. Un nom terrible, comme je n'aurais même pas imaginé que cela puisse exister... Dès que j'en aurais l'occasion, je passerais à la mairie pour demander comment on peut faire pour changer de nom. Toni Casperlino ? C'était juste bon pour ne rafler que les voix des Italiens ! » À l'âge de 7 ans, après la réussite inattendue d'un casse-tête, Toni Casperlino entend son père déclarer que son fils sera un jour président de la République. Il décide de s'accrocher à cette idée pour ne jamais la lâcher, comme un naufragé de la vie s'agripperait à une bouée de sauvetage venue par hasard traverser son quotidien. Sa vie s'engage alors dans un parcours tortueux tracé au gré des représentations qu'il se fait de la fonction présidentielle. Jusqu'où le mènera-t-il ? D'un trait de plume enlevé, Claude Rouge glisse avec finesse sous le portrait tendre et attachant de ce malicieux plombier quelques interrogations essentielles sur les réalités actuelles du pouvoir et du monde politique.

  • Le voyage d'Haru

    Fede Helene

    Depuis la mort de son père et de son frère, Haru vit seule avec sa mère. Dans son monde, il n'y a qu'elles deux, qui s'entraident, qui se soutiennent, et c'est très bien comme ça. Jusqu'au jour où Vincent, le nouveau petit ami de sa mère, fait voler sa bulle en éclats. Refusant de lui ouvrir son coeur dans lequel il n'y aura plus jamais de place, Haru s'enfuit... et passe soudain dans un autre monde. Commence alors son merveilleux voyage... Aidée de Toya, de Basile et des créatures étranges de ce nouvel univers, la jeune fille parviendra-t-elle à retrouver le chemin de son monde et, surtout, du bonheur auquel elle ne croit plus depuis trop longtemps ? Dans cette nouvelle onirique et touchante, Hélène Fède aborde avec douceur le thème de la perte et du deuil qui rongent, qui isolent, mais dont on finit toujours, comme sa charismatique héroïne, par triompher.

  • Le capitaine Dumouriez est de mauvais poil. Laure Dentrec, son nouveau commissaire - qu'il n'apprécie guère - vient de lui confier l'affaire la plus ennuyeuse du siècle : la mort suspecte de Rozenn Maradec, une petite vieille de 90 balais. Convaincu qu'il s'agit d'une mort naturelle, Dumouriez entend bien boucler l'enquête rapidement et retourner profiter de sa campagne bretonne. Mais alors qu'il s'apprête à refermer le dossier, un petit détail attire son attention, trois fois rien, juste ce qu'il faut pour que l'on creuse un peu... Vieilles dentelles, mystérieux flacon de cyanure et passé trouble, qui était réellement Rozenn Maradec ? De Vannes à Reims, Philippe Harant entraîne son charismatique capitaine dans une surprenante enquête qui, entre sombres secrets de famille, fausses pistes et rebondissements, captive le lecteur par son suspense haletant et son charme d'antan.

  • Mondeville. Depuis qu'une étrange maladie dont nul ne connaît la cause s'est répandue, certains ne dorment plus. Coincés en plein éveil, tels sont les hommes-debout. Alors, ils cherchent le moyen d'occuper leurs nuits. Malédiction ? Chance à explorer ? Les avis sont partagés, le gouvernement est inquiet. Et la société, bouleversée, commence à changer... Entre épidémie, société en mutation et envoûtants décors, Béatrice Vial-Collet mêle thèmes actuels, réflexions et magie du rêve dans un curieux récit aux allures de conte philosophique, qui rappelle que l'ouverture aux autres comme au monde est essentielle pour surmonter les temps troublés.

  • Double chance

    François Degryse

    Alice et Pierre font connaissance à l'occasion d'un prestigieux tournoi de poker à Deauville, sur la côte normande. Après des séparations douloureuses, ils ont tous les deux trouvé les ressources pour se relever de leurs blessures affectives et cette rencontre inattendue mais évidente vient bousculer leur quotidien. Alors, dans cet univers où chaque émotion doit être cachée, ils sont prêts à vibrer à nouveau...
    Dans ce roman élégant autour d'une discipline mal connue, François Degryse nous invite à mesurer combien les ressources mentales et émotionnelles nécessaires pour aller loin dans un tournoi de poker se confondent avec celles qui nous aident à surmonter les épreuves de l'existence pour vivre en harmonie avec nous-mêmes et avec les autres.

  • Après une thèse en chimie, Jeanne débarque à New York pour un séjour de deux ans chez Bob, jeune et brillant directeur d'un laboratoire en virologie. Elle plonge dans l'univers de ces organismes si simples et si compliqués, parmi lesquels figurent des pathogènes redoutables. Elle choisit de chercher à comprendre ce qui cause la dangerosité de certaines souches de la grippe et découvre bientôt la vitalité de la recherche américaine, la richesse des échanges avec ses collègues mais aussi la dureté de la compétition internationale, les liens compliqués avec les industriels, l'armée, l'OMS et autres organismes de santé. Les beaux résultats qu'elle obtient rapidement offrent à Jeanne la possibilité de rester en Amérique. Cependant, elle hésite ; le manque de moyens et l'excès de bureaucratie qui paralysent les laboratoires français la découragent, mais tant de liens l'attachent à son pays...
    Dans ce roman plus que jamais d'actualité, Anne Flamand, scientifique qui a consacré 30 années de sa vie à l'étude virologique, partage sa connaissance du milieu à travers son héroïne chercheuse, nous faisant pénétrer dans les coulisses de deux laboratoires, l'un américain et l'autre français, de l'apprentissage du fonctionnement d'un virus au développement des outils pour s'en défendre.

  • Les abimes

    Laffont-Cohen Joshua

    À la mort de son père, Esther pénètre pour la première fois seule dans l'appartement de ses parents. En triant des affaires, elle découvre un mot griffonné : « Nota Bene : Lettre M-C dans la Pléiade de M. ». Que représentent ces mystérieuses initiales ? Les réponses attendues ne viennent pas. Comme sa mère ne lui dit rien, elle met son ami Jonas dans la confidence. À deux, car tout fonctionne à deux, ils espèrent comprendre le sens de cette énigme. Alors, tandis que, de toutes parts, le présent s'étiole sous ses yeux impuissants, Esther s'apprête à percer à jour les secrets du passé...
    Dans ce roman élégant et délicat, Joshua Laffont-Cohen confronte ses personnages aussi sensibles que torturés à la douloureuse réalité du temps qui passe, qui abîme, qui sépare, mais qui, quand on sait attendre, peut aussi réunir.

  • « Qui cache son fou, meurt sans voix » professait Henri Michaux. Après quarante ans d'écoute, de patience et d'effort pour comprendre et panser l'enfer intime des patients, Alain Girard revient sur sa longue pratique en soins psychiatriques : galerie de portraits inédits, inventaire de cas rencontrés, anecdotes thérapeutiques, confidences entre amis et ficelles du métier. Sans se départir d'un humour qu'il revêt en toutes circonstances, fidèle apparat du « psychopitre » qu'il est devenu, l'auteur dresse un panel vaste et coloré de chroniques en tout genre, souvent drôles, tantôt déchirantes ou révoltées, mais toujours irrésistiblement humaines.

  • Ecrin noir

    Merle Chollat-Traque

    Madagascar, Paris, la Réunion. Trois lieux, trois périodes de la vie de Françoise. Madagascar, c'est l'enfance et l'adolescence, l'insouciance, la fierté des racines malgaches. Paris, c'est la fatigue, le gris, le triste métro-boulot-dodo. Et puis arrive la Réunion, île de couleurs et de saveurs qui inspirent les nombreuses toiles dans lesquelles Françoise s'exprime et se libère. Car, dans sa vie, il y a eu des drames, des coups durs et surtout ces fichues crises maniaques que, courageusement, elle s'est toujours efforcée de combattre...
    Dans cette autobiographie touchante, Françoise Merle partage avec tact et délicatesse les difficultés de vivre entre crises et périodes saines dans l'espoir d'apporter soutien et compréhension sur des troubles mentaux plus répandus qu'on ne le croit.

  • Rouge fusion

    Perrine Austry

    Anna et Jackson s'aiment d'un amour volcanique, comme un défi à la rationalité. Pour lui, il ne peut y avoir de vie sans son Aphrodite. Pour elle, il n'existe pas de monde sans son aimé. Leur histoire est poétique. Leurs sentiments torrides. Leur lubricité source d'inspiration. Malgré les disputes quotidiennes, cette soif mutuelle du corps de l'autre est intarissable. Leur communion touche à la fusion. Mais un jour, la chaleur caniculaire de leurs draps ne suffit plus. Comme si cette sexualité brûlante devenait le poison de leur romance. Des obsessions se propagent en Anna comme un incendie : Jackson lui échappe. Ce désamour la fait progressivement sombrer et le gouffre qui les sépare chaque jour davantage la détruit. Cette folie naissante la rend dangereuse pour elle, pour lui, pour eux...
    Dans ce roman psychologique d'une puissance salvatrice, Perrine Austry aborde avec autant d'élégance que de justesse la question de l'amour passionnel, levant le voile sur la violence féminine et les pulsions destructrices.

  • Miette a neuf ans quand son père meurt dalcoolisme et de désespoir, après la disparition tragique de lun de ses jumeaux. Dès lors, sa mère réserve son affection au survivant, Réos, délaissant sa fille sauf lorsquil sagit de la battre ou de lui reprocher dexister : là, Lilith sait se rappeler à son souvenir. Quant à Réos, il ne songe quà la violer. Sauvée par les services sociaux, Miette semble trouver à ladolescence le répit quon lui a toujours refusé. En épousant Boaz, elle croit tre définitivement sortie du cauchemar. Mais nest-elle pas plutôt tombée entre les griffes dun nouveau manipulateur ? Il lui faudra toute la force de son caractère pour devenir enfin la femme debout que son parcours chaotique lui refusait dtre depuis la disparition du seul homme quelle ait jamais vraiment aimé : son père. ""Le Visage lisse"" entrane le lecteur dans un huis clos familial bouleversant, où Miette nest pas la seule à tre malmenée par le destin.

  • Au royaume de Wallino, il fait bon vivre : la nature rayonne, les hommes et les animaux cohabitent en parfaite harmonie. Mais un jour, la répugnante sorcière Malbouffe, ambassadrice des usines Cholestérol, s'introduit dans le palais et s'empare du pouvoir. Sous sa domination et celle de sa complice Mlle Diabète, Wallino devient une chaîne de production géante. Les humains sont exploités, la nature polluée, la nourriture industrialisée... Face à cette catastrophe, Clément et Kenza, les enfants royaux, aidés de leurs amis Clémence et Hugo, décident de partir chercher de l'aide auprès de pays lointains. De la cale d'un bateau pirate aux confins du pays du Soleil-Levant, c'est un périple fantastique qui les attend, riche en couleurs et en rebondissements.

    /> Un appétissant conte de fées moderne concocté par Thierry Stasiuk qui, à travers les aventures de ses facétieux personnages, rappelle les bases du bien-être alimentaire.

  • « L'étoile éphémère » ; « le passager invisible » ; « les gardiens du palais »... Qui se cache derrière ces mystérieuses descriptions ? Au lecteur de le découvrir ! Inspiré par la tradition orale africaine, pour qui les devinettes sont promptes à stimuler l'imaginaire, la créativité et la réflexion des enfants, François Fampou compose ici un recueil de courts textes illustrés de tendres dessins qui sont tout autant d'indices pour son lecteur  ou ses auditeurs...
    À lire seul ou à plusieurs, avec ou sans éducateurs, un ouvrage aussi pédagogique que ludique, plein d'humour et de poésie.

  • Le matin de la veille de Noël, Maria est étonnée de constater que son travailleur de mari Giovanni n'est pas sorti pêcher. Bien au contraire, ce dernier insiste pour qu'aucun membre de la famille ne quitte la maison : il a une grande nouvelle à leur annoncer. En effet, quelques semaines plus tôt, Dieu s'est manifesté à lui pour lui donner rendez-vous le 24 décembre à minuit. Tous commencent à se moquer de lui, jusqu'à ce qu'ils soient confrontés à de bien étranges phénomènes... Dans ce huis clos empreint de facétie et de poésie, Jeannick Rivière illustre avec tendresse les aléas et la magie de la foi.

  • La vieillesse. La solitude. Voilà le quotidien de Joseph depuis que sa femme n'est plus. Dans sa petite ville de la Drôme, accompagné de son fidèle labrador, il fuit les souvenirs qui le hantent. Jusqu'au jour où Nina, une prostituée, s'installe à côté de chez lui. D'abord dérangé par sa présence, il réalise ensuite combien elle aussi a été amochée par la vie. Mais la tendre complicité de ce duo improbable est vite confrontée à la violence du crime organisé. Pour sortir son amie de ce cercle infernal, le vieil homme, qui n'a désormais plus rien à perdre, n'hésite pas à plonger dans l'illégalité. Sans aucune pitié.

  • À la suite d'études en architecture, la belle Manuella a quitté la Guyane pour la France. Nostalgique de sa bande d'amis du lycée et déçue par plusieurs relations amoureuses, elle rentre dans son pays natal et renoue particulièrement avec Emmanuel, son premier amour. Mais leur rapprochement n'est pas du goût de Stéphane, toujours plein de rancoeur envers ce rival que la jeune femme lui a préféré. Peu importe les moyens, le gangster est bien décidé à obtenir Manuella. Quand le petit groupe se retrouve dans un chalet pour quelques jours, sa vengeance peut enfin commencer. Qui sera le prochain sur la liste ?
    Imperturbable, Georges Olaff tourne en cauchemars les bons sentiments pour composer un roman où tout le monde est susceptible de disparaître. Glaçant.

empty