Littérature générale

  • Philippe Médian est un homme discret, effacé, qui mène sa vie en se gardant de toute prise de risques, de toute originalité. Jusqu'au jour où, mû par une force irrésistible dont il ne perçoit ni l'origine, ni le sens, il explose son smartphone à l'aide d'une masse. C'est l'amorce d'un « burn-out technologique » dans lequel il finit par sombrer, et qui le pousse à se lancer dans une quête pour tenter de comprendre l'épreuve qu'il traverse et le vide profond qu'il ressent au fond de lui. Avec l'espoir de s'en sortir...
    Dans ce roman percutant, Claude Rouge livre, à travers les pérégrinations de son personnage, de subtiles et pertinentes réflexions sur la numérisation galopante de notre société, et invite à s'interroger sur ses conséquences, sur le bien-être humain et nos rapports aux autres.

  • À la Réunion, comme dans tout l'Ouest de l'océan Indien, les brèdes sont omniprésents. Ils poussent dans les jardins, au bord des chemins et finissent souvent dans les assiettes. Il en existe de nombreuses variétés, chacun a sa manière de les cuisiner mais tous en ont déjà mangé. Et à travers ces plantes que tous connaissent et apprécient, émergent des souvenirs, se devine une figure, s'affirme une identité : celle du discret mais bien présent peuple des brèdes.
    Par un subtil parallèle avec les brèdes, plantes typiques consommées dans tout l'Ouest de l'océan Indien, Dominique Virassamy-Macé dessine les contours, les racines et les traditions d'un peuple qui, malgré sa dispersion dans différentes îles et les nombreuses épreuves qu'il a supportées, possède une belle âme, riche et secrète, qui ne demande qu'à être redécouverte.

  • Les racines tordues

    Claude Rouge

    "Écoute-moi bien, disait le Mémé, en bas, tu aperçois des morceaux de toits entre les arbres, c'est là que se trouvent nos racines. Tes racines. Ne l'oublie jamais." Pour quelles raisons, au décès de son grand-père, ces propos refont-ils surface dans la vie d'Aymeric, devenu adulte ? Quel est le véritable sens de sa décision, inconcevable pour son entourage, d'acheter les terres où vécurent ses grands-parents ? Dans le magnifique décor des Cévennes, par la rencontre de personnages profonds et attachants et la confrontation aux doutes d'Aymeric, Claude Rouge invite à une réflexion subtile sur le rôle des "racines" dans nos vies, question pertinente et très actuelle dans une société ... en pleine une crise identitaire ?

  • Tobi Casperlino

    Claude Rouge

    « Lorsque ma mère a crié "À table" parce que les pâtes étaient cuites, mon choix était fait : Valéry Giscard d'Estaing. Un nom terrible, comme je n'aurais même pas imaginé que cela puisse exister... Dès que j'en aurais l'occasion, je passerais à la mairie pour demander comment on peut faire pour changer de nom. Toni Casperlino ? C'était juste bon pour ne rafler que les voix des Italiens ! » À l'âge de 7 ans, après la réussite inattendue d'un casse-tête, Toni Casperlino entend son père déclarer que son fils sera un jour président de la République. Il décide de s'accrocher à cette idée pour ne jamais la lâcher, comme un naufragé de la vie s'agripperait à une bouée de sauvetage venue par hasard traverser son quotidien. Sa vie s'engage alors dans un parcours tortueux tracé au gré des représentations qu'il se fait de la fonction présidentielle. Jusqu'où le mènera-t-il ? D'un trait de plume enlevé, Claude Rouge glisse avec finesse sous le portrait tendre et attachant de ce malicieux plombier quelques interrogations essentielles sur les réalités actuelles du pouvoir et du monde politique.

  • Depuis presque quarante ans, on entend la même rengaine : lutte des classes, crise sociale, financière, politique, environnementale, chômage, immigration, mondialisation... En fait, rien ne change, et Christian Fertillet voit la France s'abîmer dans un non-sens qui confine à l'absurde. Agacé par des dirigeants qui donnent des leçons à tout le monde sans jamais se les appliquer, ne sachant qui écouter et croire, il décide de se forger sa propre opinion afin de comprendre les raisons d'une telle accumulation de problèmes.

    Dans cet ouvrage, il passe au crible la situation socio-politico-économique du pays et ses sujets les plus brûlants, et y livre, en plus de ses conclusions, les solutions qu'il entrevoit. Il ne suffit pas de s'adapter, mais surtout de se doter d'un sens critique aigu et de se réserver le droit de s'indigner, de se révolter pour vivre en harmonie au sein de sa famille et de sa communauté. Pour regarder ensemble le soleil, et non les nuages...

    Un essai fouillé, fruit d'un patient travail de recherche et d'observation, qui jette une lumière crue, mais nécessaire, sur la société française.

  • Le voyage d'Haru

    Fede Helene

    Depuis la mort de son père et de son frère, Haru vit seule avec sa mère. Dans son monde, il n'y a qu'elles deux, qui s'entraident, qui se soutiennent, et c'est très bien comme ça. Jusqu'au jour où Vincent, le nouveau petit ami de sa mère, fait voler sa bulle en éclats. Refusant de lui ouvrir son coeur dans lequel il n'y aura plus jamais de place, Haru s'enfuit... et passe soudain dans un autre monde. Commence alors son merveilleux voyage... Aidée de Toya, de Basile et des créatures étranges de ce nouvel univers, la jeune fille parviendra-t-elle à retrouver le chemin de son monde et, surtout, du bonheur auquel elle ne croit plus depuis trop longtemps ? Dans cette nouvelle onirique et touchante, Hélène Fède aborde avec douceur le thème de la perte et du deuil qui rongent, qui isolent, mais dont on finit toujours, comme sa charismatique héroïne, par triompher.

  • Colored

    Pierre Sainte-Luce

    XVIIIe siècle, Guadeloupe. Elsa, jeune femme arrachée à son Afrique natale, est esclave pour les Bourdemanche, riches producteurs de canne à sucre. Après un temps aux champs, excellente travailleuse, elle se fait remarquer et devient esclave de maison. Mais ce sont les plantes et les remèdes qui la fascinent. Et, pour enrichir ses connaissances médicales, Elsa peut compter sur un don particulier : sa capacité à se projeter dans le futur. XXIe siècle, Paris. Elsa, fille du métissage, est une brillante ingénieure. Comme son ancêtre éponyme, elle possède un curieux don : elle peut se rendre dans le passé. Et quand Elsa rencontre Elsa, le dialogue s'engage, vibrant, passionnant, sur l'histoire des peuples noirs, de la médecine, des droits de l'Homme... Dans ce roman ambitieux et polyphonique, Pierre Sainte-Luce donne la parole à deux femmes charismatiques qui, mêlant réalité historique et réflexions pertinentes sur la condition humaine, rendent un bel hommage au métissage qui colore[d] le monde et l'enrichit de toutes ses nuances.

  • Unique

    Clémentine Gourd

    Clémentine ne veut plus souffrir. Du haut de ses 19 ans, elle a déjà traversé de nombreuses épreuves tragiques. Sans perspective d'avenir, elle en vient à se détester, à haïr son corps, à l'utiliser, le détruire... et on abuse d'elle. Alors elle en veut plus. Plus de tout. Plus d'amour, plus de soutien, plus de stabilité. Mais à force de courir après des bonheurs éphémères, elle finit par se perdre et envisage de partir, d'aller là où on ne revient pas. Parce qu'au fond, Clémentine veut simplement être aimée pour ce qu'elle est... Dans ce témoignage poignant, Clémentine Gourd, qui continue à se battre contre ses démons, ouvre les portes de son intimité et offre au lecteur les pages de son journal intime tenu durant un an, prouvant que, si l'on y croit, derrière l'obscurité se cache toujours la lumière.

  • Premier meridien

    Fitzroy Liam

    Marseille, 2006. Une succession d'overdose décime les étudiants. La police enquête sur un trafic de stupéfiants mais les amis de l'une des victimes suspectent quelque chose de plus sombre. Guidés par une étrange carte à jouer représentant un joker médiéval, Caleb, Bee, Esteban, Moira et Délia partent en quête d'une vérité... bien plus dangereuse qu'ils ne le pensaient ! De rebondissements en révélations, Liam Fitzroy entraîne son lecteur dans un thriller haletant qui mêle habilement parfums du sud, troubles adolescents et lutte des classes sur fond de skate qui roule.

  • Juin 1967. Dans le nord-est de la France, Lucinda, guadeloupéenne de 17 ans, s'apprête à donner la vie à Magali sous le regard désapprobateur de la Mère Supérieure d'un couvent... Octobre 1940. Dans une Guadeloupe tourmentée, Sidonie voit le jour puis grandit sous le regard concupiscent de son beau-père... Seules face aux aléas de l'existence, entre amours impossibles, drames familiaux et rencontres malheureuses, les deux femmes se rejoignent dans une même lutte, une même quête : celle du bonheur et du sens de la vie. Dans ces deux nouvelles touchantes, mises en lumière par des femmes fortes et attachantes, Isabelle Jean-Louis rappelle, avec finesse et réalisme, que l'amour, qu'il soit familial, amical ou passionnel, triomphe de tous les obstacles pour peu qu'on ne cesse jamais de se battre pour le défendre.

  • Entre Karl et Vanille, c'est l'amour parfait. Tous deux s'aiment depuis des années et se connaissent depuis plus longtemps encore. Leurs liens sont profonds, leur couple solide, leur confiance l'un dans l'autre sans égale. Tous envient leur bonheur... jusqu'à ce que Vanille trouve dans son casier, au collège où elle travaille, un courrier dénonçant la double vie que son mari aurait depuis plus de huit ans. Choquée, ébranlée par les doutes, Vanille souffre ; parviendra-t-elle à sauver le couple dans lequel elle s'est tant investie ? D'une plume sobre et délicate, Claudine Fontaine tisse un récit d'une grande puissance émotionnelle qui, simple et authentique, souligne les dégâts, souvent irréversibles, que l'adultère peut causer sur l'équilibre familial.

  • Douce écorchée

    Sarah Darfin

    La jeunesse est à l'image d'une fleur ; douce, fragile, innocente. Mais qu'advient-il lorsque ses certitudes sont balayées ? Piétinées ? Brisées ? Est-il possible de surmonter la violence et la solitude ? D'oublier le parfum du mal ? Comme un exutoire à sa souffrance, Sarah choisit le pouvoir des mots. Dans ses vers, plantés comme des cris, elle nomme l'innommable, s'en libère et, lentement, retrouve le chemin de l'épanouissement...
    D'une plume élégante et percutante, Sarah Darfin raconte sans tabou les horreurs qu'elle a surmontées et livre une oeuvre poétique aussi poignante que bouleversante où l'ombre fait progressivement place à la lumière.

  • "À 50 ans, Camille est heureuse. Elle s'épanouit dans son travail, profite de ses deux grands enfants qui la rendent fière et file le parfait amour avec Roberto, son mari. Il y a le sport aussi, qu'elle pratique depuis toujours et qui la maintient en bonne santé. Du moins, c'est ce qu'elle croit. Car, depuis une quinzaine d'années, je la ronge de l'intérieur. Moi ? Je suis le cancer, et Camille est sur le point de me déclarer la guerre..." Dans ce témoignage juste et original, Camille Séry mêle les voix du cancer et de ses proches à la sienne afin de présenter, sous tous ses aspects, l'envahissante maladie et de prodiguer, à travers son expérience, conseils, réconfort et soutien aux femmes qui, comme elle, traversent la terrible épreuve du cancer du sein.

  • Autiste Asperger, Claire ne parle pas. Tandis que son père Diégo plonge dans le passé des membres de la famille dans l'espoir de découvrir l'origine du mal de sa fille, les grands-parents tentent de trouver un moyen de communiquer. En vain. Jusqu'à ce qu'un violoncelle vienne se lover dans les bras de l'enfant. Oh ! la joie, les cris, la vie qui surgissent soudain sous l'archet ! Enfin, en mélodie, Claire raconte, pleure et rit ; enfin, grâce à la musique, Claire s'ouvre à la vie... Dans ce roman fort et touchant, ode à la différence, Patrick GF Rouxel dresse le portrait profond et réaliste d'une famille qui, malgré les épreuves - déportation, guerre d'Algérie, deuil -, n'a jamais laissé le sort, l'histoire ni le regard des autres dicter sa conduite.

  • Mondeville. Depuis qu'une étrange maladie dont nul ne connaît la cause s'est répandue, certains ne dorment plus. Coincés en plein éveil, tels sont les hommes-debout. Alors, ils cherchent le moyen d'occuper leurs nuits. Malédiction ? Chance à explorer ? Les avis sont partagés, le gouvernement est inquiet. Et la société, bouleversée, commence à changer... Entre épidémie, société en mutation et envoûtants décors, Béatrice Vial-Collet mêle thèmes actuels, réflexions et magie du rêve dans un curieux récit aux allures de conte philosophique, qui rappelle que l'ouverture aux autres comme au monde est essentielle pour surmonter les temps troublés.

  • Miette a neuf ans quand son père meurt dalcoolisme et de désespoir, après la disparition tragique de lun de ses jumeaux. Dès lors, sa mère réserve son affection au survivant, Réos, délaissant sa fille sauf lorsquil sagit de la battre ou de lui reprocher dexister : là, Lilith sait se rappeler à son souvenir. Quant à Réos, il ne songe quà la violer. Sauvée par les services sociaux, Miette semble trouver à ladolescence le répit quon lui a toujours refusé. En épousant Boaz, elle croit tre définitivement sortie du cauchemar. Mais nest-elle pas plutôt tombée entre les griffes dun nouveau manipulateur ? Il lui faudra toute la force de son caractère pour devenir enfin la femme debout que son parcours chaotique lui refusait dtre depuis la disparition du seul homme quelle ait jamais vraiment aimé : son père. ""Le Visage lisse"" entrane le lecteur dans un huis clos familial bouleversant, où Miette nest pas la seule à tre malmenée par le destin.

  • En scène

    Claude Rouge

    Patrick Lambrot, 42 ans, marié, deux enfants, est cadre technique dans une société qui fabrique et commercialise des volets roulants. Il a une passion : le théâtre, qu'il pratique en amateur avec un réel talent. Lorsque dans sa vie quotidienne, il se trouve confronté à une difficulté, il sait à merveille, et mieux que quiconque, utiliser les ficelles du comédien pour s'en sortir. Sa vie s'écoule donc plutôt agréable, sous le signe de la réussite. Jusqu'au jour où, rattrapé par ses émotions, il se met à s'interroger : en transformant son entreprise, sa maison en des scènes qui ne seraient autres que celles du grand théâtre de la vie, ne passe-t-il pas à côté de l'essentiel ? Et viendra le jour où le jeune cadre dynamique sera tenté de cesser de jouer cette comédie. Tout au long de ce roman sincère, on suivra le parcours chaotique, douloureux même, de Patrick à la recherche de son authenticité.

  • Le matin de la veille de Noël, Maria est étonnée de constater que son travailleur de mari Giovanni n'est pas sorti pêcher. Bien au contraire, ce dernier insiste pour qu'aucun membre de la famille ne quitte la maison : il a une grande nouvelle à leur annoncer. En effet, quelques semaines plus tôt, Dieu s'est manifesté à lui pour lui donner rendez-vous le 24 décembre à minuit. Tous commencent à se moquer de lui, jusqu'à ce qu'ils soient confrontés à de bien étranges phénomènes... Dans ce huis clos empreint de facétie et de poésie, Jeannick Rivière illustre avec tendresse les aléas et la magie de la foi.

  • Pour échapper à la solitude qui la ronge, Anne se remémore le chemin parcouru. De sa mémoire émergent l'enfance pendant la guerre, les tantes Paule et Angèle, l'éducation au couvent, les voyages, les histoires d'amour puis l'Amour le vrai, le bon , le monde du travail, les enfants... et la vie poursuit son cours avec ses aléas. Mais Anne ne se perdra jamais car ses souvenirs, cocons de tendresse, la soutiennent face à toutes les épreuves qu'elle pourrait rencontrer.

    Dans ce roman autobiographique, Anne Nabokov évoque avec douceur et poésie la nostalgie des époques révolues.

  • Après le charme ensorcelant de la Sicile, Charlotte Barrette décide de se ressourcer en Angleterre. Un cottage au coeur des Cornouailles, le clapotis des vagues et la gentillesse un peu bourrue d'Angus Stark, l'intendant du cottage, semblent propices à la naissance de son nouveau roman. Mais la découverte d'un corps au pied des falaises trouble rapidement ce cadre idyllique...
    D'une plume vive et agile, Chris Thorimbert plonge sa pétillante héroïne dans les rouages inextricables d'une nouvelle enquête.

  • Juillet 1976, Basse-Terre, Guadeloupe. La Soufrière, cette « vieille dame » si calme habituellement, menace d'entrer en éruption. La montagne gronde et dans son ombre, les tensions sociales s'exacerbent. Tandis que les ouvriers d'Arthur Delarivière, principal propriétaire foncier de la région, protestent contre leurs conditions de travail qui se dégradent, Gabrielle et Gaston, deux jeunes gens que tout sépare, apprennent à s'aimer malgré leurs différences. Mais entre religion, sorcellerie, politique et mouvements syndicaux, les esprits s'échauffent, la crise sociale se généralise... et le volcan se réveille ! Serait-ce les prémices d'un grand anéantissement ? Quand la montagne explosera, que restera-t-il de toutes ces passions ? S'inspirant d'un fait réel, Eddy Broussillon dresse un portrait vif et saisissant d'une Guadeloupe à la beauté sauvage mais rongée par des tensions et des problèmes sociaux toujours d'actualité auxquels il serait grand temps de remédier grâce au vivre-ensemble.

empty