Sciences humaines & sociales

  • Une fois révélée, la passion des mots ne vous quitte jamais. Du métier d'imprimeur à celui de travailleur social, le verbe est un outil privilégié pour essayer de comprendre, au sens premier du terme. Les mesures d'Assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) consistent à venir en aide à des familles en difficulté dans l'éducation de leurs enfants. Loin de se résumer à un suivi technique prétendant résoudre tout problème familial, de par la complexité humaine, ce travail d'accompagnement et de conseil pourrait s'apparenter, pour l'auteur, parolier et musicien à ses heures, à un art : un art qui allie le savoir-faire pratique à l'intuition, à la réceptivité de l'être profond de chacun, l'échange d'émotions, le travail en équipe et l'acceptation de la diversité des points de vue. Mais comme en d'autres domaines, certains obstacles (matériels, financiers, temporels, structurels) compliquent la tâche. Comment s'est construite et transformée lAEMO à travers le temps ? Quel peut être l'impact de dysfonctionnements organisationnels ou hiérarchiques sur l'efficacité des mesures ? Quelle place accorder aux autres disciplines impliquées dans lAEMO, et notamment à la toute-puissante psychologie ? Face aux familles, où situer l'attitude juste entre la distance et l'empathie ? Le travail en équipe rompt-il la solitude sur le terrain ? Au-delà de son cadre institutionnel et judiciaire, lAEMO est dépeinte comme un fil tendu d'un bout à l'autre d'une chaîne de communication, sur lequel le courant doit passer. Fondant son analyse sur ses expériences personnelles, l'auteur rend ici un bel hommage à l'oeuvre, parfois méconnue, du travailleur social.

  • Sur l'île de la Réunion, surnommée « l'île au melting-pot », 2,5 % de la population est mahoraise. Or, loin d'être intégrée, cette minorité est difficilement tolérée, voire rejetée par des Réunionnais qui ne la comprennent pas. Mais, être mahorais, qu'est-ce que c'est ? Origines, traditions, comportements, Andinani Said Ali livre dans cet essai une analyse fine et lucide d'une diaspora mahoraise en pleine crise identitaire puis propose solutions et conseils aux Réunionnais comme aux Mahorais, pour faciliter leur intégration.

  • Je t'aime, moi non plus... Beaucoup de Français ont envie d'Europe mais considèrent qu'elle est aujourd'hui imparfaite. Comment pourrait-on l'améliorer ? Lassés d'attendre que d'autres répondent à cette question, deux jeunes Lillois se sont lancés sur les routes pour recueillir les idées des gens qu'ils croisaient. Au programme de ce Tour de France citoyen : - 172 jours de voyage et 302 villes visitées ; - Des étapes dans chaque département ; - Plus de 5 000 personnes interrogées ; - Plusieurs centaines d'idées réparties en 12 thèmes.
    A mi-chemin entre récit de voyage rythmé par ses anecdotes et compilation des propositions recueillies, Ariane Forgues donne voix dans cet ouvrage aux citoyens des quatre coins du pays afin de raconter, d'une manière simple mais complète, la relation singulière des Français à une Europe trop souvent perçue comme abstraite.

  • Manuel Ares Cañon, le commissaire européen pour le climat, et son conseiller Valhero, affrontent le plus grand défi de leurs carrières : convaincre le monde de s'engager à protéger la planète. De la coalition d'ambition qui se donne pour but de convaincre les pays en développement de rejoindre le mouvement à la COP21, le chemin est long... mais le premier accord climatique est finalement signé dans la joie et l'espoir. Pourtant, rien n'est joué, il reste encore beaucoup à faire pour préserver notre belle planète... Dans ce roman graphique drôle et engagé, Joana de Carvalho présente avec réalisme et précision les nombreuses actions menées par l'Union européenne dans le combat mondial pour le climat et rappelle la nécessité plus qu'actuelle de poursuivre la lutte.

  • Aujourd'hui, Mayotte est un département d'outre-mer. Mais l'obtention de ce statut n'a pas été chose facile. Indépendance des Comores et problèmes politiques liés, critiques internationales, soucis juridiques et référendums favorables au rattachement à la France métropolitaine, tels sont les ressorts d'une situation complexe que cet ouvrage se propose d'étudier... Dans cet essai complet, Ismael Chakrina apporte avec rigueur et pertinence un éclairage nouveau sur la passionnante question mahoraise.

  • Qu'est-ce que l'égocentrisme ? « Une philosophie de vie », chante Amir ; « un fléau », répond Schoumane. Et le dialogue commence. De lyrisme en syllogismes, d'ego à égaux, les mots fusent, les discours s'escarmouchent et les idées s'affrontent. Sur ce dialogue, sur les autres, sur le monde, l'égocentrisme crache tel un serpent venimeux qui sème la pagaille et la question demeure : l'égocentrisme, qu'est-ce que c'est ? Les mots, vecteurs d'échanges, seraient-ils la clé pour nous en libérer ? Dans ce recueil atypique, Amir Ali et Schoumane Zoubert s'interrogent, s'interrompent et s'inventent dans un dialogue polyphonique, entre philosophie et poésie, qui met en lumière l'un des travers majeurs de notre société : l'individualisme.

  • Le Gabon est une terre riche de traditions et de cultures variées. Désireux de mieux connaître les peuples de son pays, Eric Dodo Bounguendza l'a parcouru durant neuf ans, recueillant précieusement toponymes et anecdotes, relatant fidèlement us et coutumes et étudiant avec finesse les pratiques langagières comme culturelles des peuples du Gabon ainsi que leur vision du monde. De ce voyage ethnolinguistique sur l'équateur, il a tiré ce livre, délicieuse invitation à la (re)découverte de l'incroyable diversité des langues et des traditions gabonaises... Dans cet ouvrage nourri de réflexions et d'enquêtes de terrain, somme de près de dix ans de travail, Eric Dodo Bounguendza présente la complexité et les subtilités des ethnies gabonaises dans l'espoir de faire aimer à ses lecteurs les trésors de son pays.

  • Mayotte, 101e département français, terre aux multiples facettes, est injustement méconnue. Pourtant, sa culture est riche et son potentiel immense ! Tout comme les convoitises qu'elle attise, notamment chez ses voisins comoriens, et les défis qu'elle doit relever pour s'épanouir. Car, entre une identité à conserver et un nouveau statut auquel s'adapter, les Mahorais hésitent, doutent, se sentent perdus. Dans ces conditions, quel avenir attend la belle Mayotte ?
    Dans ce second ouvrage, Andinani Said Ali présente, aussi précis que concis, la situation actuelle de Mayotte et propose des pistes pertinentes pour lui assurer, à court comme à long terme, un avenir radieux.

  • « Qui cache son fou, meurt sans voix » professait Henri Michaux. Après quarante ans d'écoute, de patience et d'effort pour comprendre et panser l'enfer intime des patients, Alain Girard revient sur sa longue pratique en soins psychiatriques : galerie de portraits inédits, inventaire de cas rencontrés, anecdotes thérapeutiques, confidences entre amis et ficelles du métier. Sans se départir d'un humour qu'il revêt en toutes circonstances, fidèle apparat du « psychopitre » qu'il est devenu, l'auteur dresse un panel vaste et coloré de chroniques en tout genre, souvent drôles, tantôt déchirantes ou révoltées, mais toujours irrésistiblement humaines.

  • Lorsqu'on déroule l'histoire des arts, les femmes sont souvent peu citées alors que les hommes, eux, sont légion. À travers l'exemple des élèves de l'Académie royale des beaux-Arts de Bruxelles  qui s'est ouverte aux femmes à la fin du XIXe siècle , l'auteur cherche une explication à un tel déséquilibre, et souligne toute la difficulté d'être artiste lorsqu'on naît femme, déterminée par un sexe qui condamne au foyer et aux enfants. Dans cet ouvrage issu de recherches poussées, Ève Delplanque revient sur la fréquentation féminine de l'Académie, fortement influencée par les remous de l'histoire, et observe le parcours de plasticiennes diplômées qui ont lutté pour avoir la carrière qu'elles méritaient.
    Un essai pertinemment documenté qui interroge avec brio la condition féminine et artistique ; une démonstration éclairante aux échos indéniablement contemporains.

  • Le 2 juillet 2000, les Mahorais ont été consultés par l'État français pour décider du destin de leur île. Ils se sont prononcés en grande majorité en faveur du statut de collectivité départementale pour Mayotte, en vue d'une départementalisation future. Et pour cause ; cette revendication n'est pas nouvelle. Elle s'invite pour la première fois dans le débat politique en 1958, si bien que la population n'a depuis jamais cessé de réclamer les mêmes droits que les autres territoires français. Dès lors, comment une telle décision a-t-elle pu prendre presque un demi-siècle avant d'être officialisée ? Quels ont été les étapes et les retournements de situation qui ont finalement mené à la consultation de juillet 2000 ?
    Dans cet essai parfaitement documenté, Ismael Chakrina fait suite à son précédent ouvrage Mayotte au sein de la République : les deux référendums de 1976 et propose un éclairage aussi précis que passionnant sur le chemin tortueux jusqu'à la départementalisation de l'île en 2011.

  • Côte d'Ivoire, décembre 2010. À l'issue du deuxième tour d'une présidentielle âprement disputée, le résultat des votes n'est pas annoncé immédiatement... et le pays sombre dans ce que l'on a appelé le "scrutin-drame" : débats enflammés, répression des civils, conflit armé, le président sortant Laurent Gbagbo et l'opposant Alassane Ouattara revendiquent chacun la victoire. Mais qui l'a réellement remportée ? Dans cet essai, né d'un impressionnant travail de recherche, Belhar Mbuyi livre une analyse solide et pertinente sur le scrutin qui a profondément bouleversé la Côte d'Ivoire et passionné l'Afrique.

  • Telle une endémie, la corruption constitue un véritable fléau qui compromet les objectifs de développement de l'Afrique tout entière. Parmi les dix pays les plus corrompus du monde, la moitié sont africains. Ce chiffre est révélateur des défaillances institutionnelles qui, non contentes de ralentir la croissance et les niveaux de revenus de l'économie africaine, dégradent également son capital naturel et se traduisent par des performances médiocres en terme de développement durable. Tel un cancer qui la ronge profondément, la corruption est « le mal de l'Afrique », un mal dont cet ouvrage décrypte les mécanismes insidieux avant de proposer des solutions pour l'éradiquer.

  • France ! Quel beau pays que la France ! Son histoire, ses traditions sont riches ; son âme aimante et fraternelle. À bras ouverts, elle accueille les immigrants - nouveaux frères et nouvelles soeurs - sur ses terres de liberté. Travail, statut, justice, elle offre droits et légitimité aux nouveaux arrivants. Mais comment réagir quand ces nouveaux Français dédaignent ses efforts, repoussent ses bras tendus et refusent de s'intégrer ? Immigrés, Français récents, ce livre vous est adressé : France-accueil vous tend la main, ne la rejetez pas, et, à votre tour, vous pourrez tendre une main franche et fraternelle au prochain arrivant... Animé par un profond amour de la patrie, Emmanuel Dubois rédige cet essai vibrant et engagé sur l'immigration dans l'espoir que « Français de souche » et « Français plus récents » s'épanouissent dans un vivre-ensemble complice et fraternel.

  • Au village de Dibi, Pepe'Ékani est le seul qui escalade encore les hauteurs vertigineuses des palmiers pour recueillir leur précieuse sève. Nul ne s'y trompe, le vin de palme qu'il confectionne est bien meilleur que celui des « rongeurs de troncs », ces hommes qui abattent les arbres avant de les tailler avec des dents de métal, semblables aux crocs avides de l'Occident qui grignotent petit à petit les traditions africaines. Pourtant, Pepe'Ékani est le dernier à se battre pour préserver ces traditions. Quand il aura disparu, qui saura encore produire le vin de palme ancestral ? Face à une identité africaine en voie de disparition, Denis-Ghislain Mbessa rappelle, dans cet essai vibrant aux allures de contes philosophiques, les richesses et les valeurs d'une culture africaine que l'occidentalisation menace d'exterminer.

  • La corruption est l'un des pires fléaux qui ravagent le continent africain. Profondément implantée dans la société, elle en gangrène toutes les sphères et empêche les pays de construire des institutions fortes et crédibles. Depuis quelques années, des voix s'élèvent pour la dénoncer, mais cela ne suffit pas. Plus que des mots, il est grand temps de mettre en place des stratégies de lutte afin de combattre la corruption et, peut-être, enfin parvenir à l'éradiquer. Dans cet essai complet et très bien documenté, André Ocko Alpha sensibilise tous les acteurs de la société au problème crucialement actuel de la corruption et propose, simple et réaliste, des solutions efficaces pour la contrer.

  • La corruption est un fléau qui ravage de nombreux pays, notamment d'Afrique. Pourtant, certains prétendent qu'elle aurait des effets positifs et qu'elle permettrait d'éviter une réglementation pesante et un système juridique inefficace. On parle même de « mécanisme lubrifiant » de la corruption. Dans ces conditions, la corruption serait-elle un mal nécessaire ? Dans cet ouvrage complet et bien documenté, Giresse Akono Gantsui analyse la notion complexe de corruption et rappelle que, malgré les qualités dont certains voudraient la parer, la corruption est un mal à éradiquer pour parvenir à un monde meilleur.

  • Quels que soient les pays, les cultures et les classes sociales, la corruption est présente. Insidieuse, elle s'infiltre partout et fait partie intégrante de nos sociétés. Certains la qualifient même de lubrifiant économique et lui attribuent des vertus positives ! Dans ces conditions, est-il seulement possible de l'éradiquer ? Vaincre la corruption : est-ce une fiction ou peut-on en faire une réalité ? Dans cet ouvrage, Giresse Akono Gantsui étudie en profondeur le problème de la corruption et propose réflexions et solutions pour se débarrasser de ce cancer qui ronge nos sociétés.

  • En 2020, la Côte d'Ivoire espère avoir atteint le statut de pays émergent. Pour cela, le gouvernement a choisi de développer l'agriculture, levier de l'économie nationale. Mais dans ce secteur, les conditions de vie et de travail sont difficiles et sources de conflits entre employés et employeurs. C'est à l'inspection du travail qu'il revient d'assurer un rôle de médiateur entre les différents intermédiaires afin d'établir de bonnes conditions de travail pour chacun... S'inspirant de son expérience, Nonzon Marius Kpindé rappelle dans cet ouvrage l'importance du respect des réglementations et d'un environnement de travail décent pour le développement viable et saint d'un secteur aussi essentiel que l'agriculture pour la Côte d'Ivoire.

  • Rien n'est plus nocif dans un environnement de travail qu'une atmosphère tendue par les conflits, la méfiance ou l'absence de communication entre les différentes parties. C'est à l'inspection du travail qu'il revient de rétablir le dialogue entre toutes les strates d'une entreprise et de mettre en place des cadres de collaboration entre les différentes partenaires afin de faciliter leurs échanges... S'inspirant de son expérience, Nonzon Marius Kpindé analyse dans cet ouvrage l'importance du dialogue social pour l'établissement d'un cadre de travail harmonieux dans lequel chacun puisse s'épanouir. Cela passe par la mise en place de cadres de collaboration entre les employeurs, les travailleurs et d'autres organismes publics et privés intervenant dans le monde du travail.

  • Des années 60 à nos jours, la création d'emplois a toujours été un objectif majeur de la Côte d'Ivoire. Pour cela, de nombreuses politiques se sont succédées, certaines efficaces, d'autres moins. Des erreurs commises, des manquements observés mais aussi des bonnes initiatives entreprises, il est temps de tirer les leçons afin d'atteindre la situation de plein-emploi que vise actuellement la Côte d'Ivoire et de réduire significativement la pauvreté qui accable toute une tranche de la population...
    Puisant dans son expérience et ses solides connaissances, Nonzon Marius Kpindé s'inspire des différentes politiques de l'emploi de son pays afin d'améliorer le monde du travail en Côte d'Ivoire et de le rendre accessible au plus grand nombre.

  • En Côte d'Ivoire, le monde de l'emploi ne présente pas toujours des conditions idéales ni même décentes de travail. C'est notamment à l'inspection du travail d'y remédier. Mais comment fonctionne-t-elle ? Quelles sont ses contraintes et ses missions ? S'inspirant de son expérience, Nonzon Marius Kpindé décrypte ici l'inspection du travail, cette institution vitale pour la promotion et le développement de conditions de travail plus décentes pour tous en Côte d'Ivoire.

  • L'asymétrie d'information (ou information asymétrique) correspond aux relations où l'agent détient des informations que celui qui le sollicite ne possède pas. Puisqu'il est seul à posséder ces informations, l'agent peut être tenté d'agir dans son intérêt plutôt que dans celui de la personne qui l'a mandaté. C'est là que commence la corruption... Dans cet ouvrage, Giresse Akono Gantsui décrypte la notion complexe de l'asymétrie d'information - caractérisée par deux concepts voisins : le hasard ou risque moral et la sélection adverse ou anti-sélection - qu'il est essentiel de contrecarrer pour lutter efficacement contre la corruption.

empty