La Martiniere Jeunesse

  • Faire connaître aux enfants d'ici la vie quotidienne des enfants d'ailleurs, telle est l'ambition de la collection enfants d'ailleurs.
    Dans chaque ouvrage, nous découvrons la vie de tous les jours, les besoins, les rêves de trois ou quatre enfants. et parce que leur vie est étroitement liée à l'histoire politique, sociale et religieuse de leur pays, apprendre à connaître ces enfants, c'est aussi découvrir le monde. on surnomme le rwanda le "pays des mille collines". il est situé q au coeur de l'afrique, et compte parmi les plus densément peuplés au monde.
    Le rwanda est surtout connu pour le génocide des tutsis par les hutus, en 1994, mais depuis, la population a choisi de regarder vers l'avenir. le rwanda est un pays qui vit à nouveau et se reconstruit. guy-noël habite à kigali, la capitale. tout comme ses parents, tutsis, il est né en exil dans le burundi voisin. il s'intéresse beaucoup à l'histoire de son pays. victor est hutu. il vit dans une banlieue éloignée de la ville de ruhengeri, dans le nord du pays.
    Son père, emprisonné, sera bientôt jugé pour les crimes qu'il a commis pendant le génocide. victor fait de son mieux pour aider sa famille. flore est de l'ethnie twa, une petite minorité qui vit aux alentours de la forêt de gisenyi. son existence est rythmée par les activités agricoles, le travail de sa mère, qui est potière et les fêtes de son village.

  • Le Liban a une très longue histoire, qui prend racine à l'époque très reculée de l'apparition des civilisations du Proche-Orient (Mésopotamie). Terre de rencontres et de métissages, le « Levant », comme l'appelaient les Occidentaux, s'enrichit d'apports romains, chrétiens, musulmans sunnites et chiites, et bien d'autres encore. Depuis le XXème siècle, cette histoire complexe est liée de très près à la France, qui administre le pays de 1920 jusqu'à l'indépendance du Liban en 1943. Depuis, son actualité tumultueuse occupe souvent le devant de la scène internationale. Malgré ce contexte difficile, le Liban reste proche de la France où vivent de nombreux Libanais, et l'influence française dans ce pays reste forte, y compris grâce à l'enseignement de la langue française. L'auteure est elle-même issue de cette diaspora libanaise, et vit en France depuis son adolescence. Ce documentaire présente les principaux enjeux de la situation actuelle et les défis que doit relever ce pays, mais aussi la vie quotidienne des habitants, et plus particulièrement des enfants à travers trois portraits d'enfants très différents. L'auteur n'a jamais sa vocation de romancière qui excelle dans l'écriture sur des sujets intimes et difficiles :
    - Joumana est une jeune fille chrétienne qui vit à Beyrouth et appartient à un milieu aisé. Sa ville, détruite dans les années 1970, est désormais en grande partie reconstruite.
    - Omar est musulman sunnite et vit à la campagne, dans une région plutôt à l'écart des zones de conflits. Comme beaucoup de jeunes paysans, il nourrit l'espoir d'accéder à l'université.
    - Enfin, Alia est une jeune musulmane chiite du sud du pays, une région particulièrement exposée aux affrontements, y compris entre Israël et certains militants palestiniens. Ces trois enfants nous font découvrir les traditions du pays (hospitalité, cuisine, etc.) et les problèmes de l'enseignement pour chaque communauté parfois hostiles les unes aux autres. La sensibilité de l'écriture, ouvre les réflexions des jeunes lecteurs sur des thèmes plus généraux comme : vivre ensemble, même lorsque les traditions et les religions semblent s'opposer...

  • Faire connaître aux enfants d'ici la vie quotidienne des enfants d'ailleurs, telle est l'ambition de la collection enfants d'ailleurs.
    Dans chaque ouvrage, nous découvrons la vie de tous les jours, les besoins, les rêves de trois ou quatre enfants. et parce que leur vie est étroitement liée à l'histoire politique, sociale et religieuse de leur pays, apprendre à connaître ces enfants, c'est aussi découvrir le monde. anna, kevin et nomzipo vivent en afrique du sud, un pays longtemps déchiré par l'apartheid et oú la cohabitation entre noirs et blancs est toujours difficile.
    Anna a dix ans et vit dans le quartier blanc et riche de melville, à johannesburg. en accompagnant sa mère, qui fait du soutien scolaire auprès des élèves noirs de jabulani, anna découvre l'autre visage de son pays. kevin appartient à une famille blanche d'afrikaners qui emploie depuis toujours des domestiques noirs. malgré leur différence de couleur de peau, kevin et mango, le fils de la cuisinière zouloue, sont devenus amis.
    Nomzipo vit à umtata, l'une des rares villes à majorité noire du pays. elle est très fière de faire partie de l'ethnie xhosa, celle de nelson mandela. elle part rendre visite à sa sueur à durban, oú elle apprend avec joie que celle-ci attend un enfant d'un jeune homme indien. claire veilléres nous fait rencontrer ces trois enfants afin de découvrir un pays aux visages multiples.

  • Cuba, île aux deux visages : une culture riche et chaleureuse, une musique de renommée internationale, mais aussi une île traversée par une histoire difficile, soumise au blocus économique américain et à un régime autoritaire toujours sous l'emprise de Fidel Castro et son clan.Aleida est née il y a onze ans près de Trinidad de Cuba, une magnifique petite ville classée au Patrimoine mondial de l'Unesco. Sa famille est d'origine africaine. Aleida habite la petite ferme où elle est née. Ses parents sont des paysans qui cultivent le tabac et participent aux grandes campagnes pour récolter la canne à sucre. Elle espère plus tard rester à la ferme, car elle adore sa région.Raysel a dix ans et vit à Santiago de Cuba, à l'est de l'île, avec sa mère. Ses parents, médecins, sont divorcés. Ils sont souvent partis à l'étranger pour soigner les habitants pauvres des autres pays d'Amérique latine, qui n'ont pas le système médical en place à Cuba. Raysel admire énormément Che Guevara, et souhaite tout connaître de son histoire. Lorsqu'il sera grand, Raysel voudrait être peintre.Vilma habite La Havane, la capitale cubaine. Bien qu'elle n'ait que douze ans, elle s'intéresse beaucoup à la politique. Vilma en entend parler à l'école et par son père, Fausto, qui est journaliste. Vilma espère que son pays saura continuer sur la voie du socialisme. Pour le Premier Mai, Vilma doit prononcer un discours sur la place de la Révolution, devant des centaines de milliers de Cubains.

    Philippe Godard est l'auteur de livres documentaires pour la jeunesse chez divers éditeurs. Pour La Martinière, avec Laure Mistral, il a créé et dirige la collection " Enfants d'ailleurs ". Il a longtemps et à plusieurs reprises séjourné en Amérique latine, y compris à Cuba. Dans cette collection, il est également l'auteur des titres sur l'Inde, le Guatemala et Cuba. Il habitedans le Jura, où il cultive un potager biologique. Geraldina Colotti est italienne ; elle est née à Ventimille, à la frontière avec la France. Elle est journaliste au quotidien Il Manifesto, responsable de l'édition italienne du Monde diplomatique. Elle a publié des poésies (La guarda è stanca, chez Cattedrale), des contes, des romans pour adultes (Certificato di esistenza in vita, chez Bompiani) et pour enfants (Il Segreto, chez Mondadori). L'illustratrice :Sophie Duffet a fait des études de Lettres avant de faire une école de dessin à Paris. Elle a illustré plusieurs volumes de la collection Enfants d'ailleurs ( Roumanie, Egypte, Turquie, Pologne, Vietnam ) ainsi que de nombreux autres livres, notamment aux Editions Autrement.

  • Shubha, Jyoti et Bhagat vivent en Inde, trois enfants parmi le milliard d'individus que compte le pays. Entre les traditions ancestrales et la vie quotidienne à l'école ou dans les champs, ils partagent les préoccupations des enfants de leur âge.
    Shubha, petite Tamoule du sud du pays, veut devenir danseuse : elle prend des cours de musique et de danse auprès d'un gourou.
    Jyoti connaît par coeur les rues de Calcutta, l'une des plus grandes villes de l'Inde. Pour se distraire, il aime aller au cinéma, voir les dernières productions de Bollywood.
    Bhagat est un jeune " intouchable ", qui vit à la campagne. Au bas de l'échelle sociale, sa famille vit humblement de la terre et de l'agriculture.

  • Le maroc est un très beau pays ou voisinent mer, montagnes et désert.
    Depuis l'indépendance, le maroc a beaucoup changé. il est devenu plus moderne et, depuis l'arrivée au pouvoir du roi mohammed vi, ses habitants y ont gagné en liberté. toutefois, les conditions de vie d'une majorité de marocains restent difficiles et les inégalités sont encore profondes. proche de l'europe, le maroc est cependant un pays ouvert, oú les habitants se tournent vers l'avenir. leila appartient à une famille aisée.
    Elle habite dans la médina de fès. son père, un homme d'affaires, est souvent invité par le roi à dîner au palais. reda habite dans un bidonville de casablanca. la vie y est difficile mais la famille de reda espère obtenir bientôt un véritable appartement. anissa est une berbère des montagnes du haut atlas. son existence est rythmée par les saisons et les travaux des champs.


  • ikram, amina et fouad sont des enfants qui vivent en algérie.
    de la verte kabylie aux dunes du sahara en passant par alger, la capitale, ils grandissent auprès de leur famille, découvrant l'algérie moderne tout en apprenant l'histoire et les traditions de leur pays. ikram vit dans les montagnes de kabylie. il aime la culture kabyle, travaille dur à l'école et à la ferme. amina, fille d'un haut fonctionnaire algérien, profite des nombreux trésors de la capitale tout en se questionnant sur le statut et le rôle de la femme dans son pays.
    plus au sud, enfin, fouad rêve du désert et de la vie nomade, dont lui parle pendant des heures son arrière-grand-père. c'est en suivant ces trois enfants que claire veillères nous fait découvrir l'algérie, longtemps malmenée par l'histoire et aujourd'hui pleine d'espoir dans l'avenir.

  • Jaroslaw, Kasia et Janusz vous présentent la Pologne.
    Dominé à plusieurs reprises au cours de son histoire, le pays est aujourd'hui en pleine transformation grâce à sa jeune démocratie et sa récente entrée dans l'Union européenne. Jaroslaw a 12 ans. Il vit dans la capitale, à Varsovie. Son père travaille dans le bâtiment et s'absente de longs mois sur des chantiers en Allemagne. La famille se retrouve toujours pour la fête de Noël. Kasia a 13 ans vit à Cracovie.
    Elle joue du piano et admire Chopin, ce grand compositeur polonais. Sa mère est infirmière et travaille beaucoup, pour un salaire très bas. Si leur vie ne s'améliore pas, sa mère cherchera du travail à l'étranger. Janusz a 11 ans. Il vit à Gdansk, au bord de la mer Baltique. Son père travaille sur un chantier naval. Janusz lui demande souvent de raconter la révolte des ouvriers et l'histoire du syndicat Solidarnosc.

  • La Chine est l'un des plus vastes pays du monde et le plus peuplé. Les habitants de l'Est sont différents de ceux de l'Ouest, du Nord ou du Sud. Ainsi, si Zhang Meihua, Shi Shuilin, Ma Liya et Sem Dui sont chinois, leurs vies et leurs coutumes ne sont pas les mêmes. Avec eux, nous découvrons les nombreux visages de ce pays si lointain.Zhang Meihua a 10 ans et habite à quelques kilomètres de la capitale Beijing. Avec elle, nous partons à la découverte de cette cité chargée d'histoire. Un parcours initiatique qui se termine devant le tombeau de Mao, figure emblématique de la Chine contemporaine.C'est une aventure bien différente que nous font vivre Shi Shuilin et Ma Liya, jeunes chinois qui vivent au centre du pays, loin de l'animation de la ville. Si leur quotidien est aussi fait d'école, de fêtes religieuses et de moments de jeux, on découvre aussi les problèmes que leurs familles, plus pauvres que celles de la capitale, rencontrent.Sem Dui, quant à lui, est tibétain et vit dans l'Himalaya, une région qui ne ressemble pas au reste de la Chine. Elle est peuplée par une ethnie minoritaire, les Tibétains, qui ne parlent pas chinois et pratiquent la religion bouddhiste.

  • Faire connaître aux enfants d'ici la vie quotidienne des enfants d'ailleurs, telle est l'ambition de la collection enfants d'ailleurs.
    Dans chaque ouvrage, nous découvrons la vie de tous les jours, les besoins, les rêves de trois ou quatre enfants. et parce que leur vie est étroitement liée à l'histoire politique, sociale et religieuse de leur pays, apprendre à connaître ces enfants, c'est aussi découvrir le monde. joâo, flàvia et marcos grandissent au brésil, cet immense pays qui fait plus de la moitié de l'amérique du sud. a travers leur vie quotidienne, ils découvrent l'histoire de leur peuple et perpétuent ses traditions.
    Joâo est métis et vit à salvador de bahia, au nord du brésil. le sang de ses ancêtres africains coule dans ses veines et il est fier de cet héritage. flâvia habite brasilia, la capitale du pays. l'été, elle quitte la cité moderne pour découvrir l'amazonie avec ses parents, sa flore luxuriante et ses animaux étonnants. elle découvre aussi l'histoire des yanomami, l'une des plus anciennes tribus indiennes de la région, aujourd'hui menacée par la déforestation.
    A rio, marcos profite de la plage et du soleil pour pratiquer le surf, sa passion. il aime aussi le football, devenu une véritable religion au brésil. mais si marcos vit à ipanema, le quartier riche de rio, il connaît aussi les favelas, ces bidonvilles oú vivent les plus pauvres. françois-xavier freland nous fait découvrir le brésil, pays de contrastes aux mille visages.

  • N'Deye, Oury et Jean-Pierre vivent au Sénégal, pays d'Afrique noire aux multiples ethnies. N'Deye, jeune Wolof de dix ans, vit à Saint-Louis, en bordure de l'océan Atlantique. Connue pour son architecture coloniale, la ville l'est aussi pour la traite des Noirs à laquelle elle a participé. N'Deye a la chance d'aller à l'école, ce qui n'est pas le cas de toutes les petites filles, que l'on préfère garder à la maison. Oury habite dans la capitale, Dakar. Il est d'origine peule, ses parents viennent de la Guinée voisine. Oury aide parfois son père à l'atelier de confection, où les femmes viennent commander leurs boubous. Chez Oury, il y a deux mamans : son père, musulman, est en effet polygame. Jean-Pierre vient de Casamance, une région agricole ou son père cultive le maïs et le riz. Contrairement à la majorité des Sénégalais, il est catholique, comme Senghor, le premier président du Sénégal indépendant. Autour de l'atayah, le thé à la menthe, il écoute les jeunes parler de l'avenir. A travers le quotidien de trois enfants, Bilguissa Diallo nous parle du Sénégal dont l'histoire est étroitement liée à celle de la France.

  • Il y a cinq cents ans, les Conquistadores espagnols espéraient découvrir du métal précieux dans le " fleuve d'Argent "... Ce n'était qu'une légende ! Il en est resté le nom donné au pays où coule ce fleuve : l'Argentine.Julia, Néstor et Cesar vivent en Argentine, 3e puissance économique d'Amérique Latine. L'Argentine a vécu des périodes difficiles, subi une succession de régimes répressifs et de dictatures militaires, et connu une grave crise économique, en 2001. Un pays à l'histoire riche mais douloureuse, dont la liberté, à l'image des gauchos et des espaces infinis de la pampa, est devenue le symbole.Julia habite l'immense mégapole de Buenos Aires, capitale de l'Argentine au passé mémorable. Son père travaille dans une agence de voyages et sa mère est traductrice. À douze ans, Julia sait déjà ce qu'elle veut faire plus tard : hôtesse de l'air, pour avoir une grande connaissance du monde. Elle prend souvent l'avion pour aller chez ses grands-parents qui vivent à San Carlos de Bariloche, pour skier dans la fameuse cordillère des Andes.Néstor a dix ans, et habite dans une petite ferme isolée, au coeur de la pampa, l'immense prairie qui occupe le centre du pays. Son père est ouvrier agricole. La situation de la famille est devenue difficile lorsque le propriétaire qui l'employait, à l'image d'une partie des exploitants agricoles, a décidé de cultiver du soja transgénique et de mécaniser son exploitation. Néstor espère pouvoir s'acheter une ferme à lui, plus tard, et être indépendant.Cesar est fier de vivre dans " la ville la plus australe du monde ", Ushuaia. Ses parents tiennent un hôtel-restaurant. Ils sont arrivés en Terre de Feu il y a bientôt vingt ans, et Cesar y est né il y a onze ans. L'hiver - qui correspond à l'été en France -, Cesar regarde les icebergs défiler devant le port : ils lui donnent envie de partir au loin à la conquête d'espaces infinis.

  • Rachel vit en israël et nasser en cisjordanie, des terres chargées d'histoire que se disputent deux peuples depuis des décennies.
    Rachel est une jeune israélienne qui habite jérusalem avec sa famille. en ce mois d'octobre, elle célèbre la fête de soukkot et suit la procession qui parcourt la vieille ville, dont les monuments sont extraordinaires. la peur des attentats n'est cependant jamais loin. pour essayer de comprendre ce que vit son pays, la sueur aînée de rachel a voulu rencontrer, après son service militaire, des filles de colons juifs, qui occupent de façon illégale les territoires palestiniens.
    Nasser est palestinien et vit dans un camp de réfugiés près de bethléem. la vie est difficile : les soldats israéliens font de nombreuses incursions dans le camp et la construction du mur de sécurité prive les habitants de leur liberté. le camp reçoit parfois des volontaires israéliens, venus partager l'existence des palestiniens. c'est en parlant avec eux que le jeune garçon apprend que certains israéliens souhaitent aussi que la situation change dans leur pays.
    Sans fausse pudeur et avec objectivité, laure mistral parle du conflit israélo-palestinien et du quotidien des enfants qui le vivent.

  • Aux xve et xvie siècles, l'espagne puis le portugal se lancent dans d'extraordinaires aventures maritimes découvrir de nouvelles routes pour atteindre l'asie.
    En franchissant l'océan indien et l'océan atlantique, encore totalement inconnus. c'est ce qu'on appelle les " grandes découvertes ". comment les marins se repéraient-ils sur ces océans immenses ? qu'ont-ils découvert ? l'ambition de grands navigateurs, les embûches et les dangers qui jalonnent ces fabuleuses expéditions, les surprises et les déceptions, voilà ce que nous propose de découvrir brigitte coppin dans un livre plein d'aventures !.

  • Dans cet ouvrage, trois jeunes Espagnols nous font découvrir leur pays et leur passé chargé d'histoire, de guerres et de conquêtes.Ils nous parlent aussi de l'Espagne d'aujourd'hui qui se distingue par un fort régionalisme et un pluralisme de communautés avec leurs propres traditions et leurs dialectes.Inés a 13 ans et vit en Catalogne, à Barcelone, la deuxième ville la plus peuplée du pays après la capitale, Madrid. Chez elle, à l'école, dans les magasins, Inés parle catalan. Elle lit et pense en catalan.Juanita habite à Cordoue, tout au sud du pays, en Andalousie, et parle l'andalou, très proche du castillan, la langue "officielle" du pays.Alvaro vit à Salamanque, au coeur de l'Espagne, et parle lui le castillan. À 14 ans, il est préoccupé par son avenir : l'Espagne est aujourd'hui un des pays ayant le plus fort taux de chômage en Europe.

  • Madagascar, quatrième plus grande île du monde, est exceptionnelle par sa faune, sa flore et la richesse de ses habitants. Elle compte une multitude d'espèces végétales et animales présentes nulle part ailleurs, comme les forêts de baobabs ou les fameux lémuriens. Une mosaïque colorée de dix-huit ethnies peuple ce pays, à mi-chemin entre l'Afrique et le monde indien. Aina vit à Vohipeno, un village situé sur la côte Est de l'île. Il grandit au milieu des rizières, que son père cultive, et des girofliers. Lalatiana vit à Antananarivo, la capitale. C'est une Merina, l'ethnie des nobles. Elle est une privilégiée, mais elle connaît aussi la situation de nombreux Malgaches, qui sont très pauvres. Alisoa vit à Ilakaka, un village aux allures de western. Les parents d'Alisoa s'y sont installés avec l'espoir d'y faire fortune. Il paraît que le sous-sol regorge de pierres précieuses : des saphirs ! Dorine Leleu nous parle avec passion de 1'" île Rouge ", où elle a vécu plusieurs années.

  • Miruna, Cosmin et Marius habitent en Roumanie, l'un des derniers pays ayant rejoint l'Union européenne, en 2007.
    Après la longue dictature de Ceausescu, les Roumains se sont lancés dans la reconstruction de leur pays et de la démocratie. Miruna habite à Bucarest, la capitale, avec ses parents. Elle adore se rendre au marché avec sa grand-mère, qui vit avec eux. Miruna connaît une existence de petite fille plutôt aisée. Cosmin vit à Constanta, au bord de la mer Noire. Son père est issu d'une famille de pêcheurs du Danube.
    Marius habite dans un quartier de Zizin, un petit village près de Brasov dans les montagnes des Carpates. Sa famille, comme toutes les autres familles " roms " (tsiganes), vit un quotidien difficile.

  • Le Guatemala est un petit pays d'Amérique centrale. Conquis par les Espagnols au début du XVIème siècle, il acquiert son indépendance dans la première moitié du XVIIème siècle, à la même époque que l'ensemble de l'Amérique latine. Le pouvoir passe alors aux mains de quelques grandes familles de planteurs de banane, de café, de coton, qui ont le soutien de l'armée. Cette oligarchie se préoccupe davantage de sa richesse économique que du bien-être de la population. En 1950, une terrible guerre civile éclate, qui oppose l'armée à une guérilla bien implantée dans la population. Ce conflit dure quarante ans, jusqu'aux accords de paix de 1996. Bien que le pays soit pacifié, les indigènes (les Amérindiens) et les métis (ladinos), issus des mariages entre descendants d'Espagnols et Amérindiens, restent très pauvres. Le boom du tourisme international fait du Guatemala l'une des destinations majeures en Amérique latine. Ce développement touristique s'appuie sur de nombreux atouts : paysages magnifiques, cultures amérindiennes, productions agricoles de grande qualité comme le café. L'auteur nous présente ces différents aspects à travers les vies quotidiennes très contrastées de trois enfants :
    - Rigoberta est une jeune Amérindienne qui habite au nord, dans le pays Ixil. Ce fut l'une des régions les plus frappées par les affrontements entre militaires et guérilleros au cours des années 1970-1980. Fiers de leur culture, les ixils croient en leurs propres dieux, se soignent par des moyens inhabituels, cultivent et tissent selon des méthodes ancestrales.
    - Juan est un métis pauvre ; il survit difficilement en travaillant, tout en espérant à la fois entrer à l'école et partir pour les États-Unis. Il illustre ce « rêve américain » si important de nos jours dans toute l'Amérique latine.
    - Marta habite la capitale, Guatemala Ciudad, et appartient à l'aristocratie que l'on appelle « créole ». Il s'agit d'une petite minorité blanche, dont l'importance est décisive pour l'histoire et l'économie du pays.
    Le jeune lecteur découvrira à la fois la solidarité qui a permis aux peuples amérindiens de faire perdurer leurs cultures jusqu'à nos jours, la difficile condition des métis (qui ne peuvent revendiquer une culture originale comme les Amérindiens et qui n'ont guère de possibilité de promotion sociale comme les créoles), et le rôle politique d'une aristocratie reposant sur des valeurs souvent issues des siècles passés remontant parfois jusqu'à l'époque de la conquête de l'Amérique par les Espagnols.

  • Mehmet, Hatice et Hozan vivent en Turquie, à la croisée de l'Orient et de l'Occident.
    Berceau de l'Empire ottoman qui s'étendait des Balkans jusqu'à l'Afrique du Nord, la Turquie est devenue au xxe siècle une puissance moderne et laïque ; elle poursuit sa transformation et se rapproche de l'Union européenne. Mehmet vit à Istanbul. Son père est professeur d'histoire à l'université et sa mère s'occupe d'un petit salon de coiffure tout près du grand bazar, où affluent les touristes du monde entier.
    Hatice vit à Ankara, la capitale de la Turquie, où ses parents ont une entreprise de tapis. Pendant les vacances, elle rend visite à ses grands-parents maternels qui vivent à Avanos, en Cappadoce. Hozan est kurde. Il habite à Diyarbakir, surnommée la « capitale » du Kurdistan turc. Hozan nous rappelle la fierté et l'exception des Kurdes pour qui la tradition mais aussi, le territoire, est sujet de discorde en Turquie.

  • Faire connaître aux enfants d'ici la vie quotidienne des enfants d'ailleurs, telle est l'ambition de la collection enfants d'ailleurs.
    Dans chaque ouvrage, nous découvrons la vie de tous les jours, les besoins, les rêves de trois ou quatre enfants. et parce que leur vie est étroitement liée à l'histoire politique, sociale et religieuse de leur pays, apprendre à connaître ces enfants, c'est aussi découvrir le monde. ahmed, dewi et wayan vivent en indonésie, le plus grand archipel du monde. s'y côtoient de nombreux peuples, qui vivent selon leurs traditions.
    Ahmed, qui habite à jakarta, la capitale indonésienne, est musulman, comme la majorité des indonésiens. ses parents s'occupent d'un petit restaurant traditionnel et il va souvent avec eux acheter du poisson au port de sunda kelapa, une véritable ville dans la ville. dewi vit sur l'île de sumatra. elle appartient au peuple minang, au sein duquel les femmes détiennent l'autorité et prennent toutes les décisions importantes.
    Wayan est balinais. il est hindouiste et croit en plusieurs dieux. son père est marionnettiste du théâtre d'ombres, une fonction très respectée puisque l'on dit qu'il est le lien entre les dieux et les hommes.

  • Au moyen age, naître fille ou naître garçon n'a pas la même valeur : si chaque enfant est aimé par ses parents, son destin sera différent suivant son sexe.

    Dans la famille, à l'école, au monastère ou en apprentissage, les enfants ne sont pas traités de la même façon. dès la grossesse, les parents prient pour avoir un garçon plutôt qu'une fille, considérée comme inférieure. plus tard, alors que le petit garçon apprend à lire, à écrire et à compter, la fille a plus rarement accès au savoir, et est surtout formée pour tenir une maison et s'occuper d'une famille.
    En s'appuyant sur des documents d'époque peu connus, didier lett nous parle des différences entre les filles et les garçons au moyen age, à travers toutes les étapes de l'enfance.

  • Sultana, Leila et Everett vivent aux Etats-Unis, pays contrasté où la diversité de ses habitants n'a d'égale que l'immensité de ses territoires. Trois enfants, trois visages différents et complémentaires du pays des libertés... Sultana est new-yorkaise. D'origine franco-guyanaise, elle nous fait découvrir les hauts lieux de la capitale du métissage, depuis la statue de la Liberté jusqu'à l'emplacement des tours du World Trade Center, frappées par l'attentat du 11 septembre 2001.
    Leila vit à Athens, au Texas. Ici les disparités sont nombreuses, et elle constate chaque jour à quel point la richesse des grands propriétaires terriens côtoie les difficultés des immigrants clandestins. Everett habite dans une réserve indienne dans l'Etat de Washington. Très fier de son identité indienne, il arrive à marier la culture américaine et les traditions de son peuple. Michèle Anouilh, à travers les portraits de ces trois enfants, nous apprend à mieux connaître ce pays qui fascine mais, parfois aussi, nous fait peur. Elle vit aux Etats-Unis.

empty