Oskar

  • Alexandrie, 30 avant J.-C. : Séléné, Alexandre et leur petit frère Ptolémée sont des enfants choyés par leur mère, la reine Cléopâtre, qui règne sur l'Égypte. Mais l'angoisse règne car Octave, le général romain, à la tête de l'armée, provoque la chute d'Alexandrie. Cléopâtre et son époux, Marc-Antoine, préfèrent mettre fin à leurs jours plutôt que de devenir ses prisonniers. Après avoir tenté de se cacher dans le palais, les enfants sont découverts et emmenés captifs à Rome. Seule Tiyi leur nourrice les accompagne dans ce périple. Octave les fait défiler face au peuple romain lors d'une cérémonie pour célébrer sa victoire. Les enfants sont confiés à Octavie, la soeur d'Octave, et première épouse de Marc-Antoine. Elle les accueille dans sa maison où vivent également leurs demi-frères et demi-soeurs. Si Alexandre et Ptolémée se font rapidement à leur nouvelle famille, Séléné rejette tout de leur vie romaine. Leur nourrice leur est brutalement arrachée. La petite fille sombre alors dans une profonde mélancolie qu'Octavie tente de guérir. Les mois passent tandis que Séléné ne pense qu'à s'enfuir...

  • Née en 1907, Germain Tillion fut toute sa vie une combattante. Formée par Marcel Mauss et Louis Massignon, elle devient ethnologue puis part en Algérie en 1937 pour des études sur les ethnies berbères. De retour en France au moment de l'armistice de 1940, elle devient chef du réseau de la Résistance du Musée de l'Homme et travaille à l'évasion des prisonniers. Elle est arrêtée et déportée à Ravensbrück. Après la dure épreuve des camps, elle retrouve le courage de repartir en guerre contre toutes les formes d'aliénation de la personne humaine. Lors de ses interventions pendant la guerre d'Algérie : elle dénonce la torture, la soumission des femmes algériennes et s'efforce d'empêcher les exécutions et les attentats aveugles contre la population civile. Celle qui rêva toute sa vie d'une paix mondiale décéda en 2008 à l'âge de 101 ans.

  • Il épargnait et honorait ses ennemis qui le combattaient loyalement, mais dans sa folie, il a tué d'un coup de lance un de ses meilleurs amis.
    Il se disait fils d'une humaine et d'un dieu.
    Il a été éduqué par le plus grand des philosophes de son temps.
    Il combattait à la tête de ses troupes et défiait la mort à chaque bataille.
    Il n'a jamais été défait, mais il a succombé aux moeurs de ceux qu'il avait vaincus.
    À vingt-­-six ans, il est devenu le plus riche des hommes, mais la richesse ne l'attirait pas.
    Il aurait pu finir sa vie dans un palais fabuleux entouré des plus belles femmes de son époque, mais l'inconnu le fascinait plus encore.
    /> Son rêve était d'unifier le monde.
    Il a fait construire de nombreuses villes portant son nom.
    Dans la plus grande d'entre elles, en Égypte, a été bâtie la plus prestigieuse des bibliothèques.
    Il s'appelait Alexandre le Grand et il a réalisé le rêve des Grecs :
    Venger leurs cités pillées jadis par les armées de Xerxès en conquérant l'immense Empire perse.
    Alexandre Le Grand fait le bilan de son parcours semé d'exploits fulgurants et de drames.

  • Mississippi, 1953. Billy Caldwell vit seul avec son père, l'éditeur-imprimeur du journal Le Clairon. Une vie simple et heureuse. Jusqu'au jour où le mari de leur femme de ménage, un métayer noir, est sauvagement torturé par des membres du Ku Klux Klan. Jusqu'au jour où Billy découvre le sort injuste réservé aux Noirs et la violence qui s'acharne contre eux... Jusqu'au jour où Billy et son père décident de se révolter contre cette barbarie, au péril de leur propre vie...

  • C'était il y a 100 ans tout juste, en 1911. Cette année-là, le Norvégien Roald Amundsen se prépare à conquérir le Pôle Sud, dernier point inexploré de la Planète. Mais il n'est pas seul en course : le Britannique Robert Falcon Scott et son équipe se sont mis en route de leur côté vers ce continent blanc et inhabité. Lequel des deux va gagner ? Que vont devenir les hommes, les chiens et les poneys embarqués dans cette terrible aventure ?

    Cette histoire s'adresse à la fin du cycle 3 et aux 6e-5e. Elle permet de découvrir la conquête du pôle nord et du pôle sud, et les enjeux écologiques dont ces mondes peu hospitaliers sont aujourd'hui l'enjeu, à travers notamment le tourisme et le réchauffement climatique.

  • L'histoire de celui qui, né esclave, devint le premier général noir de l'armée française, avant d'être la figure emblématique de la révolution haïtienne contre l'esclavage. Personnalité exceptionnelle, Toussaint Louverture fut un catholique fervent au pays du Vaudou. Son courage et ses luttes permirent que, quelques mois après sa mort en janvier 1804, Haïti devienne une République noire indépendante...

  • 4 septembre 1957. Neuf adolescents afro-américains intègrent le lycée de Little Rock. L'établissement étant réservé aux Blancs, les étudiants noirs sont accueillis avec haine et menaces de mort. Les partisans de la ségrégation raciale ordonnent de leur bloquer l'accès. Le président Eisenhower se voit alors contraint d'envoyer plus de mille soldats de la 101e division parachutiste pour les protéger et leur permettre d'étudier... Cette rentrée devait être un grand jour pour Elizabeth, Melba, Carlotta, Minnijean, Gloria, Thelma, Ernest, Jefferson et Terrence. Mais ils ne savaient pas encore qu'ils étaient en train d'écrire un épisode crucial de la lutte contre la ségrégation raciale...

  • Le 17 janvier 1961, Patrice Lumumba, Premier ministre du Congo indépendant mourrait assassiné. Leader indépendantiste et nationaliste, c'était un homme droit qui resta toujours fidèle à ses idéaux de justice et de liberté. Il fut assez voyant pour prédire « si je meurs demain c'est parce qu'un Blanc aura armé un Noir ». Dans cet essai biographique, l'auteur nous rappelle le lointain passé du continent africain et la longue nuit coloniale où fut plongé le Congo. Il nous parle de la lutte de Lumumba pour que l'indépendance de son pays ne soit pas bradée au bénéfice des grandes sociétés qui exploitaient les immenses richesses du sous-sol et de la forêt. Il nous raconte surtout la souffrance et la colère d'un homme qui osa rêver d'une Afrique nouvelle où personne ne serait humilié et offensé.

  • Une histoire vraie : celle de Rosa Parks qui, en refusant de céder sa place dans un bus à un homme blanc et en étant jetée en prison pour cela, a déclenché une prise de conscience de la communauté noire, puis de la société américaine tout entière.

  • Tout au long de ce texte, Léonard de Vinci parle et raconte ce qui le tracasse, ce qui le transporte, ce qui l'emporte, ce qui le réjouit. On découvre ainsi certaines facettes étonnantes de lui : le Léonard ingénieur de guerre, le Léonard cartographe, le Léonard créateur d'événements festifs... En suivant le peintre, le sculpteur, l'inventeur, le mathématicien, on ne prend pas seulement conscience qu'il était un génie visionnaire, mais aussi qu'il a été et est resté un enfant illégitime, à la blessure béante. Cette blessure en fera un être qui sera toujours dans le paradoxe de rester libre tout en conservant un perpétuel besoin de la reconnaissance des autres.

    Ce récit non linéaire débute quand Léonard a soixante-trois, qu'il va quitter Florence pour la France et qu'il monte une dernière fois sur « ses » collines pour dire adieu au paysage de Toscane qu'il aime et à la vie qu'il a menée jusque-là.

  • Paris 1940, pendant l'Occupation. Attachée de conservation au musée du Jeu de Paume, Rose Valland assiste, impuissante, au pillage du patrimoine français par les hommes du IIIe Reich. Dans le plus grand secret et au péril de sa vie, elle décide de mener un combat en répertoriant, jour après jour, les oeuvres stockées dans son établissement après avoir été volées aux juifs, aux francs-maçons comme aux musées, pour ensuite être acheminées vers l'Allemagne nazie...
    Le parcours exemplaire d'une figure de la Résistance sur le front de l'art.

  • En 1940, Jean Moulin est préfet à Chartres. À l'arrivée de l'armée allemande, il refuse d'accuser des soldats français de meurtres commis par les Allemands. Il est torturé et tente de se suicider. Révoqué, il décide de gagner Londres, après avoir recueilli des renseignements sur les premiers mouvements de résistance en zone dite libre. Séduit, De Gaulle le nomme en tant que son représentant pour unifier la résistance intérieure et la grouper autour de lui, en dépit des oppositions et des réticences...
    En hommage à son intégrité et à son courage, il repose désormais au Panthéon, auprès d'autres grands hommes qui ont marqué l'histoire de la France.

  • Le 18 juin 1940, depuis Londres, Charles de Gaulle lance son appel à la résistance. En pleine débâcle, il fait le choix de dire non à l'occupant et au gouvernement de Vichy. Avec lui commence l'épopée de la France libre. Il se bat pour faire entendre la voix de la patrie, malgré la défiance des Alliés. Le Général va construire sa légitimité politique, s'appuyant sur les Free French pour assembler la Résistance sous sa bannière et faire figurer la France parmi les vainqueurs. Le 26 août 1944, en descendant les Champs-Élysées, celui qui était la voix sans visage de l'espérance incarne l'honneur et la liberté retrouvée des Français.

  • Mike appartient au Ku Klux Klan. Humilier, insulter et brutaliser les Noirs fait partie de son quotidien. Mais lorsque Mike entend pour la première fois Martin Luther King parler, quelque chose commence à changer en lui... Son amour pour la belle Kate révoltée par le racisme des États du Sud, sa propre réticence à la violence qui l'entoure, le choc de la guerre du Vietnam vont le transformer profondément...

  • Qui veut tuer Charlemagne ? Des forces obscures sont en action, invisibles, déterminées à assassiner le futur empereur. Le jeune David le découvre. Personne ne le croit, mais ceux qui savent qu'il dit vrai, décident de l'éliminer...
    Tout commence au retour de Isaac al-Yahudi, dit Isaac de Narbonne, le savant juif, l'ami, que Charlemagne envoya auprès du calife Haroun al-Rachid pour demander les clefs de Jérusalem afin d'être sacré empereur... Isaac réussit sa mission et revint avec d'étranges cadeaux... mortels ?

  • Un soir d'automne 1935 en Bretagne. Louise a le coeur lourd car elle s'apprête à quitter tout ce qu'elle connait.
    Comme beaucoup, ses parents sont partis chercher du travail à Paris. Son père travaille déjà à l'usine Renault de Boulogne Billancourt et sa mère sera bientôt employée de maison.
    A 10 ans, la petite bretonne découvre la capitale, le milieu ouvrier et celui des maisons bourgeoises. Bientôt, elle se retrouve aux premières loges pour observer la colère qui gronde contre la montée du fascisme et les conditions de travail dans l'usine de son père. Avec Louise nous « vivons » les grèves de 36, les occupations d'usine, ce beau mois de mai 36 !...
    Et bientôt, grâce aux premiers congés payés, Louise pourra rentrer en Bretagne pour raconter sa vie mouvementée à François son ami d'enfance.

  • À la fin du XIX e siècle, un enfant, fils de paysans du Forez, se montre doué pour le maniement de la langue française. À la mort de ses parents, il est pris en charge par une famille d'émouleurs dans les montagnes de Thiers. Dans son nouveau foyer d'artisans-ouvriers, il s'imprègne de la culture et des chansons anarchistes.
    En 1917, quand il se retrouve face à la boucherie de la Première Guerre mondiale, il se mutine en chantant la chanson de Craonne censurée par les officiers. Il est condamné à être fusillé pour l'exemple. Dans la dernière lettre qu'il adresse à sa fiancée, juste avant d'être conduit au peloton d'exécution, il va transmettre et révéler avec habileté, grâce à des acrostiches, les paroles de la « chanson interdite ».

    Cette chanson contestataire a été interdite en raison de ses paroles antimilitaristes et défaitistes.
    « Adieu la vie, adieu l'amour / Adieu toutes les femmes C'est bien fini, c'est pour toujours / De cette guerre infâme C'est à Craonne sur le plateau / Qu'on doit laisser sa peau Car nous sommes tous condamnés / Nous sommes les sacrifiés »

  • Présentation Cette fiction est inspirée d'une histoire vraie. À Noël 1914, sur le front opposant troupes britanniques et allemandes, les soldats des deux camps, désobéissant à leurs supérieurs, cessent de combattre ; Ils fraternisent, enterrent en commun leurs morts, jouent aux cartes et disputent même un match de football entre les tranchées...
    À la suite du récit : un dossier illustré avec des documents et des photographies sur la Première Guerre mondiale et les fraternisations, et d'authentiques lettres de poilus, riches en émotion.

    Présentation de l'auteur Éric Simard est né en 1962 et vit à Dol-de-Bretagne. Parmi ses principaux titres aux éditions Oskar : La Femme noire qui refusa de se soumettre pour lequel il a obtenu de nombreux prix littéraires et qui est sélectionné au Prix des Incorruptibles ; Lettre au Président du Monde, les droits de l'enfant, Écoute, la Terre te parle ; Cinq heures pour le sauver et Je suis un homme - Martin Luther King. Un auteur-phare des éditions Oskar.

  • Née en 1822, Harriet Tubman a d'abord été une esclave noire.
    Elle s'est évadée en 1849 pour devenir libre. Elle a ensuite risqué de nombreuses fois sa vie pour guider d'autres esclaves vers la liberté.
    Engagée dans les combats pendant la guerre de Sécession, elle a lutté pour obtenir l'abolition de l'esclavage. Militante infatigable, elle a oeuvré pour l'émancipation des femmes américaines.

  • Changan, capitale de la Chine, aux environs du 1er siècle avant J.C. pendant la dynastie des Han.
    La mort de lEmpereur est proche. Yun, sa concubine préférée, part pour Chengdu se réfugier chez son frère Hou Chi avec ses deux enfants, les jumeaux : Li Mei et Li Cheng. Là-bas, ils seront à labri de la jalousie féroce de limpératrice qui souhaite leur mort. Mais le repos sera de courte durée et Li Cheng, pour écarter la menace qui le poursuit, prendra la route des caravanes en compagnie de Kubilai, un riche marchand de soie. Or ce voyage dont il rêvait depuis longtemps va lui réserver bien des surprises car la fabrication de la soie fait lobjet de convoitises Qui est le farouche Ayis au comportement si étrange ? Que cache-t-il dans cet étui dont il ne se sépare jamais ? Kubilai nest-il pas un traître à la solde dun pays rival ? Voilà notre prince plongé, malgré lui, dans une dangereuse histoire despionnage. Sa s½ur qui, de son côté, a fait une découverte terrible, pourra-t-elle venir à son secours en lui faisant parvenir de laide ? Liang, le fidèle officier dévoué à Yun, arrivera-t-il à temps ? Une course-poursuite commence sur la route de la soie
    Présentation de lauteur
    Florence Lamy est née à Marseille en1946 et vit actuellement à Orléans. Elle a fait des études de Lettres à la faculté dAix-en-Provence. Professeur certifiée de Lettres Modernes, elle enseigne le français en Collège. Elle anime des ateliers décriture et un atelier artistique pour créer des comédies musicales. Sa bonne connaissance des centres dintérêts des adolescents la poussée tout naturellement à écrire pour eux. Elle signe ici son premier roman aux éditions Oskar.


  • 1942. La guerre fait rage dans le monde, les nazis semblent invincibles. Stig est un jeune Suédois de 12 ans, qui suit son père, journaliste et responsable de la Résistance scandinave, dans son périple au Danemark et en Norvège. De 1942 à 1945, Stig est balloté d'un pays à l'autre de la Scandinavie et le lecteur découvre alors comment chaque pays a réagi face au nazisme : le Danemark impressionne par sa résistance collective et en grande partie non-violente où la population juive a pu être sauvée grâce à la mobilisation de tous ; en Suède offre un refuge à de nombreux Juifs et antinazis ; la Norvège, quant à elle, refuse le nazisme dès le début de l'invasion allemande. Pasteurs et instituteurs prônent la Résistance, à l'instar du roi réfugié en Angleterre, et subissent une terrible répression. Quand son père disparaît, Stig retourne en Suède. Il s'éprend d'une réfugiée juive de son âge. On le retrouve ensuite en Laponie, où il participe lui-même, à présent, aux actions de résistance contre l'occupant nazi. Stig est un garçon que l'idéologie nazie blesse profondément. Ses armes ? La pensée et le dessin.

  • Transis de froid dans les tranchées, trois soldats vont participer à la grande offensive lancée par le général Nivelle le 16 avril 1917. Heureusement, ils sortent vivants de l'attaque si meurtrière qui a eu lieu sur le plateau du Chemin des Dames, un des plus tragiques champs de bataille de la guerre de 1914-1918. Quand ils apprennent que leur permission tant attendue est supprimée, ils décident de se révolter et de faire la grève de la guerre.

  • En ce matin du 3 novembre 1793, une femme se prépare à être conduite à l'échafaud. Cette femme ? C'est Olympe de Gouges. Son crime ? Avoir voulu que les femmes puissent obtenir les mêmes droits que les hommes. Elle s'est également battue pour que cesse l'injustice de l'esclavage des noirs aux Antilles.
    Alors que le bourreau la conduit à travers les rues de Paris, Olympe, la bâtarde de Montauban, se souvient de toutes les rencontres qui ont fait d'elle cette femme en avance sur son temps.

  • Les Curie : Marie, Pierre, Irène, Frédéric, une famille de savants. Récompensés par plusieurs prix Nobel pour leurs recherches et leurs travaux sur la radioactivité, deux générations de scientifiques qui ont bouleversé notre connaissance de la matière. Acteurs de l'Histoire, des voitures radiologiques sur le front durant la Grande Guerre à la résistance au nazisme et au combat contre les armes nucléaires, les Curie étaient des scientifiques engagés. La formidable histoire de ces deux couples mythiques, épris de justice sociale, de progrès et de paix.

empty