Sciences humaines & sociales

  • A la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe, les idées de la Révolution française se diffusent en Europe mais rencontrent l'opposition des souverains des grandes puissances. L'échec d'une Europe napoléonienne consacre le retour à l'ordre ancien. Cependant, des mouvements révolutionnaires se développent sur le continent. Après une période d'échecs, les nations, en quête de liberté, s'organisent en Etats-nations pour créer un nouvel ordre européen. Dans le même temps, la révolution industrielle contribue à modifier les structures sociales et les mentalités des Européens. L'Europe, puissante et sûre d'elle-même, se lance à la conquête du monde par la colonisation. Mais les nations européennes surarmées vivent dans un équilibre politique fragile et se déchirent lors de la Première Guerre mondiale. Gravement meurtrie par ce conflit, l'Europe perd beaucoup de son prestige et vit des mutations culturelles irréversibles. Mais elle subit durement la crise économique mondiale. Profondément divisée idéologiquement, avec notamment la montée de régimes autoritaires, elle ne peut éviter un second conflit mondial. Son unité est dangereusement menacée.

  • En vingt ans, la Chine a accompli une spectaculaire métamorphose. Ce pays, fier de son passé, humilié par les agressions coloniales, a cru, au temps de Mao Zedong, qu'il retrouverait sa dignité en fondant un modèle nouveau de société. Après les échecs successifs du Grand Bond en avant et de la révolution culturelle, le gouvernement, sous l'impulsion de Deng Xiaoping, a opté pour l'ouverture à l'économie mondiale.
    Réconcilié avec une diaspora entreprenante et riche, le pouvoir a su attirer ses capitaux pour reprendre une partie de son potentiel industriel vieillissant et créer de nombreuses entreprises performantes. Il a incité les pays développés à investir sur son territoire. Les entreprises multinationales délocalisent leurs usines dans ce pays à bas salaires. Elles font naître quantité de filiales chinoises pour leur meilleur profit, mais aussi au bénéfice du pays qui en avait grand besoin.
    Le poids de la Chine dans le monde ne cesse d'augmenter. Désormais, elle occupe une place de premier plan, ce qui lui permet de faire entendre une voix assurée dans le concert des grandes nations. Rivale des Etats-Unis dans toute la zone de l'océan Pacifique, elle mobilise ses forces pour devenir ce qu'elle a toujours voulu être: l'Empire du Milieu.

  • Cet atlas replace les îles britanniques dans le contexte de l'union européenne.
    Illustré de cartes et de photos, il précise leurs repères historiques, définit leur territoire naturel et physique. il explique l'organisation de leur société, de leur politique, de leur culture, de leur art de vivre et leur attitude citoyenne. cet atlas permet d'appréhender les îles britanniques dans leur diversité, leur réalité, leur évolution et de comprendre leur projet face aux enjeux et aux problèmes du monde contemporain.
    L'europe est l'union de 27 pays qui ont chacun une identité propre par leur histoire, leur civilisation et leur organisation politique. l'europe est une articulation de destins divergents et complexes, unis pour fonder une identité. l'europe est un projet d'avenir pour des enjeux - économie, environnement et développement durable - qui dépassent le cadre des frontières nationales. l'europe est un territoire habité par environ 500 millions d'habitants différents, tous citoyens de l'union européenne.

  • Cet atlas replace l'allemagne dans le contexte de l'union européenne.
    Illustré de cartes et de photos, il précise ses repères historiques, définit son territoire naturel et physique. il explique l'organisation de sa société, de sa politique, de sa culture, de son art de vivre et son attitude citoyenne. cet atlas permet d'appréhender l'allemagne dans sa diversité, sa réalité, son évolution et de comprendre son projet face aux enjeux et aux problèmes du monde contemporain.
    L'europe est l'union de 27 pays qui ont chacun une identité propre par leur histoire, leur civilisation et leur organisation politique. l'europe est une articulation de destins divergents et complexes, unis pour fonder une identité. l'europe est un projet d'avenir pour des enjeux - économie, environnement et développement durable - qui dépassent le cadre des frontières nationales. l'europe est un territoire habité par environ 500 millions d'habitants différents, tous citoyens de l'union européenne.

  • Cet atlas replace l'espagne dans le contexte de l'union européenne.
    Illustré de cartes et de photos, il précise ses repères historiques, définit son territoire naturel et physique.
    Il explique l'organisation de sa société, de sa politique, de sa culture, de son art de vivre et son attitude citoyenne. cet atlas permet d'appréhender l'espagne dans sa diversité, sa réalité, son évolution et de comprendre son projet face aux enjeux et aux problèmes du monde contemporain.

  • Cet atlas replace l'italie dans le contexte de l'union européenne.
    Illustré de cartes et de photos, il précise ses repères historiques, définit son territoire naturel et physique. il explique l'organisation de sa société, de sa politique, de sa culture, de son art de vivre et son attitude citoyenne. cet atlas permet d'appréhender l'italie dans sa diversité, sa réalité, son évolution et de comprendre son projet face aux enjeux et aux problèmes du monde contemporain.
    L'europe est l'union de 27 pays qui ont chacun une identité propre par leur histoire, leur civilisation et leur organisation politique. l'europe est une articulation de destins divergents et complexes, unis pour fonder une identité. l'europe est un projet d'avenir pour des enjeux - économie, environnement et développement durable - qui dépassent le cadre des frontières nationales. l'europe est un territoire habité par environ 500 millions d'habitants différents, tous citoyens de l'union européenne.

  • De ses lointaines origines préhistoriques à la fin du premier millénaire de notre ère, le peuplement de l'Europe est divers et mouvementé lentes pénétrations ou invasions brutales dont il est difficile d'évaluer l'ampleur. Mais chaque nouvel occupant est porteur d'une culture originale qui s'amalgame avec la précédente. Avec l'écriture vient le temps de l'histoire. L'Europe doit à la Grèce un certain nombre de modèles : la démocratie, la pensée rationnelle, un patrimoine littéraire, une certaine conception de la beauté. Les Romains ont transmis cet héritage, mais ils ont en outre marqué le sol et les institutions européennes d'une empreinte peut-être indélébile. C'est sur ce terreau gréco-romain que, dans un élan irrésistible, s'est répandue la religion chrétienne. L'Europe de l'an mille est sans nul doute une Europe chrétienne, même si de vastes espaces échappent encore à l'aire d'influence de l'Eglise

  • De l'an mille à la fin du Moyen Age, l'Europe vit une période où le religieux domine la société. L'Eglise achève de convertir, par la prédication ou la conquête militaire, les peuples du nord et de l'est du continent. Les actes de la vie sociale sont encadrés par une Eglise omniprésente. Les monastères et les cathédrales manifestent la puissance du clergé et la vigueur de la foi. Ce temps est aussi, pour la chrétienté, celui des déchirures. Son unité est rompue en 1053 par la séparation de Rome et de Constantinople. Les hérésies, réprimées par le fer et par le feu, ébranlent la confiance du peuple dans les autorités. Cette époque est marquée par des progrès démographiques et économiques. Les villes retrouvent leur rôle moteur. Les deux régions économiques les plus prospères sont l'Italie du nord et l'ensemble Pays-Bas -Allemagne du nord. Elles échangent leurs marchandises par un réseau de voies maritimes et routières qui couvre toute l'Europe. La fin du XIVe siècle et la première moitié du XVe sont un temps de crises. La peste fait périr une grande partie de la population et désorganise la vie sociale, cependant que la guerre ajoute à cette terrible épreuve. Après 1450, les fléaux perdent de leur intensité. L'Europe se relève.

  • 1945.
    L'Europe, libérée du joug nazi, est exsangue. Soumise à la pression des deux grands vainqueurs, USA et URSS, le continent est, en trois ans, partagé en deux par un " rideau de fer ". Un équilibre précaire s'installe pour de longues années. La " guerre froide " entretient une tension permanente entre l'Est et l'Ouest sans pour autant déboucher sur un conflit ouvert. La mort de Staline en 1953 fait naître un espoir vite déçu. L'Union soviétique maintient la cohésion du bloc de l'Est en intervenant, au besoin par la force, dans les affaires intérieures des démocraties populaires. Elle pratique à l'égard de l'ouest une politique de " coexistence pacifique " qui se traduit par une relative détente. En Europe de l'ouest, des hommes politiques élaborent un projet commun qui aboutit à la mise en place d'un " marché commun ". Malgré la crise économique qui débute en 1973, la Communauté européenne gagne du terrain, réunissant en son sein un nombre croissant de pays. L'année 1989 marque un tournant dans l'histoire de l'Europe : en quelques mois, le système soviétique s'effondre. Forte de sa puissance économique, l'Union européenne, née du traité de Maastricht, constitue pour les pays d'Europe centrale et orientale un pôle d'attraction.

  • Cet album couvre la période qui s'étend de la fin du Moyen Age à la veille de la Révolution française. Il traite de trois grandes périodes : la Renaissance, le temps du baroque et du classicisme, le Siècle des lumières. Né en Italie à la fin du XIVe siècle, l'humanisme révolutionne la philosophie, bouleverse la pensée religieuse, engendre un nouvel essor du travail scientifique et déclenche un fort développement de l'esprit d'entreprise. L'homme européen perfectionne ses moyens de navigation et aborde des terres jusque-là inconnues de lui. Il s'assure la mainmise sur l'Amérique et une partie de l'Asie dont il tire des richesses fabuleuses. A la fin du XVIIe siècle, l'invention de la machine à vapeur ouvre la perspective de produire à bon marché des biens de consommation. Au cours du temps, la géographie politique de l'Europe est transformée. Les grandes monarchies espagnole, française et anglaise prennent, l'une après l'autre, la première place, cependant que la Prusse et la Russie affirment leur présence dans le concert des nations.

empty