Publibook

  • Seconde moitié du XIXe siècle. Sous l'impulsion de l'Anglaise Florence Nightingale qui s'était distinguée lors de la guerre de Crimée, la profession d'infirmière connaît un formidable élan progressiste. Elle vit même une révolution essentielle : fondation d'une véritable formation, nouvelles méthodes de travail, encadrement accru permettent alors au métier de gagner en efficacité, en professionnalisme, en cohésion. Une mutation qui inspirera rapidement les États-Unis et des femmes américaines progressiste qui promouvront à leur manière ces idées et se feront un devoir et une mission de les transmettre. Ce sera le cas, mais plus timidement, en France, grâce à l'action de la Française Anna Hamilton. Hélas, loin de s'imposer dans l'Hexagone, notamment aux lendemains d'une Première Guerre mondiale qui a pourtant permis de prendre conscience des avancées anglo-américaines dans le domaine du soin, ce modèle ne sera pas entièrement repris. Pour quelles raisons ? Retour sur l'histoire de la profession d'infirmière de part et d'autre de l'océan à travers les liens transatlantiques, les débats d'idées, les idéologies sous-jacentes, le genre et les appartenances religieuses qui s'affrontent. Avec une volonté affichée d'éclairer les pans méconnus de l'histoire et de replacer leurs acteurs essentiels à leur juste place, Évelyne Diebolt et Nicole Fouché relatent et analysent les évolutions du métier d'infirmière sur les sols anglo-américains et français. Une histoire d'abord séparée, puis menée en parallèle, avant une véritable rencontre sur le territoire français marqué par la Grande Guerre. Mais les multiples pressions, pour faire adopter par la France le modèle proposé par les Anglo-Américains, ne suffisent pas. Fruit d'une problématique inédite, cet essai nous rappelle encore que l'histoire des infirmières est indissociable de celle des femmes, de leur manière de s'approprier les métiers et d'en refaçonner les contours. Derrière le propos historique, ce sont donc des femmes d'avant-garde que cet ouvrage nous propose de découvrir.

  • « Par la richesse de la réflexion et la pertinence des témoignages recueillis, cet ouvrage peut contribuer à susciter la prise de conscience du traitement tout à fait inapproprié que le Noir inflige à une partie de son corps. Au fond, il constitue une remise en question des rapports entre dominants et dominés, entre Blancs et Noirs sans verser dans le manichéisme. Les éléments de solution que ce livre propose traduisent la nécessité pour ces derniers d'établir leurs propres échelles de valeurs, leurs modèles, leurs canons de beauté. » Dans "Du cheveu défrisé au cheveu crépu", Juliette Sméralda propose une étude complète et documentée sur les phénomènes sociologiques, historiques et esthétiques liés à l'adoption des standards culturels européens par les populations noires après la colonisation. Se basant sur des témoignages vibrants et parfois pleins d'humour, elle construit une véritable thèse qu'elle parvient par la suite à appuyer et à consolider en invoquant Bourdieu. Un travail passionnant et considérable, qui nous en apprend beaucoup sur les rapports entre Noirs et Blancs.

  • Comment des formateurs d'adultes ou des agents d'insertion font-ils avec les demandes qui leur sont faites d'accompagner des bénéficiaires de minima sociaux et/ou des demandeurs d'emploi de longue durée sachant que les parcours d'insertion feront l'objet d'une évaluation ex nihilo ? Comment ces professionnels de la relation avec et sur autrui aménagent-ils leurs pratiques de travail ordinaires pour répondre positivement aux demandes de résultats quantifiables tout en garantissant une écoute et une prise en compte individuelle de chacun ? Dans quelle mesure une place est-elle faite, dans les dispositifs d'évaluation, à des indicateurs qualitatifs prenant en compte la progression des apprentissages et l'amélioration de la situation quand bien même celle-ci ne se traduirait-elle pas par une sortie du dispositif ou un retour à l'emploi ? Fruit de la collaboration avec six professionnels de structures associatives distinctes, spécialisés dans le champ de l'accompagnement social et professionnel, de la formation d'adultes et de l'insertion par le logement, l'ouvrage analyse pour la première fois leur métier et les réalités sociales qu'il embrasse.

  • Ce livre évoque les migrations internationales qui affectèrent l'Amérique du nord et l'Europe du nord-ouest, entre le milieu du XIXe siècle et le milieu du XXe siècle. Tout en décrivant la cartographie des migrations et en faisant le point sur l'histoire des systèmes de contrôle, il accorde une large place à l'expérience des migrants et offre quelques beaux portraits d'hommes et de femmes en migration. Proposant au lecteur une synthèse claire d'une historiographie riche mais difficile d'accès, il rappelle l'ancienneté des migrations de masse dans les pays occidentaux, ainsi que ce que nos sociétés contemporaines doivent à des exodes parfois oubliés. Le Temps des migrations blanches nous projette dans un monde parfois étonnamment proche du nôtre. Traversé par des migrants transnationaux, il est le théâtre d'exils de masse, de gigantesques déplacements de main-d'oeuvre, que tentent de réguler des États confrontés à des pulsions xénophobes et racistes et à de violents soubresauts économiques et politiques. L'ouvrage incite alors tant à réfléchir à la genèse des systèmes migratoires contemporains et à celle de leur régulation, qu'à s'interroger sur ce que les migrations contemporaines ont de neuf et de spécifique. Ouvrage d'historien et mise au point historiographique, il entend par là contribuer à la compréhension du monde contemporain en mettant à mal quelques évidences, telle celle qui veut que les migrants blancs et européens des siècles passés furent bien accueillis par les sociétés qu'ils rejoignirent et y trouvèrent facilement leur place.

  • Sociologue d'origine martiniquaise, Juliette Sméralda aborde une nouvelle fois les nombreuses problématiques enserrant les minorités raciales. Cet imposant sujet d'étude est ici traité sous un angle esthétique et hiérarchique. En abordant entre autres la relation au corps des populations noires et leur traitement au sein de l'espace médiatique, l'auteur construit un essai prolifique, générateur de multiples questionnements.

  • Longtemps ritualisée, la consommation de drogue a connu, durant la seconde moitié du XXe siècle une métamorphose, donnant jour à un phénomène social nouveau : la toxicomanie. Epargnée jusqu'au milieu des années 1980, l'Afrique subit aujourd'hui de plein fouet les dérives de l'addiction et voit ses sociétés hantées par junkies, dealers et producteurs. Plus précisément, de par sa position stratégique, le Sénégal pourrait rapidement devenir une plaque tournante de ce trafic. Une projection des plus inquiétantes. Mais qui sont les toxicomanes ? A quel profil répondent-ils ? Une question placée au centre de cet ouvrage qui, en étudiant la population toxicomane du Sénégal par la méthode de l'observation participante (centre de santé mentale Dalal Xel - Thiès, groupes de « Fakk man » errants - Thiès, centre Jacques Chirac de Thiaroye - Dakar), établit un panorama objectif de l'addiction au Sénégal et définit déjà certaines mesures prophylactiques dont le pays devrait se doter.

  • Mais quels secrets renferment donc les toponymes? Le nom d'un lieu permet en effet de reconstituer l'histoire de son peuplement. Les noms de lieux-dits apparaissent ainsi comme des fossiles qui forment des couches historiques superposées, comme les sédiments en géologie. La toponymie permet donc de retrouver les traces des civilisations antérieures et permet de préciser la zone d'extension d'une population. C'est au coeur du Brionnais, en Bourgogne du sud, que cet ouvrage choisit de mener ses investigations.

  • La psychophysio-analyse est un « apprentissage sensible et concret des relations entre notre façon de penser et notre état d´humeur ». Un ouvrage qui développe une théorie proche des thérapies cognitives. Les auteurs s´attaquent aux causes d´un mal typique de nos sociétés modernes : le stress.

  • À partir de sources brutes, lettres et carnets de notes en grande majorité, l'auteur s'attache à présenter une nouvelle facette de la vie quotidienne de la Première guerre mondiale sur le front belge. Les témoignages originaux utilisés permettent d'étudier les épreuves physiques et morales de la guerre, la place de la Belgique dans le conflit, et les comportements et réactions de tous les intervenants de cette lutte armée.

  • En 2005, une crise politique fait irruption au Brésil en raison d'accusations de corruption délivrées par les journaux contre le responsable des services postaux brésiliens, lié au gouvernement. Cette crise devient très vite un conflit entre le gouvernement et la presse, contre laquelle s'élèvent également des accusations de corruption. En s'appuyant sur le traitement médiatique de cette crise, Raice Cabral tente d'analyser la place et le rôle actuels de l'institution journalistique dans la société. Cette période mouvementée nous révèle-t-elle un changement, une évolution de la presse brésilienne? Cette dernière subit-elle une évolution parallèle à celle de la société? Une étude qui montre avec finesse les problèmes engendrés par la réadaptation de la fonction sociale des médias.

  • Ce nouveau numéro est l'occasion de quelques ajustements éditoriaux visant à conforter la valeur scientifique de la revue. Proche par tradition des revues des sciences sociales, la RIRSH ne veut pas délaisser les objets canoniques des sciences sociales bien qu'elle ait, il est vrai, privilégié les objets sur l'Afrique et le Gabon. La revue entend rester cet espace d'échanges disciplinaires et interdisciplinaires et inscrire la recherche sur l'Afrique dans les débats contemporains des sciences sociales. Gouvernance communautaire, enjeux de l'éducation, crise urbaine, linguistique ou encore littérature... Autant de thématiques que d'auteurs pour une diversité et une richesse sans cesse revues à la hausse. C'est ainsi que le choix de ce numéro est ouvert aux lettres et langues à partir de cas concrets et faisant varier les focales disciplinaires (anthropologie, sociologie, science politique, philosophie, histoire, géographie, etc.). Les contributions abordent diverses mises en situation empirique qui permettront d'explorer plus avant les métamorphoses actuelles des sciences sociales et, par extension, leur incorporation au Gabon.

  • Le monde moderne de par son mode de vie a reçu l'empreinte de l'hygiène et de la médecine ainsi que des principes résultant des découvertes de l'industrie pharmaceutique chimique, de Pasteur, de Flemming, etc. Ces produits sont certes d'un apport utile pour garantir le confort anatomique et physiologique de l'organisme humain, mais il faut raisonnablement les considérer aujourd'hui comme un triomphe d'une humanité à l'incessante poursuite d'une santé durable. La physiologie et l'anatomie n'étant pas les seules composantes de l'être humain, la santé ne saurait en aucun cas être considérée, prise en charge ou ajustée, comme une simple machine industrielle ou être comparée à un plan d'ajustement structurel ou de relance économique pour assurer la croissance et la survie d'un peuple. C'est la colonne vertébrale de la thèse de l'auteur Gervais Mvogo dans son ouvrage Limites et échecs de la médecine occidentale. Théorie de la guérison. Le sujet de réflexion fascine dans son ancrage de parallélisme des sources ontologiques de la nature humaine, s'appuyant ainsi sur Dieu. Le titre ouvre le débat sur la démarche, la pratique, l'émergence et la radiance des firmes et des intelligences artificielles de l'industrie pharmaceutique, véritable politique de la médecine occidentale.

  • La pratique sportive en club est souvent considérée comme un support éducatif privilégié. Elle est censée développer le respect des règles, le respect des partenaires, des adversaires ainsi que l'ensemble des acteurs du sport (arbitres, dirigeants, etc.) et, par voie de conséquence, former de bons citoyens.Mais cette croyance rencontre-t-elle la réalité?L'ensemble des recherches relatées dans ce livre se propose d'amener des éléments de réponse à cette question. Il traite de la morale sportive (et quotidienne) à travers les concepts de conscience de la règle et de la loi, de la responsabilité individuelle et de la citoyenneté chez les adolescents sportifs.
    Ce travail compare deux contextes de pratiques sportives : la pratique en club et la pratique de rue, libre.Les résultats sont surprenants et ouvrent des perspectives éducatives nouvelles.Ce livre s'adresse à la fois aux personnes impliquées d'une manière ou d'une autre dans le mouvement sportif (joueurs, éducateurs sportifs, professeurs d'EPS, dirigeants, arbitres, étudiants STAPS, etc.) et aux personnes qui s'intéressent de près ou de loin à l'éducation morale.

  • Une étude psychanalytique de la pensée de Friedrich Nietzsche, et du concept d'éternel retour en particulier. Il s'agit ici de comparer le Nietzsche précurseur de la psychologie avec les principes de la psychanalyse, les éléments du complexe oedipien notamment. Sous cet angle, l'auteur analyse la dimension dionysiaque de la philosophie nietzschéenne comme remède au caractère tragique de la vie humaine. Sylvie Boujac observe la déconstruction de la vérité absolue et son remplacement par une pensée de l'Être plein, sous l'influence du mythe de Dionysos. Elle produit une recherche sérieuse et approfondie sur le caractère précurseur de Nietzsche en matière de psychologie et sur son rôle dans la naissance de la psychanalyse.

  • "REHMLAC, Revista de Estudios Históricos de la Masonería Latinoamericana y Caribeña" es una publicación electrónica académica multidisciplinaria semestral, que nace para la difusión científica de la masonería latinoamericana y caribeña. REHMLAC es parte del « Programa de Estudios Históricos de la Masonería y Sociedades Patrióticas en Centroamérica » de la Escuela de Estudios Generales de la Universidad de Costa Rica dirigido por el profesor Miguel Guzmán-Stein. Programa, que a su vez, forma parte de una red académica, que incluye: el Centro de Estudios Históricos de la Masonería Española de la Universidad de Zaragoza (España), la Casa de Altos Estudios Don Fernando Ortiz de la Universidad de La Habana (Cuba), el Departamento de Filosofía de la Universidad Centroamericana "José Simeón Cañas" (El Salvador), y The Center for Research into Freemasonry and Fraternalism de la University of Sheffield (Inglaterra). Esta red académica busca promover la investigación científica sobre la masonería en la región latinoamericana y caribeña. "REHMLAC" invita a historiadores, investigadores y especialistas de las Ciencias Sociales, Filosofía y Letras, y otras áreas del conocimiento a participar en forma activa de este proyecto, enviando sus investigaciones y leyendo, difundiendo y discutiendo las distintas publicaciones.

  • Dans des sociétés dont les jeux dynamiques entre identité et altérité peuvent conduire à des crispations et des replis, l'école a évidemment un rôle central à prendre en terme d'ouverture, de découverte de l'autre, de remise en question de soi. Les classes de FLE et leurs enseignants d'autant plus, ces derniers étant à même d'inoculer aux apprenants le désir de se décentrer et d'en finir avec les visions monolithiques. Un argument qui structure cette recherche située aux frontières du culturel, du psychologique et du pédagogique, et qui fait de l'enseignant bien plus qu'un passeur de savoir. Qui voit plutôt en lui une courroie de transmission au dialogue entre tous les êtres, d'où qu'ils soient, quels qu'ils soient. Soutenue par une conception aussi généreuse qu'exigeante de l'école, qui doit être le lieu où l'enfant s'extrait de ses cadres familiers pour en retirer une richesse certaine, ce mémoire cerne donc conjointement les contours de ce que doit être celui ou celle qui les accompagne dans ce mouvement vers l'ailleurs, au contact d'autrui dans toute sa diversité. De la théorie à l'investigation sociologique, un travail dense qui, loin de se restreindre à l'exemple grec, offre une réflexion de large envergure sur le rôle du professeur.

  • L'apprentissage, au sens large du terme, ne se nourrit pas essentiellement de savoirs et de connaissances. Il implique encore une situation d'échanges, de transmissions, de communication pour se réaliser. Et c'est cette dynamique qu'interrogent les auteurs qui ont réuni leurs textes pour ce présent ouvrage. Se focalisant plus particulièrement sur certaines relations et certains thèmes (tutorat, autisme, la résolution de problème à deux, rapports entre la mère et l'enfant), ce volume pointe, au travers de travaux enrichis d'études de cas, toute la fertilité qui résulte de la confrontation/participation de deux êtres quand il s'agit de s'approprier le monde.
    En cinq chapitres, agrémentés d'une introduction de Daniel Mellier et Leïla Bensalah, les chercheurs et experts qui ont fourni leurs contributions pour ce livre lèvent le voile sur la complexité des relations d'apprentissage, mais surtout mettent en évidence les avancées et les sorties d'impasse que celles-ci permettent. Concernant tout autant l'ouverture de l'enfant frappé d'autisme que les interactions en jeu entre deux enfants face à un énoncé mathématique, des études pointues qui témoignent de la vitalité de cette discipline - indissociable d'une certaine pragmatique - qu'est la psychologie du développement.

  • Musique de psallettes autour de N. Pacotat regroupe principalement deux chapitres: les pratiques vocales et instrumentales dans la musique d'église au XVIIIe siècle et la messe, autour, particulièrement de Nicolas Pacotat. Le lecteur sera également invité à faire une escale au bourg de Saint-Hilaire-le-Grand, où la musique d'église a joué un rôle majeur.

  • « Tard dans la nuit, j'entends les Boches qui ramassent les blessés. De temps à autre, un coup sec. Je suppose qu'ils finissent les plus atteints. Je les entends s'approcher et je reçois un coup de pied dans les reins. Je ne bouge pas. Ils font de même avec les deux autres cadavres. C'était sans doute le moyen de savoir si il y avait encore des vivants. Ouf ! Je suis pris de panique. N'entendant plus rien, je pars sur mes genoux et mes coudes vers nos lignes, je ne veux pas être pris ; toujours des coups de fusil, venant surtout du côté français, tant pis je continue, je m'empêtre dans les fils barbelés. On me crie : "qui va là ?", je réponds "blessé français deuxième coloniale" ; "avance !" me crie-t-on. Je ne peux pas, les brancardiers viennent me chercher pour m'emmener au poste de secours. » À l'occasion du centenaire du début du premier conflit mondial, Thierry Dupin verse aux dossiers de l'histoire le journal de son grand-père Jean, jeune soldat qui connut le front et les hauts et tristement célèbres lieux de cette guerre. Au fil des entrées et des pages se révèlent ainsi à nous, sans atermoiement et presque brutalement, le quotidien des soldats, la réalité des tranchées, la vermine et la boue, les incessants déplacements et les périls, l'horreur du gaz et les exécutions pour l'exemple... Immersion éloquente, in vivo et in media res, dans quelque cinquante mois de mobilisation, ce document nous confronte à cet indicible qu'est la guerre qui fait de vous, ainsi que l'exprimait J. Dupin, « un mort en sursis ». De même qu'il nous laisse entendre une voix de Poilu inédite.

  • Les décennies filant, et malgré les avancées prodigieuses dans divers domaines dont l'humanité fait preuve, le clivage présent depuis toujours entre pays riches et pauvres ne semble pas prêt d'évoluer. Lorsque la situation ne stagne pas, elle paraît empirer davantage chaque jour. C'est ce phénomène devenu intolérable à notre siècle qui est soulevé dans cet essai. D'événements sociaux concrets en considérations politiques réfléchies, en passant par de nombreux faits historiques, on se trouve face à une réalité dérangeante mais pourtant bien existante. Une analyse très complète faisant entendre la voix de l'Afrique, une réflexion à la recherche de l'évolution.

  • Sous l'effet du réchauffement climatique postérieur au Petit Âge Glaciaire, la fonte des glaciers arctiques a libéré de nouveaux espaces conquis ensuite par la végétation. Le phénomène est bien marqué au Spitsberg où la présente étude est conduite. Celle-ci concerne les marges de cinq glaciers, localisées sur la façade nord occidentale et dans le centre de l'île. Une première analyse a été réalisée par relevés floristiques systématiques permettant de mettre en relation les phases de retrait glaciaire et de colonisation végétale. La dynamique végétale n'est pas uniforme et les configurations environnementales jouent un rôle important qui se décline selon les échelles. Une seconde approche a été conduite à échelle fine, à l'intérieur d'une marge proglaciaire pour préciser les termes de différenciation locale des milieux. Cette approche a permis de relier les changements floristiques aux changements de contexte environnemental et d'identifier les conditions locales structurant le couvert végétal.

  • 228 collaborateurs affrontés à 11 années de crises algérienne, référendaire, universitaire, présidentielle, universitaire et sociale. Dans leur immense majorité, ils proviennent de la haute fonction publique civile et militaire, des grands corps de l'état. Un entourage diversifié mais complémentaire, avec une tendance à l'apolitisation au profit des hauts fonctionnaires et de la technocratie. S'il reste discret, s'il est peu récompensé, il sait en revanche durer lorsqu'il se sépare du Général. Il forme ainsi, surtout à partir de 1970, un authentique groupe gaulliste qui affirme son existence dans un travail de mémoire continu et dans la défense de l'oeuvre du fondateur de la nouvelle république.

empty