Religion & Esotérisme

  • La femme... chemin vers la lumière. "Combien de millions d'années a-t-il fallu à la création pour en parvenir à cette improbable rencontre ? Combien de temps pour en arriver à ce temps d'écriture et à cet instant précis où vous me lisez ? Combien de jours, d'années, de bibliothèques et de pays parcourus, de bougies consumées, de lever de soleil, de cris, de moments de désemparement avant d'en arriver à ce frôlement d'âmes ? Combien de millions d'années et d'inconcevables circonstances ont-elles été nécessaires pour parvenir à votre existence, à votre participation unique à l'épanouissement de la création quand vous croisez ces fleurs d'un jour sur votre chemin, ces couchers de soleil ou ces simples mots écrits pour vous ? Ce moment d'écriture est bien plus que ce qu'il semble être. C'est un seuil, un moment d'assise, un moment de confiance, de reviviscence et de passion qui nous joint à l'éternité."

  • S'étant toujours réclamé comme quelqu'un de simple, sans bagage intellectuel, sans lettres, Saint François d'Assise fut pourtant l'un des plus grands serviteurs des pauvres, de ses frères et de l'Église. Cet ouvrage s'attache à étudier son ministère diaconal : la prédication, son attachement à l'Église, le service et l'eucharistie, pour tenter de saisir au plus près le sens de cette ordination et l'essence de sa diaconie. Premier ouvrage consacré au diaconat de François d'Assise, l'opus de François-Noël Deman révèle les fruits d'un travail rigoureux entamé voilà plus de vingt ans, solidement étayé, qui vient sonder l'âme du père de la famille franciscaine et appréhender son engagement divin.

  • Élaboré à partir des animaux représentatifs de l'Afrique, de leurs caractéristiques zoologiques et de leurs symbolismes dans les contes africains, le zodiaque de Catherine Hémel s'associe aux traditions de l'Occident et de l'Asie pour fournir un portrait toujours plus précis des différents profils astrologiques, déclinés ici en 432 variations. De l'indépendance du léopard à la retenue du crocodile, du calme du buffle à l'élégance de l'antilope, approfondissez avec ce guide astrologique novateur votre connaissance de vous-même et des autres, de vos plus petits défauts à vos plus grandes qualités ! Nouvelle venue dans le cercle ancestral des arts ésotériques, l'astrologie de Catherine Hémel se fonde tout autant sur les apports du passé que sur la sagesse africaine pour livrer des profils détaillés, précis, pointus et circonstanciés des douze signes. Une entreprise qui associe tradition et originalité pour une cartographie de nos caractères humains qui gagne en limpidité et pertinence. Chaque signe s'accompagne d'un almanach des anniversaires à compléter au fil de sa vie.

  • Certaines souffrances pourraient être évitées et d'autres rendues plus supportables si nous nous comportions avec davantage de sagesse. Nous pouvons tous progresser dans ce domaine et, ainsi, réduire notre vulnérabilité. Les gens entre deux âges se trouvent dans des conditions particulièrement favorables pour le faire grâce à l'expérience déjà acquise et aux nombreuses années qui leur sont promises.

  • Oublions les sept péchés capitaux que nous connaissons si bien. Car nous sommes tous, d'une façon ou d'une autre, excommuniés. Voici plutôt la nouvelle liste des sept péchés : le terrorisme sentimental, la grossièreté, l'égoïsme, l'avarice, la déchéance, l'hypocrisie, et la colère. Bienvenue dans les tréfonds de nos âmes, dans le miroir du mal. Que l'abominable spectacle commence...

  • « Il s'agira ici non pas d'étudier la religion en tant que telle mais plutôt d'étudier à travers des cas concrets l'exercice par le salarié de sa liberté religieuse dans l'entreprise. Il convient préalablement de préciser que, si la religion peut être entendue comme "un ensemble de croyances et de dogmes définissant le rapport de l'homme avec le sacré", la liberté religieuse peut se définir comme "la liberté de croire en une réalité transcendante et la liberté de pratiquer sa foi". La liberté religieuse revêt ainsi deux aspects distincts mais complémentaires. La liberté religieuse implique "une liberté de conscience" constituant à cet égard une variante des libertés d'expression et d'opinion ainsi « qu'une liberté de culte ». L'association de ces deux concepts "travail" et "religion" cesse alors de surprendre, de surcroît dans un État où laïcité ne signifie pas indifférence mais est le symbole d'un État qui protège et garantit le respect des croyances de chacun. "La non-confessionnalité de l'État français" n'empêche pas en effet celui-ci de proclamer et d'assurer le respect de la liberté religieuse. » Discrimination et laïcité, égalité et identité, droit mais encore évolution du management : autant de concepts que recouvre le thème du fait religieux dans le cadre de l'entreprise. Et autant d'enjeux que souligne le travail réflexif et d'enquête d'A. Bennani qui se confronte à un sujet d'actualité, c'est-à-dire sensible, cause de crispations et parfois brûlant. Interrogeant plus spécifiquement le cas de l'islam, cette étude pionnière dépassionne avec tact les débats stériles pour mieux se focaliser sur les solutions et négociations que peuvent trouver salariés et sociétés.

  • Sur le chemin de la paix, il est des enseignements et des valeurs dont l'homme ne peut se passer. Ces valeurs et principes sont principalement tirés de la Bible et des interprétations des « hommes de Dieu » et peuvent contribuer à bâtir des nations prospères et harmonieuses. La vie est un jeu dont les règles doivent être respectées ; mais, à cause de l'ignorance, elle est souvent transformée en un combat redoutable. Ensemble de conseils et de leçons, « Regards spirituels et Engagements pour la vie » est un pensum pour qui cherche la paix et l'harmonie. Basé sur l'expérience et la recherche, il est issu d'un cycle de conférences données à Brazzaville par l'auteur, inventeur du concept de « paixologie » et contributeur à la création de l'Observatoire congolais de la paix (OCP). Car si les conflits sont toujours difficiles à gérer, il est plus sage d'apprendre à les prévenir.

  • Cheikhna Cheikh Saadbou est une personnalité importante du soufisme autant par sa vie que par ses écrits. Vivant entre la seconde moitié du XIXe siècle et le début du XXe, il s'est entièrement consacré à la diffusion de l'islam en Mauritanie, et au Sénégal en particulier, grâce à sa forte production littéraire, regroupant poésie religieuse et traités de médecine et de soufisme. Un homme saint, soufi et sharif, dont la vie, exemplaire, mérite sa relation. Cet ouvrage retrace l'ensemble de l'existence de Cheikhna Cheikh Saadbou, sa naissance, son parcours spirituel et ses nombreux voyages, mais prend également le temps de présenter les contemporains qui l'ont influencé ou qui ont reçu son enseignement. Avec le souhait de jeter un regard neuf sur la vie de cet homme, Talibouya Niang signe une biographie précise et bien documentée, agrémentée de nombreuses citations pertinentes.

  • Aliénés, asservis, esclaves: la description que donne J.-Y. Jézéquel de notre condition humaine, sociale, économique et citoyenne en ce début de XXIe siècle est puissante. Violemment puissante même. Elle ébranle ainsi la confiance que l'on a en soi, de notre propre liberté. Elle nous invite par conséquent à opérer un retour sur nous-mêmes, à relire attentivement les discours, faits, événements, tendances qui ont émaillé ces dernières années. Une relecture qui peut se faire à travers le présent essai, qui fonctionne comme filtre et pointe tout ce qui nous entrave et nous maintient dans le mirage d'un progrès du monde. Parmi ces forces sclérosantes, oppressives et destructrices: l'ultralibéralisme, le néoconservatisme, la pérennité de la pensée religieuse, la manipulation des masses, le communautarisme...
    Intraitable réflexion que celle de J.-Y. Jézéquel qui ne craint ni la doxa, ni les puissants tout au long de ces pages. Aucune compromission donc, mais plutôt une volonté révolutionnaire au creux d'un texte qui refuse les mots lénifiants, les explications trop faciles, les slogans qui endorment, les arrangements avec la conscience. Aussi la colère gronde-t-elle dans cet ouvrage qui dessille nos yeux et nous révèle, par-delà la "réalité médiatique", une réalité beaucoup plus cynique et insoutenable. Assurément un ouvrage dont on ne sort pas indemne.

  • La liste noire

    Aiello Frank

    Depuis son adolescence, F. Aiello a un don : celui de voir et de communiquer avec les esprits. Aujourd'hui, avec ce texte, il pousse pour nous les portes de ce monde invisible, nous en dévoile les règles et nous adresse les messages et enseignements qu'il a reçus. Il en ressort ainsi un témoignage troublant, où les expériences décrites s'avèrent éloquentes, où les recommandations pour nous, vivants, s'avèrent précieuses et précises. Véritable ouverture sur cet ailleurs inaccessible au commun, « La Liste noire » ne doit donc pas être uniquement considéré comme une évocation des principes qui gouvernent l'au-delà, mais aussi comme un guide pour nous qui devons nous attendre à ce que nos existences soient jugées pour le bon ou le mal qu'elles ont pu commettre.

  • L'univers a-t-il un sens ? Lorsque l'intelligence humaine quitte les sentiers obliques fourvoyés par toutes les croyances religieuses et du pouvoir de l'ego, apparaît la redoutable démythification qui mène à la vérité. La fin des mythes et des mystes mène à la nudité éprouvante de l'esprit humain. S'il sait éviter l'écueil de l'impasse matérialiste, la raison souveraine, habitée par l'empire mathématique, vient visiter la psyché. Celle-ci apprend la finalité de l'univers et de l'homme accompli. Le sens, c'est l'intrication matière-esprit dans le vécu de l'homme et celle-là s'exprime lorsque celui-ci ne fait plus la distinction entre totalité et partie, hologramme majeur révélant l'absolu. Se penchant sur la question qui taraude les plus grands esprits depuis de nombreux siècles, la réflexion de Johann Soulas révèle une exigence philosophico-sémiotique du sens et vient résonner comme l'accomplissement d'une douzaine d'années de recherches en physique noétique. Un nouvel opus fascinant qui vient sonder la réalité de l'odyssée humaine et bouleverser nos certitudes.

  • Du Québec, J.-L. Jobin et sa femme Denise Hamel ont un jour d'octobre 2009 embarqué pour la France... Le but de ce voyage ? Il y a bien sûr la visite aux amis ou encore la découverte de la ville normande dont est issue la famille Jobin. Mais surtout, il y a cette croisière-pèlerinage dans les pas de saint Paul, figure évangélique primordiale pour le christianisme, qu'entame ce couple en compagnie de tant d'autres. Un périple méditerranéen entre Marseille et Rome, la Turquie, la Grèce et Malte, relaté dans cet ouvrage-souvenir où ne cessent de s'entrelacer foi, réflexions sur le monde contemporain et petits aléas de voyage... S'imprégner de la pensée de saint Paul, apprécier et commenter ses textes, plonger aux racines du christianisme pour peut-être mieux jauger la marche du monde, parler de valeur, de tolérance, de respect... Ces diverses strates du texte de J.-L. Jobin donnent toute sa densité à un ouvrage qui relève certes d'une démarche personnelle et spirituelle, mais qui marque tout un chacun par sa volonté de témoigner, avec humilité, de sa foi et de ses espérances.

  • « Dans le prisme humain, sur le plan fonctionnel, chaque enveloppe est associée à un chakra que l'on peut définir comme un tourbillon d'énergie et qui exerce une fonction précise. On retrouve tous les chakras dans toutes les enveloppes, et les majeurs se situent au niveau de la colonne vertébrale. Chacun est associé à une fonction physiologique et psychologique précise. Mis à part le 1 et le 7, les autres ont une partie antérieure réceptive?; une partie postérieure affirmée et centrifuge. ».
    Dédié à la mère disparue, ce livre opère comme une thérapie pour l'auteur. Le lecteur assiste ainsi à une prise de conscience philosophique du monde qui nous entoure. Retour sur une vie qui bascule lors d'un événement tragique, l'ouvrage essaye de dire comment Diana Leit a eu le courage de continuer son chemin, notamment grâce à son fils Noé. C'est en effet pour lui qu'elle a eu le courage de se regarder en face et d'opérer un revirement salutaire pour son bien-être et celui de sa famille.

  • La méditation est plus que la simple réflexion. La méditation est la pensée plus mûrissante, plus profonde et plus attentive. En tant que telle, comme le souligne Heidegger, elle doit aussi, comme le paysan, savoir attendre que le grain germe et que l'épi mûrisse. N'est-ce donc pas dans le silence de la méditation que l'Être que personne ne peut voir se laisse recevoir ? L'humanité n'a-t-elle pas besoin de méditation comme d'une réponse qui s'oublie dans la clarté d'une interrogation incessante de l'Être inépuisable de ce qui mérite qu'on interroge ? C'est dans la méditation et par la méditation que l'homme assure, en tant que « berger de l'Être », la garde de la vérité de l'Être en répondant à son appel. Autrement dit, c'est dans la méditation silencieuse que l'Être se destine à l'homme dans sa clarté et rentre dans l'histoire pour se constituer lui-même comme histoire.

  • Plus que l'histoire du salut de l'humanité, c'est l'histoire d'un homme qui est donnée ici à lire. Ou plutôt sa mort. Celle de Jésus de Nazareth, que l'auteur se refuse à confondre avec le Messie, et dont il étudie, analyse et dissèque les faits et gestes en s'appuyant sur la lecture de l'évangile de Luc, ses connaissances en linguistique et des écrits de la Grèce antique. Ou, pour mieux dire, en reprenant les termes de l'auteur : « Jésus de Nazareth est-il réductible à Jésus Christ ? » Refusant l'exégèse dont il n'est pas spécialiste, André Sauge, préoccupé de l'humain plus que du divin comme il se plaît à le souligner, fait appel à des outils originaux (la linguistique et l'étude des textes grecs anciens) pour éclairer d'un jour nouveau la figure de Jésus de Nazareth : spécialistes du sujet, historiens en herbe ou simples curieux, tous devraient trouver dans cette étude pointue et fouillée matière à réflexion.

  • Francois d'assise

    Marie Blawin

    Il est possible d'apprendre à connaître saint François d'Assise, mais encore son enseignement et la tonalité particulière de sa foi autrement que par les biographies et les textes religieux. En se promenant, par exemple, dans Paris; en s'arrêtant dans les monuments où il a laissé des traces de sa présence, de sa vie et de sa pensée. De la porte de Pantin au Quartier latin, en passant par le Louvre, c'est dans une découverte non linéaire, libre, propice à la méditation, que nous entraîne l'auteur qui dévoile dans le même temps l'héritage historique et spirituel laissé par celui qui prêchait aux oiseaux.
    Adressé aux fidèles et beaucoup plus largement aux amateurs de pérégrinations culturelles et spirituelles, "François d'Assise - Chemins et haltes dans Paris" permet de toucher, hors des chemins balisés et des trajectoires par trop habituelles, à la personnalité et aux legs de cette figure fondamentale du christianisme. L'occasion ainsi de redécouvrir sainte Claire, saint Bonaventure, saint Louis, les trésors architecturaux parisiens, les épisodes marquants de la vie du fondateur de l'ordre de franciscains à travers les oeuvres devant lesquelles vous vous arrêterez.

  • D'un côté, Jean-Pascal, alias le rat ; de l'autre, Pierre, surnommé le crabe. Deux hommes aux opinions et vues radicalement différentes. Toutefois, ces deux-là sont amis. De longue date même. Et cette relation particulière, souvent à distance, ils la mettent à l'épreuve par les mots, dans une correspondance ici compilée, où chacun va pousser l'autre dans ses retranchements, va le confronter à ses paradoxes, et dans le même temps l'inciter à embrasser ses convictions. Car ce qui est ici en jeu est affaire de foi et de croyance, d'engagement et de liberté, sujets ô combien épineux, potentiellement destructeurs, dont il vaut mieux traiter entre sincères camarades. L'ego, les rapports aux dogmes et aux maîtres, l'idéalisme, le cynisme et l'indépendance. Autour de ces notions se nouent les échanges de deux hommes qui, à un moment de leur existence, ont spirituellement bifurqué, l'un arpentant les chemins du bouddhisme, l'autre ayant opté pour un rapport sans filtre à l'existence. De cette joute entre amis est ainsi né Provocations, texte à deux voies qui s'étend au-delà des frontières de l'amitié pour toucher tout un chacun, mais aussi disputatio moderne qui laisse entendre tout le bien qu'il y a, pour soi, à se heurter au regard et à la franchise d'autrui.

  • Que nous réserve l'année 2012? Amour, argent, santé, les opportunités se présentent et il faut savoir les saisir pour en profiter pleinement. Pour chaque mois, retrouvez les prévisions signe par signe afin d'organiser, prévoir, agir, investir, s'abandonner. Peu importe le signe, l'année 2012 recèle une multitude de chemins et ceux qui ont le bon guide sauront prendre la route qui leur convient.
    Comme le dit si bien l'adage: "mieux vaut prévenir que guérir", et dans un monde de moins en moins prévisible, l'astrologie est encore un domaine qui ose prendre des risques pour nous guider vers l'avenir. Organisé par signes et par mois, "L'Almanach d'Astro-Voyance 2012" offre des repères précieux pour orienter ses choix. Précis et concis, tout en étant complet, il livre les cartes de la destinée qui permettront de transformer les obstacles en atouts.

  • Bien des personnes sont délaissées parce qu'elles ne sont pas assez efficaces et rentables pour la société. Tant de vies humbles et ignorées ont-elles encore un sens ? Les sages qui peuvent répondre à cette question ne sont pas si nombreux. Mais cette interrogation peut être déroutée lorsque certaines vies rayonnent soudain d'une façon nouvelle. Alors, nous pourrons, peut-être, voir ou entendre l'imprévisible dans une touche de Ciel sous un marronnier, dans la confiance d'une carmélite, ou dans la vie déroutante d'animaux qui aideront les hommes à retrouver leur nom... Mêlant théâtre, essai et théologie, Philippe Anglade signe une oeuvre spirituelle non dénuée de poésie. S'inspirant de sainte Thérèse, d'André Dhôtel, ou encore de Chrétien de Troyes, sa réflexion nous présente quelques imprévus révélés par une vie toujours au-delà des questions et jamais épuisée.

empty