Scrineo

  • Avec sa démarche éco-responsable et son envie de redonner au produit sa juste valeur, l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie (UMIH) a fait de la lutte contre le gaspillage un de ses chevaux de bataille.
    C'est dans cette optique qu'elle a proposé à plusieurs chefs reconnus de s'unir pour vous montrer qu'on peut faire avec nos déchets culinaires des plats inoubliables !
    Du chou-fleur dans tous ses états, en passant par la tomate zéro déchet et le pudding tout pomme, apprenez à sublimer vos restes et à réinventer votre cuisine pour ne plus rien gâcher.
    Avec ces chefs de renom, vous apprendrez que rien ne se gâche, tout se transforme ! Et que le zéro-déchet existe en cuisine !

    Des recettes simples à réaliser à des prix accessibles Les meilleures astuces de chefs reconnus ou étoilés pour économiser et ne plus rien jeter Testez vos connaissances avec des quizz anti-gaspi tout en gastronomie !

  • Des filles, et seulement des filles, en uniforme et en internat...On parle d'un autre temps ? Non, d'un établissement scolaire d'aujourd'hui qui a maintenant deux cents ans d'existence : les Maisons d'éducation de la Légion d'honneur. Le collège est à Saint-Germain en Laye, le lycée à Saint-Denis.
    Au-delà de l'uniforme, de la devise " honneur et patrie ", les centaines de jeunes filles qui y étudient sont semblables aux autres adolescentes de France. Heureuses de vivre, appliquées à réussir, elles viennent de tous les milieux et ont chacune un parcours bien à elles.
    Qui sont-elles ? Comment des adolescentes vivent les contraintes d'un internat de traditions ? Comment s'adapte-t-il lui même à la modernité ? Entre chahut et discipline, cris de joie et tracas, ce livre de photographies vous montre de l'intérieur la vie des demoiselles de la Légion d'honneur sur deux années scolaires : en cours, au réfectoire, au dortoir, à la chorale... évitant la caricature grâce au regard des auteurs, toutes deux anciennes élèves.

  • "Qui m'aime me suive...
    " "Voici le commencement de la fin." "Honni soit qui mal y pense ". Une anecdote savoureuse est souvent liée à la plupart de ces célèbres phrases. L'auteur propose ici de remonter le cours de l'Histoire à travers ces citations entrées, pour la plupart, dans notre culture et dans le langage courant. Ces mots synonymes de drame, de gloire ou de défaites ont marqué l'Histoire, exprimant ainsi toute l'intensité d'un événement ou reflétant le caractère d'un personnage face à l'adversité ou à un choix difficile.
    A eux seuls, ils sont de véritables jalons de l'épopée humaine.
    L'ambition de ce livre est d'offrir une (re)découverte aisée de l'Histoire grâce aux anecdotes qui accompagnent une phrase célèbre. Chaque citation constitue un point d'entrée vers un récit court mais fascinant, un instantané de l'Histoire riche d'enseignement et en réflexions : Une façon comme une autre de s'approprier les grands événements historiques et d'en retenir l'essentiel.

  • "Chaque mois, la lettre L'OEIL by LaSer est attendue par les journalistes, les chercheurs de tendances et autres veilleurs de styles de vie. La récolte de micro-faits et d'analyses des lettres de l'année se trouve regroupée et éclairée dans ce livre. L'OEIL by LaSer le livre, propose aux lecteurs un point de vue original sur l'année écoulée sous la forme d'un décryptage synthétique et d'une mise en perspective de micro-faits de consommation et de communication. Regroupés en trois chapitres thématiques (Consommation : la relation marque-consommateurs réinventée - Nouvelles technologies : de nouveaux usages pour de nouvelles manières de communiquer - Vie quotidienne : certaines utopies sont déjà là) ils dévoilent, chacun à leur manière, de nouvelles façons d'agir, de nouveaux imaginaires ou de nouvelles voies d'expression. Depuis quinze ans, L'OEIL by LaSer, l'observatoire mensuel des nouveaux imaginaires du groupe LaSer, repère et analyse des « micro-faits » de la vie quotidienne, ces petites initiatives peu reprises par les médias au profit de ce qui fait évènement et pourtant révélatrices de nouvelles attitudes."

  • En France aujourd'hui, disparait l'équivalent d'un département de terres agricoles tous les 7 ans. Surévaluation des terres agricoles, urbanisation, les causes sont multiples. Le territoire se transforme à grande vitesse, abandonnant les champs aux lotissements standardisés, à la production d'énergie photovoltaïque, à l'urbanisation intensive. Loin des recommandations du Grenelle de l'environnement, la France continue à consommer ses terres et à réduire chaque année sa capacité de production agricole s'obligeant à importer au prix fort de l'énergie des produits alimentaires et risquant à terme de mettre en péril sa souveraineté alimentaire.
    Des solutions existent, elles nécessitent de dépasser les outils fonciers qui aujourd'hui ne fonctionnent plus. Que valent encore des terres agricoles ? Et demain ? Comment éviter leur disparition dans les zones périurbaines ? Comment remettre la campagne en ville ? Des élus se mobilisent, des citoyens défendent à leurs côtés un droit à une meilleure alimentation, saine, de qualité, de proximité. Les AMAP fleurissent un peu partout et Slow food devient le mot d'ordre de ceux qui veulent relocaliser leur économie.

empty