Seuil

  • Le 1er janvier c'est la journée mondiale de la paix.
    Le 6 janvier c'est l'Épiphanie.
    Le 25 mai c'est la journée mondiale de l'hygiène des mains.
    Le 26 mai c'est l'anniversaire de la naissance de John Wayne.
    Le 2 août c'est l'anniversaire de la mort d'Henri III.
    Le 6 septembre c'est la journée mondiale de la sensibilisation aux vautours.
    Etc.
    À chaque jour de l'année est rattachée une célébration, parfois sérieuse, parfois cocasse, mais toujours authentique. En face, on a placé une pensée de Pierre Desproges (extraite de ses ouvres complètes), en rapport ou en opposition avec ladite célébration. L'effet est presque toujours comique et, dans tous les cas, détonnant.

  • Paul watzlawick nous avait enseigné, dans faites vous-même votre malheur, les moyens les plus raffinés pour parvenir à se rendre malheureux.
    Le voici maintenant qui tente de comprendre et d'approfondir les recettes qui mènent infailliblement à l'échec.
    Comment réussir à échouer ? c'est simple. a chaque problème, il suffit de trouver l'ultrasolution. qu'est-ce qu'une ultrasolution ? " une solution qui se débarrasse non seulement du problème, mais de tout le reste - un peu comparable à cette vieille plaisanterie de carabin : opération réussie, patient décédé.
    " il existe beaucoup d'ultrasolutions, étudiées et répertoriées dans ce livre : elles s'appliquent tout autant aux conflits conjugaux qu'aux relations internationales. la règle est simple : il faut que le jeu que l'on joue avec l'autre soit toujours à somme nulle, c'est-à-dire que vous ne puissiez gagner que s'il perd, et vice versa. il est donc impossible que les deux gagnent, et coutumier que les deux perdent.
    Chacun trouvera facilement des ultrasolutions dans sa vie et celle de ses proches, en lisant le journal ou en écoutant les informations, mais leur mécanisme est ici minutieusement démonté, mis à la portée de tous.

  • De ses "brèves" publiées dans L'Aurore dans les années 1970, à ses Chroniques de la haine ordinaire parues en 1987, Tout Desproges paraît en un seul volume au Seuil, accompagné d'un cahier hors texte d'une cinquantaine de photographies de Pierre Desproges, pour la plupart inédites, et d'un DVD qui propose des interviews marquantes réalisées par l'auteur, des extraits de ses spectacles, et des images de comédiens qui se situent dans son héritage.

  • Apprenons à faire décoller une Alsacienne. Chassons nos comédons avec tact. Sachons reconnaître la Joconde du Jocond. Euthanasions un kamikaze. Ignifugeons Louis XVI. Voyons voir si la Sainte Vierge est malpolie.

    Etonnant, non ?

  • Françaises, Français, Belges, Belges, Territoires d'outre-Mer, territoires d'outre-Père, Cher Massif central, Chère Péninsule ibérique, Mesdames et messieurs les jurés, Public chéri, mon amour.
    Bonjour ma colère, salut ma hargne, et mon courroux...
    Coucou.

  • L'actualité 2018 en dessins par Plantu augmentée d'un entretien avec Dalil Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris.

  • Debout !

    Plantu

    Les meilleurs dessins de presse de Plantu parus, durant l'année 2016, dans Le Monde et L'Express : Une vision décapante de la géopolitique (Les primaires américaines, Le Brexit, l'Europe désunie face à la question des migrants, la COP21, la guerre en Syrie) et de l'actualité française (Les attentats de Paris toujours présents, les primaires à droite, le mouvement Nuit debout, la loi El Khomri ou loi travail, le Festival de Cannes ou la baisse du chômage, le président Hollande et la petite souris dans tous ses états).

  • Comment ruiner sa vie amoureuse ? Comment prospérer grâce au crime ? Comment supporter le hasard ? Comment échapper à la réalité ?... Voici quelques-unes des questions - cruciales ! - qui, de scénarios catastrophes en commentaires intarissables, traversent les films de Woody Allen.En effet, derrière sa logorrhée narcissique, au gré de ses obsessions et de ses angoisses (que nous sommes si nombreux à partager - en rirait-on autant sinon ?), en compagnie des figures ou des scénarios récurrents de ses films (la psychanalyse interminable, l'échec amoureux, l'intellectuel perdu à lui-même...), ou encore à travers sa vision de l'homme et du cinéma, le réalisateur favori des Français nous apprend comment passer du désespoir à l'espièglerie et du pessimisme à une philosophie de vie enjouée. Avec l'humour d'un fervent fidèle de Woody Allen, Eric Vartzbed montre dans ce livre tout à la fois léger et profond que, malgré ses allures de déprimé prisonnier des mêmes éternels scénarios, le réalisateur propose en fait une authentique vision du changement. Le meilleur des guides de développement personnel !

  • Nos trois auteurs, tous comédiens, continuent, avec la même inventivité, à trouver des noms pour les petits tracas de la vie quotidienne.
    Exemples: balam'baler : "transporter un matelas dans un escalier." gargarin : "pharmacien qui vous demande tout fort de décrire la texture de vos selles." Dans ce volume 4, ils ont ajouté des "petits bonheurs" tout aussi amusants, charmants et courants :
    Exemples: bôodocher : "fermer les yeux et s'endormir aussitôt. Par ext. : mourir en pleine forme." færstroïde : "facture égale au devis."

  • Une vision décapante de la géopolitique avec les premiers mois de la présidence Trump, la sortie des accords de Paris des USA; mais aussi les conflits au Moyen-Orient, Daesh, les crispations entre l'Iran et le reste de la Péninsule arabique, etc.

    L'actualité française ne sera pas en reste avec la présidentielle 2017 et son lot d'épisodes rocambolesques et ubuesques: le Penelope Gate, le FN au second tour, l'anéantissement de LR et du PS, et la surprise Macron.

    Et, toujours, la petite souris dans tous ses états!

  • On connaît l'humour féroce de Wolinski, qui fut dessinateur pour Hara-Kiri, L'Humanité, Paris-Match et Charlie Hebdo. Dans Vive la France, il nous offre 220 planches dont une grande partie est inédite sur la politique, les femmes, l'art contemporain, la mort, les livres et sur les Français qu'il aime tant.
    Mordant.

  • L'album annuel de Plantu sera, plus que les précédents, axé sur l'international et particulièrement sur l'islamisme. La couverture portera le dessin de Plantu sur le prophète (« je ne dois pas dessiner Mahomet ») qui a fait le tour du monde, après le scandale des caritures publiées au Danemark. La politique intérieure n'en sera pas absente pour autant.

  • Les textes qui composent cet ouvrage sont extraits d'émissions de radio et de télévision, d'articles de presse et d'inédits, principalement des portraits auxquels Pierre Desproges travaillait pour un recueil qui aurait dû s'intituler J'les connais bien je leur ai touché la main.
    Renaud a trouvé le titre et écrit une préface.

  • Comme chaque année, Plantu fera un livre récapitulatif de l'année écoulée : dossiers à scandale et petite scène de ménage s'entremêleront aux catastrophes naturelles, aux élections nationales, ou à l'information internationale. La souris fera le lien entre Paul Emploi et le banquier à cigare, et Marianne pleurera sur la liberté d'expression attaquée.

  • Comme chaque année, Plantu fait une sélection de ses meilleurs dessins, ceux du Monde, de l'Express et d'ailleurs, organisés par thématique et égrainant pour notre grand plaisir l'année politique et géopolitique écoulée (les élections municipales, les élections européennes, la crise et la morosité qui va avec, le président de la République au meilleur de sa forme, le délitement du PS, les scandales à l'UMP, le FN qui caracole dans les sondages, etc.). Sa griffe acerbe est réjouissante, toujours pertinent et souvent hilarant, Plantu au meilleur de sa forme pour les fêtes de fin d'année.

  • La pépère-mobile

    Plantu

    En France, les élections présidentielles et législatives ont particulièrement inspiré Plantu: les primaires socialistes, la fin de l'ère Sarkozy, la guerre des chefs à l'UMP, la montée du FN.
    A l'étranger, la crise européenne, la dégringolade grecque, la Syrie, les élections égyptiennes.

  • " Je veux rire, une fois encore, de nos délires ensemble.
    Sur les chemises bicolores. Sur Twin Peaks, sur Urgences. Sur les vaches. Sur tant d'histoires qui n'avaient pas forcément de rapport avec la télé. Puisque la télé parle de tout et de n'importe quoi (surtout de n'importe quoi). Oui, je pense à vous. Chacun se battant dans sa vie, pour sa vie. Contre la bêtise et le mensonge, contre tout ce qui manipule et avilit. Mais je n'ai pas envie de sortir les grands mots.
    Ça ne vous ressemble pas, les grands mots. Je vous vois au quotidien. Dans le jardin, au soleil. Dans les manifs. Les bagarres. Les fêtes avec les amis. Pas les grands mots, non. Les balades au bord de la mer. Le chat qui plisse les yeux sous la lampe. Les confidences et les secrets. Un livre qui fait vivre. Une vieille chanson qui se réveille dans la tête. Le plaisir tout bête de rigoler d'un taré à la télé...
    " Alain Rémond

  • Une sélection des dessins de Plantu parus dans Le Monde sur Nicolas Sarkozy : sa politique, son gouvernement, ses réformes, ses relations avec l'étranger et au sein de son gouvernement. Des dessins qui retracent son parcours présidentiel depuis son élection. Avec toujours un humour ravageur.

  • Les conseils de Tonton DSK

    Plantu

    Toute l'actualité géopolitique nationale et internationale de l'année 2011 vue par le célèbre dessinateur de presse du Monde : la mort de Ben Laden, Obama et les États-Unis, l'affaire Dominique Strauss Kahn, les primaires du PS, le scandale Mediator, le président Sarkozy, les manifestations au Maghreb et au Proche-Orient, l'accident nucléaire de Fukushima, les élections sénatoriales et cantonales. Avec toujours cet humour ravageur.

  • Un seul album pour tous les candidats et un album thématique. Les dessins sont accompagnés de textes - déclarations anciennes ou récentes des candidats ; éléments d'information objectifs ; contexte politique. C'est souvent surprenant, instructif et toujours drôle. On aura ainsi, à la manière de Plantu, un éclairage sur l'itinéraire et les positions de ceux qui vont briguer nos suffrages.

  • Plantu a épinglé tout ce qui est arrivé en 2010 en France et dans le monde : petites crises, grandes crises, élections, sports, médias, Sarkozy, Obama, le pape et, bien sûr, Liliane Bettencourt, ses enveloppes et ses comptes en Suisse... bref, une année très riche.

empty