Theles

  • Séisme(s)

    Emmanuelle Sarrouy

    • Theles
    • 5 Décembre 2011

    Lorsqu'en avril 2009, Emmanuelle Sarrouy adopte Yves-Nelson et Naschka, deux enfants haïtiens, elle ne sait pas qu'un jour proche, ses petits seront des anges.... Elle leur rend visite et noue un contact très fort avec eux et leur terre natale. Malheureusement, le 12 janvier 2010, un tremblement de terre secoue Haïti et fait de nombreuses victimes dont Yves-Nelson et Naschka. Dévastée, Emmanuelle tente de se remettre doucement de cette perte...


    Cet ouvrage émouvant et juste parvient à mettre des mots sur l'inracontable : la perte définitive de ses enfants. Mais Emmanuelle Sarrouy montre aussi les difficultés des parents souhaitant adopter à l'étranger, et à quel point le système est lent, pénible et administrativement fatigant. A chaque mot, l'attente, la douleur, l'urgence se font palpables. Un texte poignant.

  • Rebelle péruvien, Fernando meurt dans une fusillade commanditée par le colonel Diaz contre les Palacas. Il fuyait avec Pamela, tous deux tentaient de rejoindre le temple de Pachacamac... Pamela avait été bien naïve de croire que Fernando abandonnerait ses activités terroristes pour vivre avec elle. Elle était venue chercher ses racines et se retrouve en danger de mort. Ainsi s ouvre cette aventure où les chassés-croisés amoureux entraînent de multiples rebondissements.

  • Bisbilles à Seville

    Rose Tacvorian

    • Theles
    • 15 Septembre 2008

    Blanche habite au premier étage d'un immeuble à Paris. Elle reçoit souvent la visite de sa voisine du cinquième, Sophia, une Polonaise enrobée, cuisinière à la retraite depuis déjà un an, et incorrigible bavarde. Elles s'entendent plutôt bien malgré leurs différences. Mais lors d'un voyage à Séville, Blanche va découvrir le véritable visage de sa voisine...
    Un texte pétillant qui met en scène un tandem criant de vérité. L'humour est au rendez-vous, et on ne peut s'empêcher d'avoir une pensée pour le célèbre philosophe qui a déclaré un jour : « L'enfer, c'est les autres. »

  • Koré est une jeune enseignante de physique chimie, elle exerce dans un lycée professionnel. Ce week-end elle part avec trois amies en Sicile pour fêter ses vingt-huit ans. Les jeunes femmes profitent, se baladent. De retour à Grenoble, Korè reprend son quotidien, les cours et une relation avec l'un de ses collègues, Lucas. Jusqu'au jour où survient un accident : le lycée possède un terrarium. Un serpent extrêmement dangereux s'en échappe et attaque Korè et son collègue Marc... Dès lors, les accidents se multiplient, comme si Korè déchaînait des forces hors du commun. Mais qui est-elle vraiment ? D'où proviennent ces menaces ? Et surtout qui est cet homme sombre et mystérieux qui l'attire irrésistiblement ?

    /> Un roman haletant, qui mêle le monde contemporain et le monde mythologique. Le personnage de Korè exprime la dualité de tout être, entre ce qu'il est et peut faire, et ce qu'il voudrait être. Divertissante et instructive, cette histoire plaira aux amateurs d'aventures mais aussi de romantisme.

  • Danse avec la précarité

    Michel Hadjab

    • Theles
    • 7 Décembre 2011

    " Les lignes qui vont suivre se veulent être une réponse à Stéphane Hessel qui, dans son ouvrage Indignez-vous, nous invite à une révolution pacifiste pour que puisse perdurer les acquis de solidarités hérités du Conseil National de la Résistance et plus largement de celles qui émanent de l'organisation internationale du travail. (...) La révolution à laquelle aspire Stéphane Hessel pose la question des conditions de sa réussite et donc de sa mise en oeuvre.
    Le présent ouvrage tente d'apporter l'esquisse d'une réponse pour élaborer un nouveau pacte social et républicain, permettant de concilier la question économique avec les aspirations sociales en terme de solidarités renouvelées, c'est-à-dire de justice sociale. " Un essai dans l'air du temps, pertinent et accessible. Au-delà de la réflexion, cet essai invite à l'union citoyenne et à l'action collective.

  • Marie-Hélène Puiffe a eu la surprise de rencontrer en 1976, dans une Algérie indépendante et socialiste depuis quatorze ans, trois religieuses françaises. Elle les a écoutées et s'est interrogée sur le sens de leur présence en Algérie. Ces personnes remarquables ont su traverser le mal sans se prendre pour le bien. Leur parole recueillie s'est organisée autour des verbes :
    Désirer.
    S'embarquer.
    Voir clair.
    Rester.
    Croire.

    Elles évoquent un demi-siècle de l'histoire de l'Algérie. Dans notre monde malade de la rencontre, il fait bon écouter celles qui ont osé la rencontre.
    Avec simplicité et humilité, l'auteur nous propose le témoignage de ces trois religieuses sur un demi-siècle de l'histoire de l'Algérie. Un texte où l'authenticité de l'humain est au coeur du discours, au-delà de toute religion.

  • 1942. Ayant fui une Alsace occupée par l'Allemagne nazie pour trouver refuge en Dordogne, les parents du petit André, enfant juif âgé d'à peine cinq ans, doivent prendre la décision la plus difficile de leur vie : envoyer leur fils unique se cacher en zone libre, dans un endroit inconnu, au sein d'une famille inconnue, pour une durée inconnue. C'est le prix à payer pour espérer le sauver. Séparé des siens, le jeune garçon vivra une nouvelle vie jusqu'à la libération où il retrouvera ses parents et son identité juive.
    À travers ses yeux d'enfant d'alors, et ses souvenirs d'aujourd'hui, l'auteur nous plonge dans l'univers fidèlement reconstitué, à la fois touchant et brutal, de l'une des pages les plus noires de notre histoire. Dans ce récit autobiographique où la sensibilité et l'émotion résonnent à chaque moment, André Meyer apporte un témoignage vivant de ce passé encore douloureux pour tous ces enfants ayant perdu trop vite et trop tôt leur innocence face à la cruelle barbarie des hommes. Un million et demi d'enfants juifs, dont près de onze mille en France, ont été assassinés pendant la Shoah. Pour les autres ayant pu échapper à leurs bourreaux, la blessure du souvenir ne se refermera jamais.

  • Rendez-vous avec mon enfant

    Cécile Senft

    • Theles
    • 1 Septembre 2008

    « Une brèche était donc ouverte, on allait essayer de s'y engouffrer, d'y trouver notre place au soleil. Mais il y aurait aussi de l'ombre assurément. » Un très beau texte sur l'adoption, fort et émouvant. Trois voix s'entrecroisent pour nous raconter l'histoire de cette rencontre qui aura mis quatorze mois à aboutir : la voix d'une femme d'aujourd'hui, avec ses préoccupations et son autodérision ; celle de la narratrice, avec son regard extérieur sur les événements ; et enfin, celle d'une mère.
    Trois personnages et trois attentes qui parviendront à trouver le bonheur.

  • Lumière noire

    Agnès Bouvel

    • Theles
    • 1 Août 2008

    Lucile et Nathanaël. Le choc de la lumière et de l'ombre. La collision inévitable de la douceur et de la violence.
    Dans un huis clos haletant, Agnès Bouvel oppose Lucile psychologue accompagnant des randonneurs partis découvrir les Ardennes à Nathanaël. Personnage inattendu surgi du passé de Lucile, il intègre le groupe de façon inquiétante. Elle se méfie, ce jeune homme qu'elle a connu dans sa vie professionnelle a souvent tenté de la manipuler. Elle met les autres en garde contre lui. L'affrontement est inéluctable. Le destin veut alors que Nathanaël ait un accident. Il en sort indemne mais plus que jamais décidé à élaborer d'autres plans machiavéliques.
    Originaire de Liège, Agnès Bouvel habite à Bruxelles. Spécialiste en études de marché, elle mène une carrière basée sur le dialogue inventif, développant au sein des entreprises des sessions de management innovantes. Auteur de deux recueils de nouvelles insolites, teintées de fantastique, elle entre de plain-pied dans le thriller psychologique avec ce premier roman.

  • Le beau chemin

    Michelle Joyaux-North

    • Theles
    • 1 Décembre 2010

    Joffrey vit dans le joli petit village de Rumilly-les-Vaudes en Champagne-Ardenne. Malgré des parents attentifs. l'enfant, aimé et choyé, ne s'épanouit pas. Que se passe-t-il dans la tête de ce petit garçon de neuf ans ? Ses parents, préoccupés devant cet air mélancolique, tentent de trouver une solution. Pourtant vigilants, ils ne décèlent pas la raison de son mal-être. L'école l'ennuie et seule sa petite camarade Isabelle lui procure un peu de réconfort. De bêtise en bêtise, Joffrey ne parvient pas à surmonter sa détresse. Quel est ce mystère qui l'entoure ? Va-t-il enfin parler ? A force d'attention et d'amour, ses parents parviennent à percer son secret.

    La force, la tendresse de cette histoire vous fera découvrir un autre monde de générosité. C'est l'expression même d'un immense espoir. On ne peut pas raconter ce 1ivre, il faut le 1ire ! Ce roman au titre évocateur ne vous laissera pas indifférent. Il saura séduire un large public. Une réussite !

  • Le rêve inachevé

    Solange Neuville

    • Theles
    • 31 Juillet 2007

    Un rêve inachevé, ou le parcours au coeur d'une France en guerre d'une jeune fille, souvent plus mature que les adultes de son entourage, qui nous raconte son histoire. Surnommée " La Fauvette ", sa mère couturière et ancienne prostituée, s'est mise en couple avec Alban, un homme très beau, idolâtré par ses deux tantes. L'amour qu'elles lui portent est inversement proportionnel à celui qu'elles portent à la Fauvette. La jeune narratrice traverse ainsi la guerre et les privations, elle subit le caractère instable de sa mère au quotidien et se désole de ne pas être plus grande pour pouvoir être utile. Elle observe les femmes qui l'entourent, les tensions, les mesquineries, les tentatives de chacune pour survivre décemment en ce temps de guerre. Le témoignage de cette jeune fille est empreint de lucidité, mais également de frustration due à son jeune âge.

  • Tout est écrit

    Nicolette Coute

    • Theles
    • 31 Juillet 2007

    À l'aube de ses dix ans, Gabrielle fit un songe qui bouleversa sa vie. Elle sut dès lors la vraie raison de son existence sur terre. Plus elle avançait dans la vie, et plus elle se sentait appelée par Dieu. Aussi, elle fit le souhait de Lui consacrer sa vie. Un jour pourtant, l'amour se présenta à elle, mais cette authentique force qui la portait et qui la guidait depuis toujours, eut raison de ce sentiment amoureux. Alors, en son âme et conscience, elle accepta avec sagesse cette lumière qui l'emporte sur toutes choses.

  • Cet homme-là

    Valérie Guyaux

    • Theles
    • 15 Octobre 2010

    Cette histoire, d'une grisante réalité, est celle d'un amour. L'histoire d'une possible reddition, d'un combat jamais fini donc jamais perdu, mais c'est surtout le grand cri de guerre d'une grande amoureuse. Pour un homme qui en valait non seulement la peine mais la récompense... Pour tous les hommes croisés et toutes les femmes en croisade.

  • Cinq jeunes amis se retrouvent souvent pour faire la fête ou discuter : il y a Wendel, 25 ans, Miranda, très mystérieuse, Romain, musicien, Johnny dit " Bad ", 35 ans, et enfin Carla, une Sénégalaise de 18 ans. Ils partent ensemble à la recherche d'un baobab dans la forêt amazonienne. En effet leur amie Carla leur a parlé de traditions ancestrales basées sur la géomancie, des coutumes et des croyances de son pays d'origine, des rites de guérison et du vaudou. Elle leur a aussi parlé des pouvoirs de cet arbre sacré. Au cours de leur aventure, ils furent inhibés par un pouvoir diabolique émanant d'une entité qui les jeta dans un état de léthargie pour finalement disparaître avec Miranda. se servant d'elle en tant que messagère nocturne pour s'accaparer ce qu'on lui avait promis lors d'un pacte.
    Une intrigue policière à la fois ésotérique et romantique qui plonge son lecteur dans le suspense, l'intrigue, l'énigme et l'émotion.

empty