Didier Jeunesse

  • Un matin, Loup gris se réveille de bonne humeur, vraiment de très bonne humeur. C'est donc confiant et fier comme un loup qu'il part en quête de nourriture : « Holà ! C'est moi le lououuuup, je suis le plus beau, le plus costaud ! ». Mais tout au long de sa journée, qui avait si bien commencé, Loup gris chasse des proies beaucoup plus futées que lui. Le bélier, la truie, le mouton et le cheval vont tour à tour se jouer de Loup Gris qui finira sa journée au bout du rouleau et plus trop sûr d'être le plus beau...

  • Une histoire comme une partie de cache-cache pour transformer la lecture en jeu ! Un livre à flaps très amusant où l'on part à la recherche du matou, bien décidé à rester caché... Une histoire facétieuse avec humour et fantaisie réalisée par le fameux duo Pierre Delye et Cécile Hudrisier.

  • Mon arbre

    Ilya Green

    Dans le décor d'un arbre aux feuilles multicolores, un bébé fraîchement sorti de son cocon part en quête d'un « nouvel endroit » où il se sentirait moins à l'étroit. En compagnie de son ami le chat, il passe d'une « maison » à l'autre : le tronc de la chouette trop petit, le terrier des loirs trop noir... Finalement, l'enfant, un peu fatigué, trouve une paire de bras qui le mènent « au plus beau des endroits (...) un endroit parfait pour lui et pour son chat ! ».

  • Oh ! la belle pomme dorée !

    Ce sera mon secret...


    Une petite souris trouve par terre une belle pomme, alors vite, elle la cache, pour en faire son secret. Et à chaque animal qui lui demande ce qu'elle a caché, elle répond qu'elle ne lui dira jamais... Forcément, c'est un secret !

    Pourtant, petit à petit, là, dans son dos mais sous les yeux réjouis des lecteurs complices, une pousse sort de terre... et devient arbuste, puis arbre... jusqu'à se couvrir de belles pommes rouges et dorées... Oh, son secret ! Et s'il était encore meilleur, partagé oe Éric Battut signe là une très belle histoire pour les tout-petits, évidente dans la narration et tout en poésie. Ses petits personnages un peu naïfs sont touchants, et, au-delà de la simplicité apparente, il aborde des thèmes forts comme l'amitié, le partage, l'égoïsme...
    D'Éric Battut, on connaît surtout le talent de coloriste et de peintre tout en sensibilité. Le voilà en plus raconteur d'histoire pour les bébés : une réussite !

  • Petit Frère trouve un masque au coin de la rue, en sortant de l'école. Un masque qui peut le transformer en n'importe quel animal... Une histoire bouleversante, entre rêve et réalité.

  • Il fait nuit noire et on ne voit que la lune. Une paire d'yeux jaunes apparaît, puis une rouge, puis une bleue... Elles sont bientôt six à contempler la belle lune.
    Mais à qui appartiennent ces mirettes colorées ? Quand la lumière s'allume brusquement, quelle surprise de découvrir six gros matous pas contents du tout. et une souris farceuse !
    Avec une économie de moyens (collages, formes simples, dialogues resserrés), Éric Battut parvient à créer une histoire très efficace, qui fonctionne à tous les coups avec les petits ! Un livre qui séduit par le jeu des couleurs (contraste noir/blanc, enchaînement des couleurs), l'expressivité des personnages et le jeu de cache-cache avec la lune. Mais c'est aussi dans la surprise finale que réside l'intérêt de Oh ! la belle lune. Et même quand les chats sont découverts, le petit prend plaisir à « rejouer » le livre, espérant se faire encore surprendre !
    La langue, musicale, chatouille les oreilles des petits et fait de la lecture à voix haute, un moment de bonheur partagé.

  • Oh la belle noisette ! Souris verte saute, saute sur la noisette. Impossible de la casser. La tortue, le lapin, le zèbre, le lion, l'éléphant viennent à la rescousse. La souris monte sur la tortue, qui monte sur le zèbre, qui monte sur le lion. Oh, la voilà qui bouge, la noisette ! Un principe d'accumulation qui fait rire les petits.

  • "Il me suivait partout. J'étais né avec lui. Je ne pouvais pas vivre sans lui. Il n'avait pas de nom. C'était juste Doudou". Doudou, il est doux, réconfortant, rassurant mais jour après jour, il grossit, il grossit... Alors papa et maman décident que Doudou doit s'en aller. Mais qu'il est difficile de s'en séparer.

  • Une belle histoire tendre et tout en simplicité sur l'amitié ! « On ne veux pas être ton amie ! » disent les souris grises à Souris verte. Alors, baluchon sur l'épaule, elle part à la recherche d'un ami, vert comme elle. Sur son chemin elle rencontre, pleine d'espoir, une sauterelle, une grenouille ou encore un caméléon mais aucun d'entre eux ne veut être son ami. Puis Souris verte tombe sur un éléphant tout vert. L'éléphant accepte d'être son ami mais, petit à petit, il devient tout gris : s'il était vert, c'était simplement de peur ! Après tout, qu'elle et lui soient verts ou gris, rien ne les empêche d'être amis ! Une histoire toute simple mais débordant de tendresse.

  • Je suis la chèvre très en colère, mes petites cornes sont en fer, tu as dévoré mes petits, je vais te couper en morceaux ! L'ogresse n'a qu'à bien se tenir : c'est une mère en furie qui vient récupérer ses petits ! Pour cette version libanaise du Loup et les Sept chevreaux, Praline Gay-Para manie la langue avec efficacité et ses dialogues sont de petits bijoux qu'on a bien en bouche. Les illustrations de Martine Bourre s'inspirent de l'esthétique orientale pour camper une ogresse bougrement diabolique !

  • Mais qui va faire le public si on fait tous le pestacle ? Quand il s'agit de jouer, Olga et sa joyeuse bande ne sont jamais à court d'idées...

  • Une nuit froide de Noël, un fermier affamé, quatre animaux en fuite, une mamie en quête de compagnie...
    Un joli conte pour les petits à partir de deux ans dans la lignée des musiciens de Brême.

  • Juché sur son destrier, un barbare affronte les plus grands dangers : cyclopes en colère, plantes carnivores, scorpion à la tête de lion . avant le retour à la réalité.
    Un album sans texte mais sur les images que d'action ! L'imaginaire enfantin dans toute sa splendeur.

  • C'est l'hiver. Tamsin, jeune fée, s'est aventurée au-dehors. Mais ses ailes gèlent et elle tombe inanimée dans la neige. Un mystérieux lutin la recueille. Un lutin qui cache dans ses armoires les plus sublimes des vêtements : des chemises brodées aux couleurs de l'automne, des robes aux reflets du printemps... Mais qui est-il vraiment ?

    - Fées, lutins, elfes et farfadets : Jennifer Dalrymple nous plonge dans un folklore scandinave proche d'une nature qui lui est chère.  - Sous le pinceau de Natalie Novi, cet album semble se broder au fur et à mesure... Elle évoque d'abord l'hiver dans des teintes douces et froides rappelant les ambiances picturales danoises. Puis elle évolue vers des tons chauds et colorés (bleu de Prusse, rose indien...) qui signent l'arrivée du printemps !

     

  • "Le centre de loisirs c'est nul !" Pas question pour Henri d'y aller ! Heureusement, il a cinq tontons pour s'occuper de lui ! La chance alors ! Pompier, agriculteur, conducteur de métro, chef de chantier, chaque journée promet d'être passionnante. A moins que...

  • Depuis que P'tit Bonhomme est allé dans la forêt et qu'il y a rencontré quelqu'un, il a le ventre tout serré, le coeur qui yoyotte, les jambes qui tremblotent et la tête à l'envers.

  • Souris grise est d'humeur joueuse. Elle décide de faire une bonne farce à ses amis. Alors, elle crie très fort : "Un loup bleu ! J'ai vu un loup bleu !". L'oiseau arrive, puis l'écureuil, et enfin la tortue. Tous se sont fait bien avoir ! Un loup bleu ça n'existe pas ! A moins que...

  • Quel est donc le secret de cette directrice si parfaite en toutes circonstances ? Son doudou ! Mais ça, personne ne le sait : ni les élèves, ni les parents, ni le maire de la ville. Jusqu'au jour où une petite fille le trouve et décide de le garder. Comment la directrice va-t-elle réagir ?

    - Christophe Nicolas désacralise avec humour une des figures incontournables de la vie des petits en réunissant ce duo improbable.

    - Le trait vif et expressif de Maurèen Poignonec rappelle celui de Sempé : ses cours d'école évoquent celles du Petit Nicolas.


     

  • Un jour de grand vent, un ours perd son écharpe dans la neige. Une joie pour tous les animaux de la forêt qui vont tour à tour se l'approprier. Le castor pour s'en faire un turban, la loutre une liane, les souris un trampoline... Mais dans quel état l'ours va-t-il retrouver son écharpe ?

    - Sur un principe perdu/trouvé, chaque double page est le théâtre de jeux et facéties jubilatoires quand un nouvel animal s'empare de l'écharpe.

    - Impossible de résister aux postures désopilantes des animaux, rendus si expressifs sous le trait de Matthew Cordell, l'auteur de Encore un frère.

  • Dans un village de Russie vivaient deux frères.
    L'aîné s'appelait Boris et l'autre Iakof. Boris était un garçon débrouillard et plein d'esprit. Quand à Iakof, il n'était pas méchant, mais il était bêta. Ce sont des choses qui arrivent...

  • Dans une cabane, un pépé et une mémé. Lui, passait son temps à couper du bois, à observer les arbres et les oiseaux. Elle, cueillait des baies, préparait tisanes et confitures. Un matin, le pépé vit une graine sous la table. Quelque temps après, un petit arbre avait poussé... Il poussait tant et tant que bientôt les deux vieux abattirent la table, puis le toit de la maison. Ce qui était important c'est que l'arbre pousse. Jusqu'au jour où sa tête toucha la croûte du ciel...

  • Le piano

    M Duval

    Depuis la mort de mamie, il y a un grand piano dans le salon.Il prend toute la place et envahit par sa taille et sa couleur sombre. Quand revient le temps de l'espoir, les couleurs se font plus vives et plus tendres et les images s'ouvrent vers l'extérieur. Un livre magnifique et juste, sur le deuil.

  • Un livre autour d'un rituel entre un papa et son petit garçon : pour le bonheur d'être ensemble... Le vendredi est un jour spécial pour ce petit garçon et son papa. Ce matin-là, ils partent tôt de la maison pour prendre un petit déjeuner tous les deux. Sur le chemin qui les mène à leur café favori, il s'en passe des choses ! Ils regardent les immeubles se construire, ils saluent les commerçants, s'amusent à compter les chiens, s'attardent devant les vitrines. Pour ce petit bonhomme, quelle fierté de discuter avec papa, de marcher dans la rue main dans la main, d'être « entre hommes » ! Il s'agit d'un moment unique pour l'un comme pour l'autre, un moment de complicité qu'ils prennent plaisir à répéter chaque semaine.

  • Un livre-disque plein de fantaisie porté par la voix de Jeanne Balibar et les illustrations saisissantes de Rébecca Dautremer. Pour faire découvrir la naissance du jazz aux enfants !
    Zazou, petite cigale brésilienne, passe ses jours et ses nuits à chanter sur la plage tout en rêvant de partir à New-York. Après la mort de Miro, son meilleur ami, elle décide de se lancer et embarque sur le chapeau d'une belle dame, à bord d'un bateau. A son arrivée en Amérique, elle découvre Chinatown, les couleurs, la foule, les rires mais aussi la misère et puis, finalement. la musique ! Son nouvel ami Buster lui fait découvrir un endroit secret, caché loin sous la rue : le Swing Café. Là-bas on danse le charleston, le shimmy ou le skeedle loo doo et on parle le swing ! Tout est impro, rythme, son, scat, ça pétille, ça balance ! Zazou va pouvoir chanter.
    Pour elle, la vie à New-York va commencer. Un livre-disque plein de fantaisie porté par la voix de Jeanne Balibar et les illustrations saisissantes de Rébecca Dautremer.

empty