Rebelle

  • Le lion est l'animal le plus dangereux de la savane.
    Quand il arrive, tous les animaux ont peur d'être dévorés !
    Mais un jour, le lion tombe au fond d'un grand trou.
    Le singe se demande s'il doit l'aider à sortir... toi, tu ferais quoi ?

  • Faire un bébé, c'est pas très compliqué.
    Il faut...
    Rendre visite à la sorcière.
    Prendre garde aux abeilles, aux anguilles et à maman orignal.
    Jouer au rodéo.
    Sauter dans l'eau.
    S'envoler dans les airs comme une montgolfière, et enfin...
    Cueillir un poil d'oreille d'ours noir, grimpant et grouillant.
    Pour adapter ce conte traditionnel, la conteuse Renée Robitaille a planté son décor dans les rivières et les forêts du Québec.
    Soutenue par les vives illustrations d'Olesya Shchukina, elle répond avec malice et ingéniosité à l'une des premières grandes questions de la vie.

  • À presque 18 ans, Hannah enrage de devoir subir un nouvel été à Wick, petite ville portuaire écossaise. Il n'y a pas plus ennuyeux que cet endroit pour une citadine de son âge.
    Jusqu'à ce qu'elle rencontre Leith. Il est bâti comme un roc et possède les plus beaux yeux qu'elle ait jamais vus. Qu'importent les rumeurs qui courent au sujet du jeune homme... l'attirance est immédiate, réciproque et irrépressible.
    Puis tout bascule. Le conte de fées se transforme en cauchemar et le destin d'Hannah est scellé.
    Leur relation résistera-t-elle à l'inimaginable ? Sauront-ils vaincre le pire ?
    Car les légendes sont parfois plus réelles que l'on croit.

  • S'il y a bien un truc qui m'agace, ce sont les romans à l'eau de rose sauce vampire. Mais qu'ont-elles, à la fin, ces amoureuses de Dracula d'opérette ? Ça ne tourne vraiment pas rond chez elles et ça commence à bien faire ; il est grand temps de rétablir la vérité : les vampires n'existent pas. Comment ça, " et s'ils existent ? " ? Eh bien, s'ils existent, je vais m'occuper de leur refaire le portrait, ça changera ! Je vais jeter sur mon blog un pamphlet ; un pamphlet contre les vampires. Et si, par le plus grand des ...

  • "Le danger était aux portes de la cité.
    J'avais déjà affronté bien des tempêtes, mais celle qui venait vers nous était la pire de toutes. Un cataclysme, un fléau. Pourquoi ne nous croyaient-ils pas ? La mort s'apprêtait à s'abattre sur eux. Bientôt, le sang serait versé sur la Terre des loups.
    La désolation. Le néant. La ruine. C'est tout ce qu'il resterait.
    Ne pas fuir. Nous imposer et les convaincre. Pour les sauver tous. Pour le sauver. lui."

  • Chaque fois que je croyais que notre vie était cousue de fil blanc, Leith et moi devions faire face à une nouvelle adversité, une nouvelle attaque. J'en venais à me demander si, un jour, nous goûterions à la paix à laquelle nous aspirions. Personne ne mesure l'immensité de sa chance quand il affirme que son existence est monotone. Personne. Aux innocents les mains pleines. C'est ce qu'on dit. Mais moi, je n'étais plus innocente du tout. Alors, que me réserverait le destin, cette fois-ci ? Que me volerait-il ? J'en avais une vague idée. J'allais devoir me préparer au pire.

  • Je n'avais aucune idée de ce qu'allait devenir ma vie. absolument aucune. J'allais avoir dix-neuf ans dans quelques jours et j'étais devenue ce que je n'aurais jamais dû être. Le destin m'avait surprise, j'étais magnifique, d'une allure renversante. J'aurais pu défier n'importe quelle reine de beauté, mais c'est bien tout ce qu'il me restait. toute une vie dans la peau de quelqu'un que je n'étais pas, que je détestais. Et si je me trompais ? Et si j'étais loin de la vérité et que tout pouvait redevenir comme avant ? Je ne le savais pas encore, mais tout allait être différent.

  • Pamphlet contre un vampire

    Sophie Jomain

    • Rebelle
    • 21 Décembre 2011

    S'il y a bien un truc qui m'agace, ce sont les romans à l'eau de rose sauce vampire. Mais qu'ont-elles, à la fin, ces amoureuses de Dracula d'opérette ? Ça ne tourne vraiment pas rond chez elles et ça commence à bien faire ; il est grand temps de rétablir la vérité : les vampires n'existent pas. Comment ça, « et s'ils existent ? » ? Eh bien, s'ils existent, je vais m'occuper de leur refaire le portrait, ça changera ! Je vais jeter sur mon blog un pamphlet ; un pamphlet contre les vampires. Et si, par le plus grand des hasards, un certain Hugo Rivoire - un garçon aussi mignon qu'effrayant - décide de me faire fermer mon clapet, il trouvera à qui parler ! Parfaitement ! Sauf que mon petit doigt me dit que je risque de le regretter... 

  • "J'ai vraiment pas de bol, il aura suffi d'une morsure, d'une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu'il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s'enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d'avant, tranquille et... ennuyeuse à mourir." Sauf qu'en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu'on en attire d'autres... à plumes...

  • Thomas, un adolescent passionné de musique, de nature et de chasse, aimerait bien que ses cousines, de vraies petites pestes, le laissent en paix. En plus, son père ne comprend rien à rien... Mais soudain, tout bascule. Enlevées par un mystérieux inconnu aux pouvoirs diaboliques, ses cousines courent un grave danger.

    Récit initiatique qui traverse les époques, Le masque amérindien alimente une réflexion sur l'héritage des cultures traditionnelles amérindiennes au Québec. Ce livre, accompagné d'un CD, offre une perspective renversante sur l'histoire de notre pays.

  • Il était une fois, il y a de ça très.
    Très longtemps, un roi nommé Ulysse.
    Il vivait paisiblement sur une île magnifique.
    Avec sa femme et son fils.
    C'était le royaume d'Ithaque.
    Un jour, son ami, le roi Ménélas, déclare la guerre à Troie.
    Pour délivrer sa femme, la belle Hélène, enlevée par Pâris.
    Après 10 années de rudes combats.
    Ulysse finira par vaincre les Troyens grâce à une ruse.
    Alors commence un fabuleux voyage qui durera 20 ans...

    Ce conte musical de Suzanne De Serres est son 5e album avec CD publié chez Planète rebelle, après : Licorne / Flûte de flûte, Victor ! / Tsuki, princesse de la Lune / Le chat et le gondolier. Il est magnifiquement illustré par Slavka Kolesar (La légende de Carcajou, finaliste aux prix du Gouverneur général). La version audio - avec son récit, ses chansons et ses comptines - nous plonge dans l'univers intemporel de l'Odyssée adaptée pour les enfants. Comme pour les autres albums, la musique est interprétée par les musiciens de La Nef. Le spectacle Ulysse est lauréat du prix Opus 2015, catégorie « Production de l'année - jeune public ».

  • Des I.ndividus hyperconnectés.
    Une société sans argent avec pour seul but le Bonheur.
    La fin du rapprochement humain.
    La Jeunesse et la "Beaulté" pour les uns.
    L'Intelligence Artificielle et la déshumanisation pour les autres.

  • Mick, hypocondriaque notoire, comble son vide existentiel par tous les moyens: Soirées, sport, sexe, histoires d'amour plus ou moins chaotiques... Ecrivain raté qui ne parvient pas à publier, il se prétend heureux d'avoir "trois femmes dans sa vie". Dans une société où il ne trouve pas sa place et dont le seul remède est de fuir l'ennui, la mort, et sa mèreâ?... Comment supporter l'indifférence de celle dont il est amoureux fou ?

  • Trois contes de sagesse, de petites leçons de vie, avec des personnages hauts en couleur comme dans la vraie vie. Les contes d'Abakar Adam Abaye, dit « L'Enfant Noir », ont tout de la sagesse des contes africains.
    Inspirés de la tradition tchadienne, les trois contes réunis dans l'album sont des petites leçons de vie, racontées avec humour et un brin de philosophie. Des personnages hauts en couleur, parfois taquins, d'autres fois empêtrés dans une situation... comme dans la vraie vie, mais dans des décors pour nous très exotiques, qui raviront les petits et les grands.

  • « Te souviens-tu du nom de l'arbre ? » Voici l'enjeu au coeur de ce conte d'origine africaine adapté par Stéphanie Bénéteau, mettant en scène des animaux relevant ce défi à travers un parcours semé d'embûches, mais pouvant sauver leurs amis : un zèbre, un lièvre, une gazelle, un lion et une tortue. Une fable qui raconte avec sagesse que les plus forts ne supplantent pas toujours la détermination d'un plus faible.

    Le nom de l'arbre est aussi adorable qu'exemplaire grâce au texte finement ficelé de Stéphanie Bénéteau et aux illustrations spectaculaires et hautes en couleur de Slavka Kolesar. Le CD permet d'entendre la narration de Stéphanie Bénéteau qui interprète avec sensibilité ce conte traditionnel accompagné d'une musique espiègle, aux rythmes africains, signée Daniel Thonon.

  • Dans la cour de la ferme de la grand-mère Margot, savez-vous ce qu'il y a ? Pas grand-chose. Il y a juste un tout petit poulet, tellement chétif et tellement déplumé qu'on l'appelle Moitié de poulet. Savez-vous ce qu'il fait ? Pas grand-chose, jusqu'au jour où il déterre, avec son bec, un sac plein d'or au moment où le roi passe par là. Ce conte traditionnel montre que le courage et la détermination peuvent faire gagner le petit contre le puissant et triompher la ruse contre l'abus de pouvoir.

  • Ce n'est pas une ville comme les autres ! C'est la ville magique du Carnaval, celle du terrible roi de la Nuit avec ses démons, et aussi de la reine du Jour avec son armée d'oiseaux et d'animaux.
    Olivier et Coralie habitent avec leurs parents dans un petit village. Chaque année, ils vont à la ville pour le Carnaval. Pour l'occasion, ils revêtent les costumes que leur mère leur fabrique en utilisant des vieux tissus, mais cousus avec beaucoup de soin et surtout beaucoup d'amour.
    À peine arrivés, les deux enfants sont enlevés par le roi de la Nuit envieux de leurs déguisements : pour lui, le Ciel avec nuages et étoiles et pour elle, la Terre couverte de fleurs multicolores. Mais les enfants se battent courageusement. Sortiront-ils victorieux de ce guet-apens ? À suivre... dans cette histoire drôle et merveilleuse, pleine d'aventures et de musique.
    Le CD est une production de Chroma Musika, sous la direction musicale de Maria Diamantis et Dimitris Ilias. Se sont jointes au projet les chorales des écoles Des Cèdres et Marcel-Vaillancourt, sous la direction de Frédéric Brunel et Frédéric Lefebvre.

  • Ce conte, inspiré de la riche tradition autochtone, est une épopée empreinte de magie qui témoigne de la fascination des Premières Nations pour le carcajou, mystérieux et féroce animal des forêts du nord du Canada.

    Castor est inquiet. Une sombre présence plane sur le village, triste et abandonné... C'est le Grand Carcajou, l'Esprit maléfique de la Forêt, qui terrorise les habitants. Quand celui-ci s'empare du petit Yuma, Castor et Corbeau viendront prêter main-forte à la grand-mère du garçon pour combattre Carcajou et sauver l'enfant. Or, la vieille femme possède des pouvoirs bien surprenants... Les trois compagnons parviendront-ils à chasser la créature malfaisante?

    Magnifiquement illustré par Slavka Kolesar, ce conte traditionnel déné est une célébration de la nature et des rapports qui nous y unissent, une histoire d'entraide et de courage qui émerveillera les jeunes lecteurs.

  • Nelson Mandela.
    C'est l'histoire d'un homme fascinant et inspirant. Un homme aux mille et un parcours. Chaque page de sa vie est un enseignement. Né libre... mort libre !
    Grand sage rempli d'humilité dont les célèbres citations traversent les frontières, le temps... les coeurs. Fier combattant de justice et de liberté. Défenseur des droits des Noirs dans un pays dirigé par un gouvernement qui impose un régime raciste nommé apartheid et qui fixe des lois inégales selon la couleur de la peau de ses citoyens.
    Une histoire racontée avec passion par Joujou Turenne, une auteure-conteuse d'origine haïtienne.

  • À travers son héros singulier, La légende de Barbe d'Or interpelle les enfants sur les conventions entourant la figure masculine, et explore les thèmes de la famille, de la gentillesse et du pardon. Narration, musique et chansons originales forment ce récit épique et loufoque, qui a également donné lieu à un spectacle du même nom.

  • Attaqué par les Amazones, l'est du Genlis est en proie au chaos. Devenue une guerrière à part entière, l'héritière Myredhi déchaîne la férocité des Clans sur les terres du royaume voisin. De son côté, le Prince Edelmar part aider ses alliés en Arhus, ignorant la grande offensive contre ses provinces. De retour de leur mission, ses fils Romualdo et Yachvela découvrent eux un pays ravagé par la guerre et les troubles de la rébellion. Parfois, il ne fait pas bon être un Loderon. A l'écart de Charde et ses lois, Maeval agit selon ses voeux et se tourne vers des mentors improbables. Les joueurs sont en place, les pions avancent sur l'échiquier. Et cette guerre brutale qui sourit aux Amazones...Des Veuves guerrières soutenues autant par leur Déesse cruelle que leur vision du renouveau. Est-il un homme ou une force sur Ortill qui puisse leur faire front ? A moins qu'une femme ait plus de chances d'y parvenir...

  • Arlequin habite tout en haut d'un escalier.
    Son humeur est à l'image de son habit : gaie et colorée.
    Or, Oiseau gris, son voisin de palier, le croit toqué.
    Parfaitement piqué.
    Il faut dire qu'Oiseau gris s'ennuie, et qu'à force de voir s'éclater son voisin de palier...
    Mais de tout cela, Arlequin ne sait rien. Il a la tête dans les nuages et le pas léger. Depuis qu'il est né, sa devise est jouer. Jouer pour être gai.
    Au printemps, il fait le guet devant le parterre de tulipes de la maison d'un grand artiste. Et si un galopin songe à y cueillir un bouquet, Arlequin l'éloigne au pas d'un joyeux cha-cha-cha.
    L'été, en désherbant les jardins du quartier, Arlequin fabrique des colliers de pissenlits sertis de fleurs de lobélies.
    L'automne, il ratisse dans un parc des montagnes de feuilles rouges. Il y saute à pieds joints, s'y enfonce jusqu'au cou, regarde le ciel et crie : « COUCOU ! » L'hiver, Arlequin porte un pull à losanges multicolores par-dessus son habit à losanges multicolores. Il n'est pas compliqué.
    Son pull enfilé, il part déneiger voitures et entrées. Mais pas trop. De la neige, il en laisse toujours assez afin d'y dessiner des paysages avec les pieds.

    - Coquin ! Vous êtes un coquin, Arlequin, croasse sur le pas de sa porte Oiseau gris. (...).

    Extrait tiré de Sales Couleurs.

    Sixième album avec CD de Jennifer Couëlle publié chez Planète rebelle, Mon meilleur meilleur ami regroupe deux histoires saugrenues, deux surprenantes amitiés qui ouvrent grand les coeurs et où le bonheur passe par la fantaisie. Deux histoires malicieuses servies par les couleurs vives et les illustrations dynamiques de Josée Bisaillon. Deux amitiés apprivoisées, racontées par Françoise Diep, conteuse française pour la jeunesse, qui a à son actif de nombreux albums, CD et DVD en France.
    Lire l'entrevue avec Jennifer Couëlle.

  • Comme une odeur de muscles, pour en savoir plus sur l'homme le plus fort du monde de Saint-Élie-de-Caxton : Ésimésac Gélinas. Homme peu reconnu dans nos records contemporains, mais qui appartint pourtant à la race des sur-hormonés. Un homme qui se démarqua par l'originalité de ses forçures, mais, surtout, par une modestie sincère qui le garda dans l'ombre.

empty