• Le crépuscule du paon

    Claire Bauchart

    • Rocher
    • 19 Février 2020

    Journaliste de l'influent hebdomadaire En Avant, Pascaline Elbert vient d'être promue responsable du service politique. Cette femme de caractère, « temporairement » séparée, doit tout mener de front : piloter des enquêtes d'envergure, supporter la jalousie de ses confrères ou le regard culpabilisant de la nounou quand elle est en retard, sans oublier les nuits entrecoupées par les pleurs de sa fille... Sa vie est un désordre savamment orchestré, mais Pascaline ne se laisse jamais abattre ! En s'emparant d'un dossier brûlant qui mêle le très populaire ministre de l'Économie Stéphane Toxandrie, un dirigeant d'entreprise de premier plan et un romancier en mal de reconnaissance, elle va révéler au grand jour leurs liens troubles et leurs aspirations aussi insatiables que dévorantes...

  • Valsent les jours est un polar flirtant avec la chick lit. Il met en scène trois héroïnes aux profils variés: une jeune chanteuse talentueuse, une mère de famille débordée et une journaliste ambitieuse. Des femmes aux caractères radicalement différents et qui s'inscrivent chacune dans un rapport particulier aux hommes : l'une est complètement soumise, l'autre est amoureuse mais se sent prisonnière de sa relation, alors que la troisième, trop occupée à concrétiser son ambition professionnelle, considère les hommes comme un non-sujet. Des postures permettant ainsi à de nombreuses lectrices de s'identifier à l'un des profils. Par ailleurs, à travers le personnage de Julia, journaliste, le lecteur est immergé au sein du monde audiovisuel et découvre les univers particuliers des chaînes d'information en continu et des sociétés de production.
    Le livre s'adresse essentiellement aux femmes de tous âges, avides de romans leur permettant de se vider la tête et d'histoires à suspens.

  • Ambitions assassines

    Claire Bauchart

    • Rocher
    • 11 Avril 2018

    10 mars, 11h43. Mélanie Aubant, comédienne prometteuse de 28 ans, meurt brutalement, écrasée par la chute d'un projecteur, en plein tournage du prochain long métrage dont elle est la tête d'affiche. Une heure plus tard, la nouvelle de sa disparition tragique est relayée par toutes les chaînes d'information. Un retentissement qui sème le trouble dans la campagne de Ghislain Dupuis, pressenti pour remporter l'élection à la mairie de Paris dix jours plus tardSimple coïncidence ? Pascaline Elbert, journaliste chargée d'écrire un papier sur l'actrice, va, malgré elle, découvrir un lourd secret susceptible de changer la donne du prochain scrutin...Un roman politique haletant sur les coulisses d'une campagne, entre adultère, manipulation et fraude électorale.Journaliste pour la presse féminine, Claire Bauchart a publié en 2014 la biographie d'une femme de voyou aux éditions Michalon, Moi, Lilou, hors-la-loi par amour.

  • La cavale, les barreaux, les gardes à vue ont rythmé une vie entière. Celle de Lilou.
    Cette Bordelaise a ainsi vécu, comme elle le dit si bien, dans la « marginalité », à l'ombre de la loi et des conventions. Un parcours au ban de la société sur fond de violence, d'histoires d'amour tumultueuses, avec pour point de départ une enfance difficile passée à écumer les foyers.
    Compagne de détenue à vingt ans à peine, la jeune femme s'est retrouvée très vite prisonnière d'un engrenage : la clandestinité, la prison, la soumission. Elle se mariera au parloir à deux reprises et sera forcée de repartir de zéro après les saisies effectuées lors des perquisitions.
    Comment les rencontres influencent-elles le cours d'une vie ? Pourquoi reste-t-on en couple avec un voyou ? Est-ce possible de fuir, de retrouver le contrôle de sa vie ? Comment se retrouve-ton forcée d'accepter l'impensable ?
    En confiant son témoignage à Claire Bauchart, Lilou, attachante et sincère, lève le voile sur son histoire hors-norme, révélant un milieu avec ses codes et ses propres lois.
    Un livre dont la vérité crue ne vous laissera pas indemne.

  • Jean-Luc Romero lutte pour obtenir le droit de mourir dans la dignité depuis plusieurs années. Un combat personnel : confronté à la maladie, aux départs précoces de proches, il a pris conscience très tôt de la brutalité de la mort.
    Des épreuves personnelles qui l'ont conduit à mener un véritable combat sur la scène politique : il prône un dispositif qui permettrait aux Français de choisir les conditions de leur départ. Une loi que l'ADMD, association qu'il préside et rassemble près de 50 000 adhérents, réclame depuis près de 35 ans et qui, assure-t-il, serait plébiscitée par 96% de l'opinion.
    Pour lui, les dispositifs actuels, Loi Leonetti en tête, ne sont qu'un moyen pour les gouvernements de jouer la montre et d'éviter de prendre de véritables mesures : celle notamment de permettre aux majeurs de bénéficier d'une aide active à mourir, le suicide assisté ou l'euthanasie active.
    Dans ce livre d'entretiens, Jean-Luc Romero détaille ses idées, explique ses positions, propose des solutions et compare la situation de la France avec celles de ses voisins, notamment la Belgique et le Luxembourg, pays où l'euthanasie est légalisée depuis plusieurs années.
    Une voix qui porte au moment d'un débat de société s'annonçant clivant, renvoyant chacun à ses propres convictions (qu'elles soient éthiques ou religieuses) et risquant fortement d'agiter l'Assemblée nationale et le monde politique pendant plusieurs semaines.

empty