• Il était une fois une princesse lasse de broder et de jouer de la musique. « Pourquoi ne suis-je pas libre comme mon frère ? » se demandait-elle. Lorsqu'elle posa la question au grand sage du royaume, celui-ci lui conseilla de partir à la recherche de la fleur de la liberté, tout en haut dans la montagne. La princesse entama donc un voyage périlleux.

  • Daphné la petite girafe s'ennuie. Elle décide de partir à la recherche de nouveaux amis.

  • Avec des cubes

    Fabienne Brunner

    On peut tout faire avec des cubes et un peu de poésie.
    Avec des cubes, on peut faire beaucoup de choses, un mur, une maison, une tour... Mais attention, si tout s'écroule, il faut tout recommencer !
    Un livre aux couleurs chatoyantes plein de poésie pour les tout-petits.

  • Sous son rocher, Philémon le crapaud a le coeur gros : à chaque fois qu'une princesse l'embrasse, rien ne se passe. Ses parents le lui avaient pourtant promis : « Quand tu seras grand, tu seras prince charmant, mon enfant, grâce à un doux baiser. » Jusqu'à ce jour où, devant son étang, se présente le prince Arthur de Belle-Allure...

  • J'ai une super technique pour ne pas débarrasser la table après le repas (parce que je ne sais pas vous, mais moi, je n'aime pas trop ça).
    Écoutez plutôt...J'apporte d'abord mon verre à la cuisine, histoire de ne pas partir les mains vides (sinon, ma mère me rappelle à l'ordre).
    Je prétexte ensuite :
    - J'ai envie d'aller aux toilettes...

    Et voilà comment Tina échappe au débarassage...
    Mais son frère a compris le manège.
    Tout en feignant entrer dans le jeu de sa soeur, il va lui tendre un piège... redoutable !

  • Marie est invitée avec sa classe, chez Alice, pour une petite fête autour de la piscine. Seulement voilà, Marie n'est pas contente d'y aller. Elle cherche mille raisons pour décliner cette invitation. En réalité, elle ne sait pas nager et n'a pas envie que ses copains le sachent. Mais lorsque Edouard arrive avec son énorme bouée, sans avoir peur du ridicule, elle retrouve le sourire et son naturel.

  • Le pitch : C'est l'anniversaire de Marie et sa maman prépare une chasse au trésor pour les invités de sa fille.
    Les enfants cherchent des indices dans le salon et dans le jardin.

    A la fin on découvre ensemble le message que composent les indices et surtout le cadeau de Marie qui est le vrai trésor de l'histoire : un petit chien.

    Le jeu des personnages et ponctué de 5 jeux destinés aux petits lecteurs. Ces pages consistent à les familiariser avec le vocabulaire de l'espace.

  • C'est l'anniversaire d'Allistair. Pour lui trouver un super cadeau, son papa l'emmène à super Land Paradis, le temps des O.V.N.I., Objets Vedette Novateurs Incontournables. Pour Allistair, ces objets sont plutôt Vachement Nuls et Inutiles car lui, ce dont il rêve, c'est de tout autre chose qu'il va finir par obtenir : jouer en toute simplicité avec son ami dans le cratère et redécouvrir tous les anciens jouets de son grand-père, du temps où ils vivaient encore sur terre. Des objets antiques... non électroniques !
    Un album très gai qui entraîne à réfléchir à la consommation, à la technologie avec un duo papa très consommateur et son jeune garçon qui rêve de choses plus simples et bien plus créatives.

  • Du vrai Western, des Cow Boys, des bagarres (bananes contre épis de maïs), une mairesse, un sheriff, un juge, une attaque de diligence, la prison, les dollars... Bref, tous les ingrédients y sont et donnent un récit complètement farfelu, truffe? de jeux de mots. On comprend vite que ce scénario, tire? des meilleurs westerns, permet à l'auteure de traiter avec poésie et humour de l'imaginaire des jeux enfantins et des westerns. Plus généralement, il met en lumière la drôlerie des récits où les méchants (très méchants) sont toujours et forcement en conflit avec les gentils (très gentils, eux aussi). Une ouverture indéniable sur l'univers du grand Ouest américain, les conflits et le jeu.

  • Moi, la vie et les Gilbert Nouv.

    Dans la vie, il y a ce qui est Gilbert, et le reste. La maîtresse d'école, elle s'appelle Gilbert ; le tonton qui est clown, lui aussi s'appelle Gilbert. Ce qui est sûr, c'est que ceux qui sont grincheux ne s'appellent pas Gilbert. La magnifique voiture qui vient de passer ? C'est sûr, c'est une Gilbert ! Et ce super menu au restaurant, un vrai menu Gilbert ! Au fil des planches gaies, dynamiques et colorées, ce jeune garçon nous offre un nouveau regard : la classification ludique des plaisirs et des tracas de la vie. Au delà de l'inventaire, ce livre nous offre une nouvelle et simple manière de regarder le monde, de s'émerveiller à nouveau, de se réappropier le beau et la joie en connivence avec les autres lecteurs.

  • Balthazar n'est pas un ogre comme les autres...
    La nuit il se promène dans les rues, à la recherche d'un repas bien spécial.
    Oui, il aime les enfants. Il les aime vraiment.
    C'est pour cela qu'il va veiller sur leur sommeil...et dévorer leurs cauchemars !

empty