• La naissance de l'écriture, puis l'apparition et la métamorphose de ses différents supports, du codex à l'Internet, en passant par l'invention de l'imprimerie et des caractères mobiles, ont constitué, à travers l'histoire, autant d'étapes essentielles dans la diffusion du savoir.
    A ceux qui s'interrogent sur le déroulement et les conséquences de ces révolutions de l'écrit, Jean-Pierre Gérault et Alain Pierrot proposent une analyse qui permettra de mieux comprendre à quel avenir le livre est promis.

  • Alors que le nombre de livres auto-édités, c'est-à-dire par les auteurs eux-mêmes, est en constante augmentation, qu'un quart des best-sellers aux Etats-Unis sont des livres issus de l'auto-édition, ce Petit guide de l'auto-édition retrace l'histoire de la publication des livres et donne de nombreux conseils pratiques pour tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur l'auto-édition.

    Le livre : Son manuscrit achevé, tout écrivain se retrouve face à son oeuvre qui désormais lui échappe tout en le constituant ; la soumission à un éditeur de son manuscrit est toujours une épreuve pour l'écrivain. Epreuve du jugement, peur du rejet, angoisse de l'attente ; l'épreuve de l'écriture est celle d'être face à soi-même, celle de l'édition est liée à l'exposition de soi, de son intimité, de son être intérieur. Si le manuscrit est accepté, cette épreuve est bientôt remplacée par celle de la perte de son oeuvre, liée à la réception du lecteur.
    Aujourd'hui, il est difficile pour l'auteur d'accepter que ce parcours soit mis à mal par l'absence d'édition, et c'est tout naturellement, alors que tous les outils (de création, de diffusion et de lecture) existent pour publier un livre, que l'auteur se tourne vers l'auto-édition ; souvent contraint et forcé par les refus des maisons d'édition ; parfois, et c'est de plus en plus souvent le cas, par choix pour garder le contrôle sur son oeuvre, pour en être l'acteur jusqu'au bout de la chaîne dans la rencontre avec le lecteur.

empty