• L'écrivain dessinateur Edward Gorey (Etats-Unis - 1925-2000) trouvait beaucoup de charme aux textes du poète anglais Edward Lear : « j'ai découvert Les Jumblies grâce mon grand-père quand j'avais 4 ou 5 ans, et cela reste un de mes livres préférés. Quand j'ai su que Lear avait lui-même fait un petit dessin pour accompagner son poème, je me suis dit que je pourrais l'illustrer en entier. » Qui sont Les Jumblies ? Une bande de joyeux et très petits lurons qui décident de parcourir toutes les mers du globe dans une passoire, au désespoir de leurs parents qui les supplient de rester à la maison.
    Les 20 dessins d'Edward Gorey donnent vie à ce fouillis (c'est le sens original du mot jumble) de personnages excentriques et attachants. L'art du trait de Gorey et la fantaisie des vers de Lear font des Jumblies un parfait délice, qu'il faut relire, encore et encore.

  • Reproduit à l'origine en seulement 175 précieux exemplaires réservés à l'élite britannique, ce monument inégalé de l'illustration scientifique est désormais accessible à tous. À partir de croquis de perroquets pris sur le vif, Edward Lear (1812-1888) réalisa des illustrations plus vraies que nature, si splendides qu'elles lui valurent l'honneur d'enseigner son art à la reine Victoria. Ce recueil rassemble ses plus belles oeuvres, afin qu'elles soient enfin admirées par le plus grand nombre.

  • Délires

    Amanda Lear

    « Mon secret de beauté ? M'asseoir à côté d'une moche. » « Je n'ai jamais couché pour arriver. Je suis arrivée pour pouvoir coucher. » « Quand je serai morte, on me datera au carbone 14 pour connaître enfin mon âge. » Artiste éclectique, Amanda Lear accepte volontiers le qualificatif de touche-à-tout, mais lorsqu'on lui demande de se définir en un mot, elle répond « star ». Virtuose de la repartie et de l'autodérision, elle fut tour à tour égérie de Salvador Dalí, amante de David Bowie, diva du disco et reine du boulevard. Malgré une enfance timide et complexée, son enthousiasme et sa curiosité de chaque instant lui ont permis de façonner le personnage à la fois drôle, élégant et mystérieux que tout le monde connaît.
    Regorgeant de piques et de répliques savoureuses, ce pétillant florilège rassemble aussi réflexions et souvenirs plus profonds, sous la plume aiguisée d'une fine observatrice de la nature humaine.

  • Un livre à-sensé

    Edward Lear

    • Rackham
    • 26 Janvier 2009

    Quel bonheur de lire monsieur lear, une si drôle et imposante figure, enchanteur du dessin et de la littérature, tant et si bien que l'on pense qu'il est le père du non-sens, et même.
    Pour certains allumés, un héraut de la bande dessinée. parents, enfants, caïmans géants, ouvrez donc les yeux pour dire.

  • Ce grand poème d'Edward Lear, merveilleusement mis en images par un de nos plus talentueux illustrateurs, est un vrai régal pour les yeux et pour l'âme. Stéphane Jorish a remporté le prix Elizabeth Mrazik-Cleaver pour les illustrations de cette intemporelle histoire d'amour, dont Lucie Papineau signe la version française.

  • Passé maître dans l'art du "limerick", petit poème comique et absurde, edward lear publie en 1846 en angleterre, le livre du non-sens.
    Le non-sens étant dépourvu de sens, soyons libres de lui en donner mille. après henri galeron, c'est à vous lecteurs de traduire, d'inventer, de tripatouiller et de dessiner!. a vous de trouver du sens à ce qui, apparemment, n'en a pas

  • Chaque dimanche à l'abbaye de Maredsous, les auteurs accueillent les familles et les mouvements de jeunesse pour vivre avec eux une liturgie de la parole : un temps d'accueil, un rituel autour de la proclamation de l'Evangile, un temps de découverte et d'approfondissement à l'aide de supports visuels et musicaux simples et beaux et un temps d'intériorisation et de prière.
    Ce sont de véritables liturgies à leur niveau, c'est-à-dire des " actions du peuple d'enfants " réunis autour de la Parole de Dieu adaptés pour eux.
    Voici donc pour chaque dimanche de l'année A le texte de l'évangile, l'idée centrale retenue, le contexte et les symboles pour mieux le comprendre, des pistes d'animation pour les enfants, une prière, un refrain de chant et un geste lien pour la participation à la liturgie eucharistique.
    Un projet pour vivre le temps de l'Avent et celui du Carême est également repris, ainsi que quelques suggestions très concrètes pour prier avec les enfants.
    Cet ouvrage s'adresse tout particulièrement aux animateurs pastoraux, aux catéchistes, aux prêtres, aux enseignants et aux parents engagés dans l'animation pastorale.


  • notre époque est dominée par le mythe de la transparence : de la sociologie aux neurosciences en passant par l'économie, tout concourt à réduire nos comportements à des explications rationnelles.
    pourtant, à trop vouloir rationaliser, ne perdons-nous pas de vue l'humain ? au-delà des schémas de la raison, demeure pour nous une question essentielle " comment vivre ? ", ainsi que la nécessité d'y répondre. c'est justement l'objet de la psychanalyse : en renonçant à la rationalité, freud a relevé le pari de nous aider à mieux vivre. loin d'être invalidées, ses intuitions sur l'inconscient sont aujourd'hui en passe d'être confirmées par les découvertes de la neurobiologie.
    c'est pourquoi nous ne pouvons pas ignorer freud. par son approche transversale, parfois iconoclaste, ce livre s'applique à nous montrer comment les concepts de la psychanalyse gardent toute leur actualité. a travers cette introduction philosophique, jonathan lear nous ramène à l'essentiel de nos préoccupations sur le bonheur, la liberté et les valeurs.

  • Le furet

    Lear Stephen

    Roman fantastique où s'affrontent légendes tibétaines et conspirations de politique chinoise, dans un contexte lycéen déstabilisant pour un héros de dix-huit ans qui devra choisir de tuer et aimer.

  • Vous n'arrivez plus à retrouver le nom d'un proche. Vous êtes incapable de dire ce que vous avez lu dans le journal le matin ou ce que vous avez mangé la veille. Et, bien entendu, vous ne savez plus où sont passées vos lunettes, lesquelles sont justement sur le bout de votre nez. Pas de panique !
    Environnement intellectuel saturé, mauvaise hygiène de vie, surinformation font que, au fil du temps, jeunes et moins jeunes sont naturellement soumis aux trous de mémoire. Martha Lear a interrogé les plus grands spécialistes, compulsé les plus récents travaux neuroscientifiques. Surtout, elle vous donne de nombreux conseils pour entretenir votre mémoire : bien dormir, faire attention à soi, pratiquer quelques exercices, prendre des notes, répéter et énoncer à voix haute les choses à retenir, dresser des listes... Et vous les retrouverez vite, ces lunettes !

  • Attention, ceci n'est pas une banale biographie. Dans cet auto-portrait drôle et acerbe, tout en coups de coeur et coups de griffe, découvrez l'envers du décor de la vie de star, et les multiples facettes d'une femme hors norme qui déteste les formules toutes faites et les considérations misérabilistes de ses contemporains. Vous croyez la connaître, mais elle n'a pas fini de vous surprendre! " Je suis blonde. Mais contrairement aux blondes, réputées connes, je suis une nana insolente, provocante, dérangeante. Je n'ai pas la langue dans ma poche, j'ai le sens de la repartie et mon franc-parler. Je balance, je rue dans les brancards! Je suis aussi une femme glamour, muse des uns, égérie des autres, des rock stars et d'un peintre génial. Et puis la rigolote des Grosses Têtes, de Bouvard, et du théâtre de boulevard. La mangeuse d'hommes, la croqueuse de petits jeunes, celle qu'on mitraille dans les soirées. La reine du disco pour les ados et les bobos. La championne de l'Audimat pour les amateurs de shows télévisés. Je suis encore perverse, dominatrice, dure en affaires. (...) Confidences, soit, mais pas comme à confesse. Je vous dirai qui j'aime et qui je hais, qui m'a forgée, blessée, transportée, inspirée. Vous n'aurez que mes humeurs, parfois massacrantes, ma liberté de penser, mon franc-parler, quelques moments de solitude à peindre, le rappel des rencontres prodigieuses avec des êtres qui ont bouleversé ma vie. Antimémoires (non que je me prenne pour Malraux!) plutôt que récit de ma trajectoire, ces pages n'ont pas d'autre ambition que de vous divertir. Pour le reste, vous me learez entre les lignes. "

  • Nonsense is the breath of my nostrils', wrote Edward Lear (1812-88), and this collection demonstrates the wonderfully varied ways in which he pursued his philosophy of life. He created an extraordinary world filled with bizarre creatures - from the Dong with a luminous nose to the Pobble who has no toes - who misbehave with joyful abandon. Here can be found such exuberant and timeless verse as 'The Owl and the Pussy-cat', 'The Quangle Wangle's Hat' and numerous comic limericks, along with stories, letters, alphabets and recipes, all accompanied throughout with his fantastical line drawings. Gently pointing out human follies and the absurdities of the conventional Victorian society in which he lived, Lear's nonsense has enchanted children and adults alike for generations.

empty