• « Un roman captivant, trouble et dense »France Info« Charuel est le frère caché de James Ellroy »Figaro MagazineMeilleure vente numérique Amazon et Fnac en juillet 2020Au Vietnam, de nos jours, un « honorable correspondant » des services français ne répond plus à l'appel. Philippe Rohde s'est évaporé, aucun de ses contacts habituels ne sait ce qui lui est arrivé.A Paris, la hiérarchie décide d'envoyer sur place un « employé occasionnel », le journaliste Vincent Caron. Sous couvert d'un reportage à effectuer sur les évolutions spectaculaires du nouveau Vietnam, destination toujours plus prisée des touristes occidentaux, Caron devra retrouver la piste de l'agent de la DGSE. De toute urgence.Après une escale à Bangkok où une ravissante correspondante lui fournit les ultimes consignes, Caron arrive à Saigon et comprend rapidement qu'il n'est pas seul à rechercher son compatriote. Rohde avait manifestement des relations très haut placées et se trouvait donc en possession d'informations hautement sensibles...En quelques jours, Caron devient la proie des hommes du régime.Mais ce qu'ils ne savent pas, c'est que le journaliste a bien connu le Vietnam, dans une autre vie...

    Ajouter au panier
    En stock
  • De nombreuses biographies et plusieurs essais ont été consacrés à Paul Gauguin. Mais à l'artiste seul. Rien ou presque sur les femmes qui ont guidé son existence et sa peinture, en France ou sous les Tropiques. Elles ont pourtant été la source de son inspiration, elles ont enflammé ses tableaux et compté autant que son art. Même celle qu'il épousa, la terrible et froide danoise Mette Sophie Gad dont il se sépara mais à laquelle il continua d'écrire pendant des années. Gauguin aimait la vie, les femmes et le sexe. C'est grâce à celles qui ont vécu à ses côtés qu'il fut le génie qu'on connaît. Peindre et faire l'amour étaient une seule et même chose pour Gaugin. Comme pour Picasso qui ne voyait entre l'art et l'érotisme « pas de différence », comme il le confia un jour à l'historien d'art Jean Leymarie.

  • Les abysses du mal

    Marc Charuel

    Mon boulot : filmer le supplice des victimes avant de faire disparaître leur corps. Mon but : être le tueur le plus inventif.
    Parce que la mort est un spectacle, certains sont prêts à payer très cher pour y assister. Voyeurs protégés par un écran, tortionnaires par procuration...
    C'est la face cachée du Net. Un monde parallèle qui happe ses proies au hasard et fournit des frissons à prix d'or.
    Des réseaux sociaux incontrôlables aux mafias spécialisées dans le marché de la mort en direct, le nouveau thriller de l'auteur du Jour où tu dois mourir dévoile les forces insoupçonnées de la perversion humaine.

  • Eté gris et maussade sur le bassin d’Arcachon. Au détour d’une piste cyclable, le corps atrocement mutilé d’une jeune fille. Pour Ducan, photographe frotté à toutes les guerres, ce meurtre est le premier épisode d’un film macabre qui va dépasser de très loin toutes les fictions…

    De la France à la Thaïlande en passant par la Birmanie, un thriller spectaculaire : sens des images, scénario implacable, rythme infernal… Marc Charuel se hisse d’emblée au niveau des grands du thriller international.

  • Ecole Saint-Cyr, Coëtquidan.
    Depuis plusieurs semaines, les désertions se multiplient.
    Geoffroy, psychologue dans le civil et lieutenant de réserve dans l'armée de Terre, se voit confier la mission d'y mettre un terme en sondant discrètement les soldats. Il prend d'autant plus l'affaire à coeur que cette vague de disparitions ressemble à celle survenue à Pau, dix ans plus tôt, au cours de laquelle son propre frère a disparu.
    Il doit faire équipe avec deux adjudants de la sécurité militaire, collaboration qui se révèle très vite difficile. Menée par un réserviste, l'enquête ne l'est pas moins, les militaires craignant que Geoffroy salisse l'image de l'armée. L'investigation bascule dans l'horreur lorsque chacun des trois hommes reçoit un morceau de photo d'un corps supplicié : celui du frère de Geoffroy...
    Huit hommes manquent désormais à l'appel, et Geoffroy est convaincu que le tueur fait partie de l'école de Coëtquidan...
    Inspiré par l'affaire du camp de Mourmelon, un thriller redoutablement efficace où l'on retrouve la patte de Charuel.

  • Chiens enragés

    Marc Charuel

    Infiltré dans les milieux islamistes de Nanterre pour le compte de la DGSE, sans grande expérience du terrain, Sébastien Verdier se convertit à l'islam. Abandonné par son officier traitant, il est arrêté avec tout son réseau, impliqué dans les attentats du 11/09/2001. A sa libération, dix ans plus tard, les rescapés de son groupe terroriste lui confient une nouvelle mission : héberger le djihadiste porteur du dernier message de Ben Laden. Mais rien ne se déroule comme prévu. Entre l'hostilité des siens, l'insistance d'un journaliste qui enquête sur sa réinsertion et les luttes de pouvoir entre les services secrets de Paris et Washington, la situation lui échappe définitivement. Une nuit, sa famille est massacrée et tout l'accuse. Mais le journaliste, convaincu de l'innocence de Verdier, va tout mettre en oeuvre pour faire éclater la vérité.
    Un grand thriller, violent et parfaitement documenté, désormais la marque de Charuel.

empty