Sous La Lime

  • Poétesse romantique dont la vie tourmentée fut semée d'épisodes "cruels", Marceline Desbordes-Valmore a habité son siècle (celui d'Hugo, Rimbaud et Verlaine...), et sa poésie a franchi le 20ème siècle pour arriver jusqu'à nous sans rien perdre, ni de sa puissance évocatrice, ni de sa justesse à peindre - peut-être même à sculpter - le jaillissement des émotions et l'embrasement des sentiments. Celle que Balzac surnommait "Notre Dame des Pleurs", en raison des "malheurs" qui jalonnèrent son existence, n'est pas à mettre au rang des auteurs pleurnichards, bien au contraire. Sa force de vie et son énergie créatrice et novatrice (elle fut notamment la première à oser des vers de 11 pieds) la conduisirent à écrire des pages parmi les plus belles de notre littérature, la faisant entrer dans le cercle des grands poètes à l'égal d'un Charles Baudelaire, qui l'avait d'ailleurs qualifié de femme poète, la plus grande de son temps... la plus grande de tous les temps.

empty