• C'était au temps où Bruxelles bruxellait...
    À l'arrêt du tram, le célèbre peintre René Magritte, chapeau boule, costume sombre et pipe au bec, a une vision étrange : une jeune femme en robe fleurie, debout à côté de son corps ! Il en parle à Georgette, son épouse, et immortalise la scène dans un tableau. Quelques jours plus tard, cette femme est retrouvée assassinée, avec une lettre d'amour parfumée dans son sac et un bouquet de lilas sous sa robe.

  • Les folles enquêtes de Magritte et Georgette T.2 ; à Knokke-le-Zoute ! Nouv.

    Avec la mer du Nord pour dernier terrain vague...
    Enfin les vacances, direction Knokke-le-Zoute ! Le peintre Magritte et sa femme Georgette se préparent à savourer les plaisirs de la côte belge : promenades en cuistax, croquettes de crevettes et moules-frites. Mais avant ça, ils profitent de la plage, bien installés dans leur transat. Un peu plus loin, les aboiements de leur chienne Loulou sonnent la fin du farniente. En grattant dans le sable, elle a déterré une main. Une aubaine pour René et Georgette qui vont se livrer à leur plaisir secret : traquer le meurtrier.

  • Jack a 15 ans. Il vit un amour dévorant pour Nina, mignonne petite rouquine au sourire ravageur, un brin pimbêche. Mais quand il a fait une tentative d'approche, celle-ci l'a rabroué.
    Elle lui préfère un mystérieux inconnu. Jack reste obnubilé par Nina. Plus encore depuis qu'il a ouvert le funeste livre noir confié par une voisine un peu sorcière. Ce livre souffle à ses lecteurs les drames futurs... Jack a ainsi eu la vision de Nina, portant des ballerines rouges, morte étranglée par un ruban rouge. Simple délire d'un amoureux éconduit ou prémonition ? Son trouble augmente encore lorsque Nina arrive à l'école avec de nouvelles ballerines rouges.
    Comment arrêter le tueur ?

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le souffleur de nuages

    Nadine Monfils

    "J'ai lu votre texte ou plutôt je l'ai traversé de part en part, comme on traverse un pays étranger, sans jamais s'y sentir en exil." Christian Bobin Franck, chauffeur de taxi, est triste parce que son chat est mort, que sa vie est monotone et qu'il est seul. Un jour, il reçoit un appel de Louise, qui souhaite se rendre à Enghien. Quand il arrive, une vieille dame l'attend, avec une petite valise à ses côtés, devant la porte de sa maison qu'elle a décidé de laisser grande ouverte : « comme ça, tout le monde pourra venir se servir... » Elle n'a pas l'intention de revenir mais souhaite retrouver enfin le grand amour de sa vie.
    Franck et Louise vont alors se lancer dans une aventure pleine de surprises et devenir l'un pour l'autre des souffleurs de nuages. Car il n'y a pas d'âge pour poursuivre ses rêves et les rencontres inattendues peuvent parfois ramener un peu de soleil dans la vie...

  • En Normandie, à Dives-sur-Mer, dans le magnifique petit village d'art de Guillaume le Conquérant, va se dérouler une intrigue très troublante. Elvis Cadillac, ze sosie belge et bedonnant du King, est invité avec sa chienne Priscilla à venir chanter à l'enterrement d'un fan d'Elvis Presley. Or, la veille, il a pris en stop un étrange personnage qui n'est autre que... le mort ! Le mystérieux auto-stoppeur d'Elvis est-il lié à des crimes affreux, inspirés de l'oeuvre de Lewis Carroll, Alice à travers le miroir ? Dans cette petite ville, chacun a ses secrets...
    Un polar pimenté d'humour noir, sur les pas des peintres et écrivains célèbres qui se sont inspirés de la côte fleurie.
    À déguster avec un p'tit Calva, bien sûr !

  • Elvis Cadillac roule à fond les ballons du côté de Chimay où la trappiste coule à flots. Invité dans un « home » de vieux pour y donner un concert, le sosie officiel du King est chaud boulette. La banane rose fluo de sa chienne Priscilla vole au vent. Soudain, crac !, il s'aperçoit qu'il a renversé quelqu'un ! Qu'est-ce qu'il va raconter à la majorette qui l'attend encore dans son lit, avec ses bottes et l'espoir de lui mettre le grappin dessus ? Il se retrouve emberlificoté dans un drôle de drame à la sauce Fargo, avec en guest-star mémé Cornemuse. Aller simple vers la catastrophe. Ça va swinguer !

  • Monsieur Émile

    Nadine Monfils

    Une vie de carte postale, colorée par des personnages croustillants : Carmen, la vieille collectionneuse de lapins nains, ce porc d'Alphonse qui soigne ses verrues avec des os humains, un commissaire de police avec des passions secrètes...
    Tout va bien jusqu'au jour où...
    Profitant du calme ambiant, le diable s'amuse et installe minutieusement ses p'tits couteaux, s'attaquant tel un orfèvre du crime au bonheur de ces gens apparemment sans histoire.

  • C'est la mort en blouson de cuir qui rôde, un couteau rouge entre les dents. Et ce soir-là, cette grosse brute de Porguy ne savait pas qu'il allait rouler sur un bras. Un bras de femme, tout seul, au milieu de la route, avec une belle main sensuelle au bout... C'est le rat Marcel qui allait se régaler quand il découvrirait la main dans le réfrigérateur de Porguy !
    Avec un parfum de corbeau, sur l'air de Brazil, entre violence et douceur...

  • Fait 100 bornes que sa femme, mégère aux fausses allures de starlette, et ses gosses, deux ados décérébrés, lui tapent sur le pompon. Et que dire de sa belle-mère et de sa roulotte pourrie qui casse l'esthétique de la bagnole ? Avec soixante ans de retard, Mamie a décidé de jouer les Bonnie and Clyde avec le premier julot venu.
    Elles vont être belles les cartes postales !

  • Coco givrée

    Nadine Monfils

    Un chapeau melon, un nez en carotte, une hache à la main... Voilà le drôle de bonhomme de neige qui enlève les petites filles de Pandore, à la tombée de la nuit. Mais est-ce le même cinglé qui, ces derniers temps, abandonne cadavre après cadavre, dans des mises en scène inspirées des toiles de Magritte ? Et pourquoi la chienne Tequila se met-elle à pisser des hiéroglyphes ? Est-ce vraiment une bonne idée d'héberger une pute chez soi ? Autant de questions glaçantes que les enquêteurs Lynch et Barn vont devoir s'atteler à dégivrer...

  • Elvis cadillac

    Nadine Monfils

    Avec sa chienne Priscilla affublée d'une banane rose, Elvis sillonne les routes au volant de sa Cadillac ornée de cornes de vache pour aller donner des concerts. Abandonné à l'âge de 5 ans près des toilettes d'un restoroute, il a été recueilli par un couple d'épiciers fans de Georgette Plana, et est devenu Ze sosie officiel du King ! Invité à chanter pour l'anniversaire d'une vieille châtelaine, sur l'air de « Blue Moon », il va se retrouver au coeur d'un crime bien étrange, avec en prime une panoplie de pétés du couvercle, dont le chat Houellebecq qui a des mycoses aux pattes. Yeah !

  • Mémé Cornemuse, fan d'Annie Cordy et de Jean-Claude Van Damme, est une vieille bique, entre Ma Dalton et Carmen Cru, à la sauce belge. Elle a trouvé un emploi de concierge dans un immeuble foutraque-où son arrivée va déclencher des horreurs rocambolesques. Ce soir-là, Ginette, une des locataires, gaga de Lady Di, s'envoie en l'air dans un parking et trompe son mari pour la première fois. L'extase est de courte durée ! De retour chez elle, elle découvre le cocu en kit dans son plumard.
    Ses mains ont été coupées et son zizi est rangé au frigidaire. Panique à bord ! Ginette va mener son enquête tandis que mémé Cornemuse prépare un casse dans la bijouterie d'à côté, avec un ancien braqueur qu'elle héberge dans la cave. Elle fait les repérages et lui, il creuse...Un événement imprévu, l'arrivée d'une criminelle hébergée au couvent d'en face, va bouleverser leurs plan...

  • JCVD. Quatre consonnes, zéro voyelle. Et pour Mémé Cornemuse : le fantasme absolu. Ah ! Épouser Jean-Claude Van Damme. Entre le dieu du coup de pied retourné et la spécialiste du délire à main armée, c'est sûr, c'est l'évidence. Et voilà notre délinquante sénile en route vers l'âme soeur, à Hollywood ! À cheval, en voiture, en baraque à frites ou cargo transatlantique, peu importe, pourvu qu'il y ait des homicides collatéraux et des chansons d'Annie Cordy.

  • À Pandore, il se passe de drôles de choses... Chaque fois que Nake, une jeune fille un peu barrée, craque une allumette, elle a des visions affreuses de petites filles assassinées déguisées en Blanche Neige ou en Chaperon rouge. Mais là où ça se corse, c'est quand elle découvre le lendemain dans les journaux que ces crimes ont bien eu lieu...
    L'inspecteur Cooper, qui a de curieuses manies, et son collègue Michou, flic le jour travelo la nuit, vont mener l'enquête. Tout irait bien si l'infernale mémé Cornemuse ne venait pas flanquer la pagaille. Fan d'Annie Cordy et amoureuse de Jean-Claude Van Damne, avec qui elle « cause » depuis ses vacances avec un serial killer, l'horrible punaise sans scrupules revient, pire que jamais. Ça va barder !

  • Une maille à l'endroit... Une maille à l'envers... Depuis qu'il a cessé de fumer, le commissaire Léon s'adonne en cachette au tricot et confectionne des paletots ringards pour son chien Babelutte. Seulement voilà, ces temps-ci, il s'en passe de belles à Montmartre. Entre Irma, le travelo ménagère du Colibri, le curé qui pique dans les magasins et l'autre cinglé qui enterre des jeunes filles mutilées dans les cimetières, la police a du pain sur la planche. De fil en aiguille, le commissaire Léon dénoue les intrigues de cette histoire rocambolesque.

  • Le rêve d'un fou

    Nadine Monfils

    Quand le destin s'est acharné sur lui, le Facteur Cheval aurait pu sombrer dans la douleur et le désespoir. Il a plutôt choisi de se lancer dans un pari insensé : construire de ses propres mains son Palais Idéal. Mais une étrange rencontre lors de ses tournées va donner un tout autre sens à son rêve.
    Parce que la passion est la seule chose qui peut nous sauver.

    En s'inspirant librement de la vie du Facteur Cheval, Nadine Monfils nous offre un roman émouvant comme un hymne à la liberté, la poésie, l'art, et la foi en ce qui nous dépasse.

  • Tequila frappée

    Nadine Monfils

    À Pandore, les pétales de rose pleuvent sur la ville, les femmes sont jolies, les voisins très serviables et les jardins soignés. Pourtant, ce n'est pas une banlieue tranquille.
    Car, à Pandore, les putes dansent la rumba avec les flics, les sous-marins naviguent sur terre, on croise des marchands de rêves, un clochard extralucide, une main baladeuse ou un chien alcoolique qui sourit.
    Dans une atmosphère de cauchemar surréaliste, une série de meurtres sanglants est perpétrée. L'inspecteur Lynch, son acolyte Barn et aussi Nicki, profileuse fétichiste, mènent l'enquête. Une impensable vérité se cache derrière l'hécatombe...

  • Riche idée qu'a eue là le commissaire Léon, de remonter le canal de l'Ourcq en péniche ! Ça faisait plaisir à Babelutte, son chien érotomane, et puis... de temps à autre, s'éloigner de sa mère et logeuse, l'omniprésente Ginette, n'est pas pour lui déplaire. Problème : un cinglé anonyme s'est mis en tête de semer des cadavres (sans visage, qui pis est) sur son itinéraire de vacances. Pas moyen d'être tranquille : soudain, la croisière ne s'amuse plus du tout... Et pompon sur le bonnet : Ginette débarque !

  • Nickel blues

    Nadine Monfils

    Deux ados glandeurs, Ralph et Tony, décident de se lâcher pendant que leurs parents sont partis en vacances avec la mémé ventriloque. Ils font des teufs d'enfer et c'est le bordel : la vaisselle déborde de la baignoire, des capotes pendent au lustre et le canari est retrouvé cramé dans le four. Seul rescapé : Bubulle, le poisson rouge.
    Panique à bord, les vieux rentrent demain ! L'aîné a alors une idée de génie : kidnapper une nana pour faire le ménage.
    Mais les choses ne se dérouleront pas comme prévu...

  • Babylone dream

    Nadine Monfils

    Et ils vivront heureux, jusqu'à ce que la mort les sépare. Ce qui, loin de s'étirer sur des années, devrait prendre entre quinze et vingt minutes, si on s'en tient aux événements récents. Un serial killer semble en effet avoir une dent contre le mariage, et s'amuse à tuer les époux fraîchement célébrés, avec tout le rituel propre à ce genre de malades.
    Lynch, flic austère, Barn, second couteau et Nicki, profiler habitée, mènent l'enquête. Nos voeux de bonheur les accompagnent.

    « Un monde loufoque où le rire désamorce l'enfer. » La Marseillaise Cet ouvrage a reçu le Prix Polar de Cognac

  • Maboul kitchen

    Nadine Monfils

    Après avoir célébré en grande pompe ses épousailles avec un vieux croûton rencontré à l'asile, Mémé Cornemuse part en voyage de noces à Étretat, pour le charme irrésistible de ses falaises. Sitôt veuve, elle va enfin réaliser son rêve : ouvrir un palace à Saint-Amand-sur-Fion, dans la propriété de feu son mari, dont elle est l'héritière.
    Avec l'aide de quelques pétés du bulbe et d'un cuisinier complètement maboul, elle décide de financer les travaux pour retaper la baraque en montant une superarnaque qui va virer à l'Auberge rouge et au boxon général. Son but ultime, toujours : partir pour L.A., y réaliser un relooking extrême à faire pâlir d'envie Pamela Anderson, et séduire son idole, JCVD.

  • Jeannot, le patron du Colibri, a gagné un voyage collectif à Rome. Cette belle bande de zouaves va s'en donner à coeur joie : Rose, ancienne pute, ramènera des scouts tous les soirs, Irma, le travelo-ménagère, va fantasmer sur un beau gladiateur et le pin's, un nain camelot, se fera enfermer dans le musée de cire avec Blanche-Neige. Pendant ce temps, le commissaire Léon trouvera des cadavres décapités et tombera amoureux du fantôme de Gelsomina. Tu parles d'une dolce vita !

  • Dans la famille bourgeoise des Rastignac, l'ambition et la haine ont tout dévoré. La mère très prout-prout tue son ennui en cousant des paillettes partout ; le fils débile passe son temps à faire pisser son lapin empaillé ; le pépé en fauteuil roulant n'est pas tout net ; quant à la fille, Lou, elle a fui la demeure familiale pour les trottoirs de Pigalle.... Lorsque la voiture du père, riche industriel, finit grillée dans un ravin, c'est donc tout naturellement que la jeune femme s'adresse à son client préféré : le commissaire Léon. Car ce n'est qu'un début. Et l'arbre généalogique, tout pourri qu'il soit, ne tient plus qu'à un fil...

  • Tu parles d'une maison de repos... De repos éternel, oui ! Juste en face du cimetière de Montmartre, avec une vue imprenable sur l'avenir. « Au Clair de lune », les pensionnaires devraient vivre une retraite bien méritée : pas la mort en bas d'un escalier, la tête dans un pot de fleurs ! À l'enterrement de Mémé Pigeons, ex-pilier de comptoir du Colibri, le commissaire Léon flaire le sac de noeuds de vipères. Et ce n'est que le début d'une longue série. Mais si cette pétée de Ginette, la mère du commissaire, s'en mêle, c'est la cata !

empty