• "Un jour, comme un coup de théâtre, survient la maladie rare. On ne s'y attend pas bien sûr. S'attend-on jamais à ce genre de choses ? La tempête est violente, elle fait des dégâts ! En quelques heures, elle éteint l'oeil gauche. Pour sauver l'autre, il faut avaler en masse des corticoïdes et autres médicaments. Et la tempête est matée. Plus ou moins. Il y aura des alertes encore. La maladie de Horton ne se guérit pas, elle se contrôle..."

  • Trois femmes, trois destins qui se mêlent et s'entremêlent, dans un méli-mélo de récits d'autrefois, comme des échos assourdis qui de loin se cherchent et s'opposent. Trois femmes, trois destins qui se tricotent et se détricotent, imbroglio d'histoires du passé renaissant au présent, dans des étreintes essentielles appelées à durer. Trois femmes qui se suivent à la queue leu leu... éternel cortège de la féminité. Une histoire de femmes, de vieux chagrins oubliés dans des photos sépia.

  • Un jour, c'est arrivé d'un coup, j'ai créé un blog ! contaminée par l'air du temps, je me suis surprise à rêver que, moi aussi, je pourrais écrire sur l'écran du monde.
    écrire et être lue dans un même élan, je n'osais l'espérer, moi qui jusqu'alors n'avais confié mes textes qu'à mes tiroirs. j'avais envie de parler et j'espérais qu'on m'écoute, j'avais envie d'écrire et je me prenais à rêver qu'on me lise. ceci est l'histoire d'une blogueuse ordinaire. durant trois ans, j'ai appris l'envers et l'endroit de ce monde particulier. j'aime cela, c'est ma façon d'écrire, elle me plaît par son immédiateté, sa diversité et sa convivialité.
    Des illusions infinies traînent sur le net, des liens se tissent aussi, des personnes se reconnaissent et agissent ensemble, à partir des blogs. tout d'un blog raconte l'expérience qui a transformé ma vie et qui me renvoie aux questions des relations entre les espaces intimes et publics. et si nous étions aujourd'hui surexposés pour résister à l'effacement des individus ? le blog est une piste, une aventure, une position.

empty