Parole Et Silence

  • Mon être oscille entre la pensée et les sensations, lorsque je sens que je perds pieds je me recentre sur le souffle, j'habite la respiration qu'Il me donne. Je Le laisse m'habiter, prendre soin de moi et me permettre d'être davantage présent, simplement présent ici et maintenant. Faire corps avec cette vague de vie et me laisser naviguer par elle dans la souplesse et la fluidité. Devenir accord entre le ciel et la terre et le laisser résonner dans les gestes, regards car c'est plus notre présence qui accomplit que les éphémères traces que nous laissons. Le poète le sait que trop, sa plume ne frôle la terre que de façon passagère, elle n'est qu'une invitation à vivre avec plus de profondeur et d'amplitude, à regarder avec plus d'attention et de ferveur. Si l'on n'est pas davantage après l'avoir lu, vains sont ses mots. Vivre et aimer avec plus de douceur et de force après l'avoir bu et s'en être imprégné. Le plus beau sera toujours les gestes d'amour qui résulteront de ces lectures car loin d'être un concept, l'amour est une présence bien vivante qui souhaite s'incarner et transfigurer.

  • Un cycle se termine, de la chambre bleue roi de mon enfance à ce dernier petit livre bleu. En cette chambre aux moulures blanches tout y était en germe. Tout, inconsciemment, commençait à prendre forme bien qu'avec maladresse, timides ébauches d'une vie, et aujourd'hui encore, l'univers matrice de cette maison m'imprègne.
    À présent, plus proche de ma naissance au Ciel que de celle d'ici-bas, est-ce que je parviens à me délester de l'inutile, et suis-je en train d'acquérir une distance sereine et souriante d'avec la rumeur de l'existence? Peu importe l'art, la musique ou l'écriture si cela n'incite à plus de douceur et de tendresse. Alors à nouveau, au travers du tamis des mots, laisser décanter et écouter.

empty