La bourse et la vie ; économie et religion au moyen-age

À propos

Si l'usurier, dans le moyen age chrétien, est à ce point dans le péché, c'est que même en dormant, son argent lui rapporte.
De l'argent. voilà ce que nous apprennent les exempla médiévaux, ces anecdotes édifiantes à l'usage des prédicateurs. voleur de temps, puisque le prêt à intérêt rapporte tous les jours, l'usurier vole à la fois dieu, car le temps est un don divin, et les chrétiens, car l'usure est interdite dans une communauté fraternelle. a ce double titre, il est voué à l'enfer. a la veille de la naissance des grands mouvements économiques qui préparent l'avènement du capitalisme moderne, la théologie médiévale sauvera l'usurier de l'enfer en inventant le purgatoire.
L'usurier aura ainsi atteint son double but : garder la bourse ici-bas, sans perdre la vie éternelle.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire


  • Auteur(s)

    Jacques Le goff

  • Éditeur

    Pluriel

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    15/09/1997

  • Collection

    Pluriel

  • EAN

    9782012788473

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    132 g

  • Support principal

    Poche

Jacques Le Goff

Jacques Le Goff, décédé en 2014, a été directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, qu'il a présidée de 1972 à 1977. Il est l'auteur d'une oeuvre considérable sur le Moyen Âge, dont Un Moyen Âge en images (Hazan), Héros et merveilles au Moyen Âge, L'Europe est-elle née au Moyen Âge ? (Seuil), Saint Louis (Gallimard).

empty