La femme comestible La femme comestible
La femme comestible La femme comestible

La femme comestible

Traduction MICHELE ALBARET-MAATSCH  - Langue d'origine : ANGLAIS (CANADA)

À propos

Marian se cherche, irrésolue. Va se marier, sans passion. Et vit la plus étrange des expériences : peu à peu, elle ne peut plus rien manger. Chez elle, alors, tout se détraque. Car moins elle peut avaler, plus elle se sent elle-même dévorée : comme si, de membre bienveillant de notre société de consommation, elle se retrouvait dans la peau d'un de ses produits... Publiée en 1969, avant même l'essor du féminisme, La Femme comestible traite le thème de l'aliénation de la femme et de sa place dans une société de surconsommation qui en était, elle aussi, à ses prémices. Formidable reflet d'une époque, ce premier roman contient déjà tout ce qui fera de Margaret Atwood, alors tout juste trentenaire, la plus grande romancière canadienne contemporaine : un regard visionnaire, de l'imagination à revendre, une construction narrative brillante et un style plein d'humour, d'ironie et de justesse.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782221215906

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    522 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    330 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Margaret Atwood

Née à Ottawa en 1939, Margaret Atwood est romancière, poète, essayiste et critique littéraire. Elle vit aujourd'hui à Toronto. Elle est l'auteur de trente-sept livres traduits en plus de cinquante langues, dont Captive (1998) et Le Tueur aveugle (2002, Booker Prize 2000). Margaret Atwood est l'un des écrivains les plus prestigieux publié dans la collection « Pavillons ».

empty