Romans américains Tome 2 (préface Patrick Raynal)

À propos

Romans américains IILa Mort de Belle (1952), Les Frères Rico (1952), Feux rouges (1953), Crime impuni (1954), L'Horloger d'Everton (1954), La Boule noire (1955), La Main (1968). L'étape la plus importante de sa vie, voici ce que dit Simenon de ces dix années passées sur le continent nord-américain, entre 1945 et 1955. L'écrivain est en pleine maturité ; il devient un romancier noir américain comme le dit Patrick Raynal dans sa préface. Dix années fécondes où se manifeste sa compréhension aiguë des réalités de l'Amérique d'après-guerre. De ces romans, seul le dernier, La Main, sera publié plus de dix ans après son retour en Europe. C?est la société américaine de cette époque que Simenon décrit : celle d?une jeunesse en rupture avec le monde des adultes, celle gangrenée par la Mafia, celle qui subit la loi des gangs, celle régit par le puritanisme, celle où l'espace remplace le temps, celle qui souffre d'alcoolisme, celle où la morale sexuelle s'effrite... Préface de Patrick Raynal Introductions de Michel Carly


Rayons : Policier & Thriller > Thriller


  • Auteur(s)

    Georges Simenon

  • Éditeur

    Omnibus

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    02/04/2009

  • EAN

    9782258080034

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    830 Pages

  • Longueur

    19.9 cm

  • Largeur

    13.1 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    567 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Georges Simenon

Georges Simenon naît à Liège le 13 février 1903. Après des études chez les jésuites, il devient, en 1919, apprenti pâtissier, puis commis de librairie, et enfin reporter et billettiste à La Gazette de Liège. Il publie en souscription son premier roman, Au pont des Arches, en 1921, et quitte Liège pour Paris. Il se marie en 1923 avec " Tigy " et fait paraître des contes et des nouvelles dans plusieurs journaux. Le roman d'une dactylo, son premier roman " populaire ", paraît en 1924, sous un pseudonyme. Jusqu en 1930, il publie contes, nouvelles, romans chez différents éditeurs. En 1931, le commissaire Maigret commence ses enquêtes... On tourne les premiers films adaptés de l'œuvre de Georges Simenon. Il alterne romans, voyages et reportages, et quitte son éditeur Fayard pour les Editions Gallimard où il rencontre André Gide. Durant la guerre, il est responsable des réfugiés belges à La Rochelle et vit en Vendée. En 1945, il émigre aux Etats-Unis. Après avoir divorcé et s'être remarié avec Denyse Ouimet, il rentre en Europe et s'installe définitivement en Suisse. La publication de ses œuvres complètes (72 volumes !) commence en 1967. Cinq ans plus tard, il annonce officiellement sa décision de ne plus écrire de romans. Georges Simenon meurt à Lausanne en 1989.

empty