Anglais The gost marriage (MP3)

À propos

Découvrez la collection Paper Planes : des romans contemporains en anglais courts et accessibles, haletants ou drôles qui privilégient le plaisir de lire en version originale.
Pour mieux connaître les auteurs, les ouvrages et les avis de la presse et des lecteurs : www.paperplanes.fr.Pour chaque ouvrage acheté, une version audio mp3 est téléchargeable gratuitement.The Ghost Marriage - THRILLERChief Inspector Li Yan and American pathologist Margaret Campbell, heroes of Peter May's bestselling China thrillers, return in a new story. A girl has disappeared in Peking, and the mystery is somehow connected to a strange marital rite from China's past : the Minghum, or Ghost Marriage.Cet ouvrage est également disponible en e-book chez votre e-libraire habituel.


Rayons : Policier & Thriller > Policier


  • Auteur(s)

    Peter May

  • Éditeur

    Didier

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    23/06/2010

  • Collection

    Paper Planes

  • EAN

    9782278068609

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    103 g

  • Support principal

    Livre + CD Audio

Infos supplémentaires : Broché  

Peter May

Écrivain écossais, installé depuis une dizaine d'années dans le Sud de la France, Peter May a été journaliste avant de devenir l'un des plus brillants et prolifiques scénaristes de la télévision écossaise. Il se consacre désormais à l'écriture de ses romans, publiés en France aux éditions du Rouergue.
Sa “série chinoise” contient Meurtres à Pékin (2005 ; Babel noir n° 9), Le Quatrième Sacrifice (2006 ; Babel noir n° 15), Les Disparues de Shanghai (2006 ; Babel noir n° 19), Cadavres chinois à Houston (2007 ; Babel noir n° 26), Jeux mortels à Pékin (2007 ; Babel noir n° 34), L'Éventreur de Pékin (2008 ; Babel noir n° 44). La “trilogie de Lewis” est composée de L'Île des chasseurs d'oiseaux (2009 ; Babel noir n° 51), L'Homme de Lewis (2011) et Le Braconnier du lac perdu (2012).

empty