À propos

En 1938, Giorgio Voghera, modeste employé d'assurances mais brillant lettré, quitte Trieste et l'Italie coupable d'infâmes lois raciales et s'installe pour une dizaine d'années sur la terre d'Israël.
Citoyen d'un pays de l'Axe, il est d'abord incarcéré par les Britanniques, à sa libération, il choisit d'entrer dans un kibboutz, où il fait l'apprentissage, douloureux pour un intellectuel à la santé fragile, du travail à la ferme. Les Cahiers d'Israël sont le récit de cette expérience, de la fatigue quotidienne, des charges harassantes subies au nom de la construction d'un État juif. Le regard qu'il porte sur ses compagnons est néanmoins curieux et lucide.
Tout en nuances, d'une humilité sans dogmatisme, ces Cahiers permettent de revenir à des interrogations essentielles, trop souvent absentes des analyses du conflit israélo-palestinien qu'un demi-siècle n'a pas apaisé, loin s'en faut. Les conditions de vie ont changé, la violence des armes s'est imposée, mais le rêve de faire de la terre de Palestine un contrepoint à la barbarie du monde est plus que jamais d'actualité.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782729115548

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    190 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    220 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Giorgio Voghera

Giorgio Voghera, né à Trieste en 1908 et
mort dans cette même ville en 1999, est un écrivain,
essayiste et journaliste italien. Il a passé ses jeunes
années dans la communauté juive de Trieste. Après la
promulgation des lois racialistes, en 1938, il se réfugie en
Palestine. Après son retour en Italie, il s'est lié à d'autres
auteurs tels que Umberto Saba, Virgilio Giotti ou encore
Roberto Bazlen. Son texte principal est Il Segreto, un
roman qui avait été publié tout d'abord de manière
anonyme.

empty