La crise de l'Etat-providence La crise de l'Etat-providence
La crise de l'Etat-providence La crise de l'Etat-providence

La crise de l'Etat-providence

À propos

Pendant presque un siècle, la construction de l'État-providence a constitué l'horizon naturel du progrès social dans les pays industriels. Cet État-providence est aujourd'hui mal en point. Il est d'abord devenu trop coûteux. Si elles continuaient à croître au rythme actuel, les dépenses de santé absorberaient bientôt la quasi-totalité des ressources des ménages ! Pour faire face à la hausse des dépenses sociales, les prélèvements obligatoires ont crû très rapidement, menaçant du même coup la compétitivité des entreprises et le dynamisme de l'économie. Mais l'État-providence est surtout devenu une machinerie de plus en plus opaque et bureaucratique. Les principes de solidarité et de redistribution qui le commandent n'apparaissent plus clairement. La crise de l'État-providence est culturelle et morale plus encore qu'économique.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9782757854211

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    128 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Pierre Rosanvallon

Pierre Rosanvallon est professeur au Collège de France. Il a publié de nombreux ouvrages sur l'histoire de la démocratie et ses métamorphoses contemporaines, dont le plus récent est La Société des égaux (Points-Seuil, 2013). Il contribue aussi à animer un débat public informé, en dirigeant notamment la collection de La République des idées et le site La Vie des idées.

empty