Une histoire du 36  quai des orfèvres ; le mystère HB

Une histoire du 36 quai des orfèvres ; le mystère HB

, , ,

À propos

Ce premier numéro de la série "Une histoire du 36, quai des Orfèvres" propose une affaire emblématique : la prise d'otage de la maternelle de Neuilly ou le mystère HB. Claude Cances, alors directeur du 36, l'a vécue de l'intérieur et la raconte aujourd'hui.

Sans fard avec précision et telle qu'elle s'est déroulée. Pendant 46 heures d'angoisse, 21 enfants étaient sous la menace d'un homme à la personnalité et aux motivations demeurées jusqu'au bout une énigme, et qui restera pour tous, HumanBomb.

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes

  • EAN

    9782847244342

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    30 cm

  • Largeur

    22.3 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    445 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Pierre Dragon

Pierre Dragon naît en 1965 dans l'Aude. Il y grandit en écoutant, fasciné, les récits du voisin de la famille, commissaire de police. Après l'école de Police de Carcassonne, il devient gardien de la Paix dans les rues parisiennes. Plus tard, il intègre une équipe spéciale en civil, qui sillonne la nuit à la recherche du flagrant délit. Il travaille avec différents services avant de rejoindre les RG, pour lesquels il ½uvre toujours.

Léo Quiévreux

  • Naissance : 1-1-1971
  • Age : 50 ans

Né à Mulhouse en 1971, Léo Quiévreux a suivi des études d'arts appliqués au sein des écoles Estienne et Duperré. Parmi les pionniers des expérimentations graphiques dites de la « nouvelle bande dessinée » ou « bande dessinée indépendante », Léo Quievreux développe depuis le début des années 1990 un univers et une esthétique très personnels. En 1991, il crée les éditions Gotoproduction avec Jean Kristau et Anne-Fred Maurer, et participe, en tant qu'auteur et éditeur, à de nombreux projets alternatifs. Gotoproduction s'arrête en 2001, après avoir publié une soixantaine d'ouvrages (Quievreux, Kristau, Yvang, Kerozen, Lionel Richerand.).
En 1997, Quievreux rejoint Le Dernier Cri, et y amorce une collaboration qui lui permet de laisser libre cours à son graphisme. En 1999, il commence à publier pour la presse (Le Monde, Libération, Les Enjeux, Les Échos.), tout en réalisant régulièrement des illustrations pour des couvertures de romans ou de revues, et en exposant ses dessins dans divers pays européens. Il collabore à La Revue dessinée et Topo.
Proche en cela de Daniel Clowes et de Mezzo, auxquels son trait est parfois comparé, Quievreux élabore un univers graphique personnel, immédiatement identifiable, où la description de paysages, d'architectures, de corps et de visages au moyen de vastes aplats noirs et de détails finement hachurés génère une angoisse sourde qu'à d'autres époques on eût volontiers qualifiée de métaphysique.
Parallèlement à son activité d'illustrateur, il participe à plusieurs projets musicaux. En 1995, il fonde avec le dessinateur Mika le duo Pikpus, qui se scinde après 1996 - Quievreux continuant de développer un projet de musique minimale sous le pseudo Pik. De 1998 à 2003, il joue du synthétiseur au sein du groupe Dragibus.

Claude Cancès

Claude Cancès a été directeur de la PJ et est l'auteur de Histoire du 36, quai des orfèvres qui s'est vendu à plus de 70 000
exemplaires, toutes éditions confondues

empty